30/11/2013

Mon premier smartphone: le Wiko Cink Five

Suite à quelques petits ratés de mon Sony Ericsson w580i qui a déjà 5 ans, ma femme s'est proposée de m'offrir un smartphone pour mon anniversaire. D'abord réticent, estimant que je n'en avais pas l'utilité et que mon gsm actuel correspondait à mes besoins, j'ai finalement changé d'avis.

Le hasard a fait que j'ai eu l'occasion de voir un article  parlant de la marque Wiko que je ne connaissais pas dans un quotidien que ma mère avait acheté exceptionnellement du fait que son journal habituel n'était pas disponible.

Après avoir cherché sur internet pour me renseigner sur les smartphones, un segment que je ne connaissais pas, j'en suis venu à me fixer un prix maximum d'abord de 250 euros puis de 200 au vu des prix pratiqués par Wiko.

Cette marque m'attirait de par le fait qu'elle propose des téléphones 2 à 3 x moins chers que les leaders du marchés que sont Apple (avec les Iphones) et Samsung pour des caractéristiques quasi similaires mais également par la fonctionalité double-sim. Ce qui m'inquiétait par contre, c'était l'impossibilité de l'acheter dans un magasin physique et la fiabilité de ces téléphones.

Mais après avoir découvert que la marque possédait 30% de part de marché sur les ventes par internet et que les commentaires étaient relativement bons, je n'ai plus hésité longtemps après avoir fait un tour dans une grande surface pour voir ce que je pouvais acheter à moins de 200 euros. L'esthétique du Sony Xperia L me plaisait beaucoup mais après avoir constaté qu'il coutait une quinzaine d'euros de plus avec des caractéristiques moindres, j'ai d'autant plus vite opté pour le Wiko Cink Five qu'entretemps, j'avais constaté qu'il était possible de l'acheter, via leurs sites internet, dans des magasins physiques.

smartphone,wiko,cink five,cink peax 2,sony  ericsson,w580i,apple,iphone,samsung,boulanger,petite-forêt,valenciennes



J'ai donc choisi de le commander chez Boulanger, ce qui fut fait le lundi 14 octobre, et d'aller le chercher au magasin de Petite-Forêt, près de Valenciennes. J'avais ainsi l'avantage d'avoir un service après-vente ou je pourrais me rendre en cas de problème plutôt que de devoir renvoyer l'appareil par la poste.

Pour la petite histoire, j'ai découvert que mon chef ainsi que 2 collègues d'un autre service disposait déjà d'un téléphone de la marque, le Cink Peax 2 et qu'ils en étaient très contents.

Et vu que j'ai mis un mois et demi avant de poster cet article, je peux aussi dire que je ne regrette pas du tout mon choix, que du contraire.

30/10/2008

Histoire et anecdotes de mes anciens gsm

Tous mes gsm ont une histoire et certains, des anecdotes savoureuses comme l'histoire du frigo pour le premier.

Mais commençons par le début avec cette photo de famille qui démontre au moins 2 choses. D'une part que je suis un conservateur et d'autre part qu'à leurs débuts, les gsm étaient des objets plutôt encombrants (voir le premier). Très vite heureusement, ils se sont miniaturisés et allégés. Depuis lors, l'évolution dans ce domaine est moins marquée puisqu'on peut voir que tous mes autres gsm ont plus ou moins la même taille et le même poids, le dernier, que vous avez découvert dans l'article précédant, ne faisant pas exception.

Article 35 - Mes 4 premiers gsm

Aujourd'hui, celui qui n'a pas de gsm est considéré comme ringard. Pourtant, je me souviens de l'époque ou c'était le contraire et ou on se moquait gentiment des premiers possesseurs de ces appareils volumineux qui ressemblaient plus à des talkie-walkie. Un gsm ? Pour quoi faire ?

Personnellement, j'y suis venu tout à fait par hasard (je n'en avais pas encore trouvé l'utilité) lorsqu'ils ont commencés à se multiplier.
Cela faisait quelques années que je participais au concours foot de la Dernière Heure. A l'époque, il consistait à choisir à chaque journée de championnat un ou plusieurs matches et de pronostiquer le score exact. En cas de bon résultat (trouver le vainqueur ou s'il y avait match nul) on marquait des points, plus encore si on trouvait le score exact. Il y avait un classement général sur l'ensemble de la saison, un sur la mi-championnat et des classements mensuels.

Article 35 - Panasonic

A la fin du mois de décembre, j'ai remporté la première place qui me faisait gagner un jeu pc de foot, un billet d'avion Ryan Air A/R pour Dublin, une traversée de la Manche direction Douvres pour une voiture et 4 passagers ET un gsm Panasonic ci-contre.

Le plus fort, c'est qu'après avoir vu le résultat dans le journal, et avoir mis à jour mes statistiques, je me suis rendu compte que contrairement aux résultats annoncés, j'avais également gagné le concours du mois de septembre (et oui, déjà à l'époque, je pouvais mettre du temps pour faire les choses, mais je fini toujours par les faire). Après réclamation les gens de la DH avait reconnu leur erreur sans comprendre comment elle avait pu se produire et m'avait offert les cadeaux mérités (comme quoi cela sert d'être maniaque des chiffres et de tenir des statistiques sur tout et sur rien).
Pour l'anecdote, c'est ma soeur qui n'avait pas non plus de gsm qui bénéficia du second.

Par la suite, ce gsm tomba en panne: l'affichage sur l'écran disparaissait et devenait difficilement lisible. J'ai un truc pour ne pas oublier quelque chose quand je suis quelque part: mettre mes clés de voiture à côté. C'est ainsi qu'un jour ou je ne devais pas oublier un paquet dans le frigo de mes parents, mon gsm s'y retrouva à côté de mes clés de voiture et du paquet à ne pas oublier (on devait être en été et je n'avais pas de veste avec moi tandis qu'il n'était pas possible de le glisser dans une poche de pantalon).
En le récupérant, miracle, je découvris qu'il refonctionnait normalement. Cela ne dura qu'1 jour ou 2 mais je compris que le froid avait permit de le faire fonctionner normalement. Je réussi ainsi à prolonger sa vie en le mettant au frigo tous les soirs pour la nuit.

Article 35 - EricssonJe finis par avoir un coup de coeur pour un nouveau modèle, un Ericsson (sans Sony à l'époque) qui lui aussi a une histoire puisque celui que vous voyez sur la photo est le 3è que j'achetais en l'espace de quelques semaines.

J'achetais le premier en promotion chez Makro mais quelques jours plus tard, je perdais tous mes réglages et tout le contenu de l'agenda. Je me rendis au service après vente de Makro qui voulu envoyer le téléphone en réparation sous prétexte qu'il avait plus de 7 jours. Il était neuf et en plus j'allais devoir m'en passer pendant des semaines. Je fis donc un scandale demandant à voir le gérant qui me reçu et accepta de me rembourser puisqu'il n'avait plus d'exemplaire à m'échanger. J'allais ensuite acheter le deuxième chez Carrefour ou il était également en promotion. Il tint plus longtemps mais donna la même panne. Chez Carrefour, ils le renvoyèrent en réparation et lorsque je le récupérais, ce fut pour quelques jours avant qu'il ne fasse la même panne. Après de nouvelles négociations, j'obtins le remboursement.
Il fallait vraiment que je sois attiré par ce modèle car même si on m'expliqua qu'il était connu pour ce genre de panne j'achetais finalement chez Phone House le troisième qui lui était le bon et eut une durée de vie normale.

Article 35 - AlcatelLorsqu'il me lacha subitement, ma femme me prêta un modèle de base dont elle n'avait plus l'utilité l'Alcatel.

 

 

 

 

 

 

Article 35 - Siemens Et comme aucun modèle ne me plaisait sur le moment et que j'avais celui la, je mis le temps avant de me décider et je tins ainsi 1 an avant que je n'aie un coup de coeur (dans le domaine des achats, je travaille beaucoup au coup de coeur) pour le Siemens, vu chez Kréfel, avec lequel je fis une bonne affaire puisqu'il s'agissait d'un des derniers (si pas le dernier) exemplaires du genre de la Proximus Collection et qu'il me couta 99 euros alors que le gsm, hors promo, coutait 149 euros.

 

 

 

La suite de l'histoire, vous la connaissez, 3 ans de bon fonctionnement, ce problème de batterie et l'achat du Sony Ericsson W580i chez Phone House.

28/10/2008

Mon nouveau gsm, le W580i de Sony Ericsson

Ca y est, je me suis enfin décidé et j'ai acheté mon nouveau gsm que voici que voila.

Article 34 - Mon nouveau gsm

Il faut dire qu'il était temps car depuis presque 4 mois, le désormais ancien avait des problèmes de batterie. Je devais le recharger tous les 2 jours quand il restait en veille et si je passais ou recevais un appel, il était à plat à la fin de la communication.
J'ai bien essayé de racheter une nouvelle batterie car il me plaisait toujours et n'était pas trop vieux (un peu plus de 3 ans) mais le vendeur contacté m'a expliqué que la politique du fabricant (Siemens) était de considérer que comme une batterie neuve coutait aussi cher qu'un modèle bas de gamme (environ 50 euros), il ne trouvait pas rentable d'en vendre seule.
Drôle de raisonnement de dire que quand la batterie de son gsm est nase, on n'a qu'à en acheter un neuf plutôt qu'une batterie. Parce que mon gsm valait quand même 100 euros à l'achat, et avait quelques fonctionnalités comme l'appareil photo. Pas sur que ce soit le cas du modèle de base.

Toujours est-il que j'ai profité de mon anniversaire pour franchir le pas, histoire de me le faire offrir car pas évident pour moi qui suis économe (sans être avare, j'insiste) de dépenser une telle somme pour un objet d'une durée de vie d'à peine 2 ou 3 ans seulement.

Pour une fois, le choix ne fut pas trop difficile. En effet, j'avais dans l'optique de choisir un gsm avec walkman et les gsm Sony Ericsson me plaisaient beaucoup. Je n'avais donc plus qu'à choisir dans leur gamme W.
Comme je ne voulais pas d'un gsm d'une valeur supérieure à 200 euros (normalement, pour moi, un prix raisonnable pour un gsm est de 100 à 120 euros, mais ici comme c'était un cadeau d'anniversaire, je pouvais me permettre un peu plus), ma première sélection s'est portée sur le W350i (à 119 euros), le W580i (à 149 euros) et le W595 (à 179 euros).


Article 34 - W350i

Article 34 - W580iArticle 34 - W595

 

 

 

 

 

 

 

Le clapet du premier ne me plaisant pas trop (j'avais peur qu'il soit trop fragile et ne casse rapidement), restait en lice les 580 et 595. Après avoir bien analysé les infos sur le site et avoir demandé des conseils, j'en suis arrivé à la conclusion que le premier était plus dédié musique tandis que le second était plus dédié accès internet.
Comme je n'ai pas l'intention d'utiliser mon gsm pour surfer et comme le prix demandé pour le second est quand même assez cher, j'ai donc fait le choix du W580i et sur base des premiers jours d'utilisation, je ne le regrette pas.