08/04/2009

Les poussins "colorisés" de mon enfance

A l'approche des fêtes de Pâques (c'est déjà ce week-end), un souvenir d'enfance m'est revenu.
A l'époque, ce devait être fin des années 60 (voire début des années 70), dans les épiceries, certains commerçants offraient un ou plusieurs poussins en fonction du montant des achats.

Article 87 - Poussin 1

Je me rappelle d'une année en particulier ou j'en avais ainsi reçu 2 que mes parents avaient installés dans une caisse dans le living près du radiateur. C'était sympa les premiers jours mais, très vite, ces petites bestioles toutes mignonnes étaient devenues des poulets trop gros que pour rester dans la caisse. Heureusement, l'un de nos voisins possédait un poulailler et mes parents avaient donc pu s'en débarrasser sans problème.
Cette mode (ou tradition ?) avait même évolué en passant à la couleur. Les poussins étaient colorés et il était ainsi possible d'en avoir des rouges, des verts ou encore des bleus.
Cette pratique avait finalement été interdite. J'imagine que les ligues de défenses animales, qui devaient déjà s'insurger que l'on puisse donner de pauvres petites bêtes qui devenaient vite encombrantes, avaient augmentés la pression lorsque la couleur était arrivée et avaient obtenu aussi bien l'arrêt de cette mise en couleur que le don de poussins.

Article 87 - Poussin 2

Lors d'une première recherche, je n'avais pas trouvé trace sur le web d'article sur le sujet, comme si cette coutume n'avait jamais existé.
Mais peut-être avais-je mal cherché car en recherchant cette fois une image d'illustration pour mon article, je découvrais à mon grand étonnement qu'il était toujours possible de trouver des poussins colorés. Plus chez nous vu que cette pratique a été interdite, mais dans des pays moins à cheval (non ce n'est pas fait exprès) sur les droits des animaux comme en Iran, en Indonésie, au Laos ou au Pakistan ou il semblerait que ce soit une coutume qui trouve son origine dans la fête de Pâques (comme chez nous donc) mais qui est ensuite devenue une habitude en dehors de cette période festive ce qui permet d'y trouver couramment, sur les marchés, des poussins colorés.

Article 87 - Poussin 3

Pour les amis des animaux, j'ai lu sur plusieurs blogs ou site internet, que les poussins ne souffrent pas de cette colorisation d'autant qu'elle résulterait d'une injection d'un colorant alimentaire directement dans l'oeuf.
Je ne suis pas sur de la véracité de cette technique. Info à vérifier donc. Mais cela m'étonnerait que les poussins colorés de mon enfance ait bénéficié de cette technique.

14/12/2008

Pizza Paï et nocturne Auchan

Ce vendredi soir, j'ai renoué avec une petite tradition, les courses chez Auchan précédées d'un repas chez Pizza Paï.

J'adore faire les courses pour découvrir de nouveaux produits, raison pour laquelle, à côté des 2 grandes surfaces que je fréquente régulièrement, Cora et Carrefour, je fais également mes courses de temps en temps chez les autres grandes enseignes du pays, histoire de voir s'il n'ont pas des produits inédits.

Sachant que les magasins français proposent en plus plein de produits non distribués chez nous, qui plus est alors que nous en découvrons certains via la pub sur les chaines de télés françaises, nous aimons quand nous sommes en vacances en France, "visiter" l'une ou l'autre grande surface plutot que les musées (et oui, à chacun sa culture).

A ce sujet, je me rend compte que je n'ai toujours pas finalisé (et donc mis en ligne) l'article sur les produits que j'ai découvert lors de mes vacances en Bretagne en septembre dernier.

Mais pour revenir à l'objet de l'article, et sachant que la France n'est pas très éloignée d'ou j'habite, de temps en temps, je franchis la frontière pour aller au magasin Auchan le plus proche.
Sachant aussi que j'ai horreur des allées embouteillées et de faire la file 15-20' aux caisses, j'ai pris l'habitude depuis que j'ai appris que ces magasins sont ouverts jusque 22h, d'y faire mes courses en "nocturne" à la place d'une classique soirée télé.
En plus, cela faisait bien 2 ou 3 ans que je n'avais plus été au magasin Auchan de Louvroil (près de Maubeuge). Les dernières visites aux enseignes françaises ayant été faites lors de mes dernières vacances dans le pays en Bretagne, en Alsace ou encore en Provence.

Arrivé vers 18h, nous (ma femme et ma fille évidemment) sommes d'abord allé souper chez Pizza Paï, une chaine de restaurants découverte lors d'un voyage de formation à Paris il y a quelques années déjà (cela devait être en 1997 ou 1998) et que j'avais appréciée.
Je me suis donc fait un plaisir d'y retourner puisque cela faisait aussi 2 ou 3 ans que je ne l'avais plus fréquentée.

Après une entrée froide, le buffet d'entrée à volonté, inclu dans le prix du plat principal, j'ai choisi la pizza Troppo Buona ! composée de sauce crémée, mozzarella, oignons, tomate fraîche, viande de bœuf hachée, cheddar, sauce burger, origan. Trop bonne, comme son nom. Et pour terminer, en dessert, un nougat glacé.
Ma femme, elle, après la même entrée, a choisi les tagliatelles poulet écrevisse à la sauce crémée à la bisque de homard.
Quant à ma fille, nous lui avons choisi le menu rigolo composé du buffet d'entrées à volonté, d'un plat à choisir entre pizza, pâte ou steak haché et d'un choix de 4 desserts accompagné d'une boisson à volonté.
Pour le plat, Kristen a choisi la pizza composé de sauce tomate et de mozarella auquel elle pouvait ajouter 3 ingrédients. Nous lui avons choisi le jambon et la bolognaise (les autres choix étant champignon, merguez, poulet, fromage de chèvre).
Tout cela dans un cadre agréable avec même un coin jeu pour les enfants ou Kristen s'est bien amusée et s'est faite 2 copines le temps du repas.

Ensuite, nous sommes sortis chercher un caddie et nous sommes entrés dans le magasin peu avant 20h pour n'en sortir qu'après 21h30', en ayant ainsi évité la cohue, et quasiment sans attente aux caisses.
Le chariot chargé de nouveautés ou de produits déjà connus mais seulement disponibles en France.

Mais cela, j'en parlerais dans de prochains articles et notamment dans celui consacré à notre réveillon de nouvel An puisque nous avons déjà quasiment fait le plein des petites douceurs qui ravirons nos papilles.