11/11/2009

Les lacquemants

Le lacquemant évoqué dans mon article précédant est donc une variété de galette typiquement liégeoise que j'ai découvert en même temps que j'ai rencontré ma liégeoise de femme et que je n'ai jamais trouvé que sur la foire d'octobre si on excepte un vendeur qui, une fois la foire terminée, s'installe pendant quelques semaines dans différents villages liégeois environnants dont Grivegnée d'ou est originaire Maud.

Article 144 - Lacquemant 1

Le lacquemant est une sorte de fine galette coupée sur toute son épaisseur et fourrée d'un sirop à lacquemant d'une texture proche du sirop d'érable.
Ils peuvent soit être mangés directement sortant du fer ou plus tard, après les avoir fait réchauffer ou pas.

Article 144 - Lacquemant 2

Car le plus souvent, ils sont vendus par 6, recouverts de sirop, dans une boite en plastique ce qui fait qu'ils beignent dans le sirop. Cela signifie que plus on attend avant de les manger et plus ils en sont imbibés.

Moi, je n'aime pas trop les produits croustillants lorsqu'ils sont ramollis. Par exemple, les croutons dans la soupe, les biscottes dans le bouillon de légumes ou encore les corn-flakes dans le lait doivent encore être croquants lorsque je les mange. Cela fait toujours sourire ma maman lorsque je mange, par exemple, une bonne soupe à l'oignon avec des croutons car je me prépare mon petit tas de croutons que j'ajoute au fur à mesure dans mon assiette pour éviter qu'ils n'aient le temps de ramollir.

Tout cela pour expliquer que je n'aime pas la méthode traditionnelle de manger les laquemants, lorsqu'ils ont beignés longtemps dans la sauce et que je préfère de loin les manger lorsqu'ils sortent tout juste du fer et qu'ils n'ont pas eu le temps de ramollir. Admettez d'ailleurs qu'ils ont l'air beaucoup plus appétissants sur la première photo, alors qu'ils viennent de sortir du fer, que sur la seconde, ou ils ont eut le temps de prendre le sirop.

Normalement, la recette des lacquemants et de la sauce est un secret de fabrication que chaque vendeur garde secret comme j'ai d'ailleurs pu le constater sur le pot de sauce acheté par ma femme sur la foire ou les ingrédients principaux (eau, sirop de glucose et cassonnade de candi) y sont décrits sans en indiquer la proportion alors que les autres ne sont tout simplement pas décrit, la suite de la liste des ingrédients restant plus que vague avec un sybillin "arômes et parfums".
Mais tout cela fait partie du folklore et est en fait un secret de polichinelle puisque la recette complète peut être trouvée sur différents sites internet dont celui-ci.

Pour être complet, en cherchant des photos de lacquemant pour illuster cet article, j'ai découvert celui-ci qui démontre que contrairement à ce que je pensais, les lacquemants peuvent se déguster ailleurs qu'à liège comme sur la foire de Huy ou celle du Midi à Bruxelles.

16:39 Écrit par slumle dans Insolite | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liege, lacquemant, sirop, foire d octobre |  Facebook |