12/08/2014

Notre réveillon 2013-2014

Avec beaucoup de retard, voici enfin le dernier article concernant notre actualité 2013, le menu que nous nous sommes concocté, ma femme, ma fille et moi pour le dernier soir de l'année.

Beaucoup de classiques évidemment mais quelques découvertes malgré tout.

réveillon,Saint Sylvestre

Pour accompagner, le mousseux, quelques, façon de parler, zakouskis froids et chauds. Au programme, des chips, des toasts au fromage, au pâté et aux oeufs de lompe, des apéricubes édition collector à la truffe, au saumon fumé ou encore aux figues et noix, des brochettes de dinde au paprika (non illustré), des yakitori tandoori, thai, mango et japanese et des croquettes tapas au fromage blanc et olives, jambon et mozzarella et poisson et légumes.

réveillon,Saint Sylvestre

En entrée froide, le traditionnel et inévitable foie gras. En potage, la tout aussi traditionnelle bisque, mais aux écrevisses cette fois. Et en entrée chaude, un samossa au foie gras, un loempia aux 2 saumons et une bouchée de poisson.

réveillon,Saint Sylvestre

Enfin, à l'approche de minuit, après tout ces plats étalés tout le long de la soirée, nous avons apprécié une bonne et légère orange givrée.

Bonne année 2014 à tous. Euh quoi ? Nous sommes au beau milieu de l'été ? Ah oui, j'avais oublié !
Vive les vacances alors. Ce qui tombe plutôt bien puisque nous partons d'ici peu pour un périple en Italie. Rendez-vous pour un compte-rendu détaillé ... à la Noel. Lol.

20/01/2013

Notre menu de réveillon 2012-2013

Pour ce premier article de l'année, je vais évoquer le dernier jour de l'année écoulée puisque je vais parler de notre menu de réveillon, passé à la maison. Et, une fois n'est pas coutume, je ne vais pas me lancer dans de longues explications que je ne peux souvent pas m'empêcher de faire mais aller à l'essentiel: la seule description des différents plats consommés. Pour en garder une trace.

réveillon,Saint Sylvestre

Nous avons commencé par ce que je pourrais appelé un apéritif dinatoire puisque, pour accompagner une bouteille de muscador, nous avons successivement dégusté une assiette d'apéricube (8 variétés différentes !), une assiette de mini pizza (4 gouts) et une assiette de bouchées apéritives (constitués de carrés au saumon et sauce épinards, carrés à la duxelles de champignons des bois, cornets aux crevettes de la mer du nord et crumblz, croquants de graine de tournesol, fromage de chèvre et enfin de tranches à la sauce pesto, mozzarella et tomates séchées au soleil).

réveillon,Saint Sylvestre

En entrée froide, le classique foie gras accompagné de son confit aux airelles, de magret de canard et d'une petite salade.

réveillon,Saint Sylvestre

En potage, la traditionnelle bisque avec ses toasts aillés et sa rouille. Cette année, il s'agissait d'une bisque au homard et langoustines cuisinée à la crème et au vin blanc (Sensations moments gourmets de Knorr).

réveillon,Saint Sylvestre

En seconde entrée, des coquilles Saint-Jacques, tout simplement.

Pas de plat, comme d'habitude, vu la quantité de nourriture déjà ingurgitée.

réveillon,Saint Sylvestre

Enfin en dessert, n'ayant rien trouvé qui nous tentait, nous avons terminé ce suculent repas par une bonne glace faite maison au chocolat blanc. Histoire de terminer sur une note de légèreté.

31/12/2011

Notre menu de réveillon 2010-2011

Non, il n'y a pas d'erreur dans le titre, je parle bien du dernier réveillon et non pas de celui qui démarrera d'ici quelques heures. Alors pour terminer en beauté cette année 2011 ou j'ai un peu délaissé mon blog vu que je n'ai posté que des articles concernant l'année ... 2010, voici le menu que nous avons dégusté le 31 décembre 2010 ou tout du moins ce dont je m'en rappelle. Cela fait quand même déjà un an que j'aurai du poster cet article.

Comme traditionnellement depuis que Maud et moi nous sommes rencontrés, nous l'avons passé à la maison. Et comme d'habitude, plutôt que nous concocter un repas constitué de la suite logique apérif, entrée, potage, plat, dessert, nous avons fait le choix de ne pas prévoir de plat consistant et de ne déguster que des plats achetés tout fait en service traiteur, en surgelé ou ... en conserve (si si, il y a d'excellentes conserves).

Habituellement, nous essayons de trouver des mets originaux. Mais cette année, est-ce nous qui n'étions pas inspiré ou était-ce les commerçants ? Toujours est-il que nous n'avons rien trouvé qui sortait de l'ordinaire. Rien que des mets déjà vus les années précédentes.
Et comme nous ne voulions pas faire pareil que l'an passé, hormis le foie gras et la bisque qui sont pour nous les 2 plats incontournables de tout réveillon de la Saint Sylvestre, nous avons donc choisi des plats moins originaux que les années précédentes.

Nous avons commencé notre réveillon avec, pour accompagner l'apéritif, différents zakouskis dont des corolles apéritives de Labeyrie: bloc de foie gras & cèpes, St-Jacques et Truffe et Gambas & tomates séchées.

Nous avons poursuivi avec les 2 incontournables. Le foie gras et ses 2 confits d'oignon suivi du potage, une bisque donc, mais que nous avons choisi de renouveller. Pas de bisque de homard ou toute autre soupe de crustacé ou de poisson mais bien, cette année, un excellent velouté de potiron à la lotte, si mes souvenirs sont bons, trouvé chez Lidl.

En entrée chaude, nous avons choisi, faute d'idée et pour faire plaisir à notre fille qui en réclamait depuis tout un temps, des cuisses de grenouilles.

Enfin, pour terminer cet excellent repas, il restait une petite place pour un nougat glacé au coulis de framboises.

11/01/2009

Hiver le plus froid depuis au moins 20 ans

Ce blog, je l'ai fait aussi pour moi, pour enregistrer des évènements remarquables. pour ne pas oublier à quel moment ils se sont passés et éventuellement me souvenir de quelques détails.
C'était ainsi aussi la raison de l'article sur mon réveillon de nouvel an car je m'étais demandé ce qui était au programme du précédant et à part le foie gras et la bisque, je ne m'en souviens pas vraiment.

Ici, donc, un petit rappel de cet hiver qui devrait s'avérer le plus froid de ces 20 dernières années puisque, alors que nous avons déjà connu une période de neige au début du mois de novembre, ce qui pour notre région est relativement tôt, nous voici confrontés à une vague de froid encore plus exceptionnelle, du point de vue des températures  et peut-être aussi en durée.

Pour avancer cela, je me base sur mes souvenirs - d'ou l'utilité de les écrire quelques parts, en l'occurence, ici - mais également sur 2 faits que voici.

Depuis que j'ai un thermomètre externe sur la voiture, c'est la première fois que j'y vois des températures négatives à 2 chiffres et que, mercredi en l'occurence, il m'indique que la température frise le 0° dans mon garage.

Pour la première fois aussi depuis que j'habite dans ma maison, soit depuis fin 1990, j'ai du pousser mes radiateurs électriques à accumulation à fond pour avoir tout juste 20° dans le living et à peine 15° dans la cuisine (mais la le radiateur est moins puissant).
Cela ne veut pas dire pour autant qu'en cas de vague de froid plus forte, j'aurais froid dans ma maison puisque j'ai la possibilité de déclencher une soufflerie qui permet de faire remonter la température de plusieurs degrés, et cela d'autant plus vite que les radiateurs sont chargés forts. Ainsi, un jour, alors qu'il y avait un petit 20°, ma femme ayant froid, j'ai enclenché la soufflerie et à peine 30 minutes, on avait 23° dans la pièce.

Dans la chambre aussi, des records ont été atteints puisque pour la première fois depuis la construction de la maison, on y avait moins de 10° avec un premier record mardi soir à 8.6° au moment d'aller se coucher et un autre le lendemain à 8.1°. J'ai bien des radiateurs électriques d'appoint dans les chambres mais je ne les utilise jamais car j'adore dormir au chaud sous une grosse couette quand il fait froid dehors. Même ma petite fille de 3 ans 1/2 ne se plaint pas et est très bien sous sa (grosse) couette.
Pour ne pas être traité de père indigne ou de bourreau d'enfant, sachez que lorsqu'elle était petite, j'utilisais un radiateur bain d'huile pour permettre de garder le 18° la nuit dans sa chambre... et qu'en plus, j'ai lu un article comme quoi dans une crêche à Anvers, les puéricultrices font faire leur sieste aux bébés dehors même lorsqu'il fait 2°, un concept qui, si je me rappelle bien, vient des pays scandinaves. De plus, des pédiatres ont confirmés qu'en plus de ne pas être nocif pour leur santé, c'était même bon, les enfants élevés comme cela étant moins souvent malade.

Cette vague de froid polaire a commencé dès ce jeudi premier janvier avec des températures de l'ordre de -5 à -7° la nuit et des températures positives le jour, a connu un premier pic le lundi 5 avec des températures polaires à plus de -10° le matin et des chutes de neige en fin de nuit et dans le courant de la journée, un redoux relatif en milieu de semaine (-3 à -5° quand même) et une nouvelle attaque hivernale en fin de semaine, jusqu'à -14° vendredi matin.

Après un samedi encore très froid, ce dimanche semble être le début de la fin puisqu'il y avait +5° cet après-midi et qu'on n'annonce plus que -1 comme minima pour demain et 0 pour mardi.

Les quelques canadiens qui viennent parfois consulter mon blog doivent bien se marrer en m'entendant parler de froid polaire pour une période relativement courte et pas tellement froide selon leurs critères, mais pour nous, cette période de plus de 10 jours de gel avec des pointes à -14° le matin et avec du -10° tout le long d'une journée reste, je le répète, très exceptionnelle.

Lorsque cela se représentera, dans 5, 10, 20 ans ou plus, je pourrais effectuer une comparaison objective en revoyant cet article de mon blog.

14/12/2008

Pizza Paï et nocturne Auchan

Ce vendredi soir, j'ai renoué avec une petite tradition, les courses chez Auchan précédées d'un repas chez Pizza Paï.

J'adore faire les courses pour découvrir de nouveaux produits, raison pour laquelle, à côté des 2 grandes surfaces que je fréquente régulièrement, Cora et Carrefour, je fais également mes courses de temps en temps chez les autres grandes enseignes du pays, histoire de voir s'il n'ont pas des produits inédits.

Sachant que les magasins français proposent en plus plein de produits non distribués chez nous, qui plus est alors que nous en découvrons certains via la pub sur les chaines de télés françaises, nous aimons quand nous sommes en vacances en France, "visiter" l'une ou l'autre grande surface plutot que les musées (et oui, à chacun sa culture).

A ce sujet, je me rend compte que je n'ai toujours pas finalisé (et donc mis en ligne) l'article sur les produits que j'ai découvert lors de mes vacances en Bretagne en septembre dernier.

Mais pour revenir à l'objet de l'article, et sachant que la France n'est pas très éloignée d'ou j'habite, de temps en temps, je franchis la frontière pour aller au magasin Auchan le plus proche.
Sachant aussi que j'ai horreur des allées embouteillées et de faire la file 15-20' aux caisses, j'ai pris l'habitude depuis que j'ai appris que ces magasins sont ouverts jusque 22h, d'y faire mes courses en "nocturne" à la place d'une classique soirée télé.
En plus, cela faisait bien 2 ou 3 ans que je n'avais plus été au magasin Auchan de Louvroil (près de Maubeuge). Les dernières visites aux enseignes françaises ayant été faites lors de mes dernières vacances dans le pays en Bretagne, en Alsace ou encore en Provence.

Arrivé vers 18h, nous (ma femme et ma fille évidemment) sommes d'abord allé souper chez Pizza Paï, une chaine de restaurants découverte lors d'un voyage de formation à Paris il y a quelques années déjà (cela devait être en 1997 ou 1998) et que j'avais appréciée.
Je me suis donc fait un plaisir d'y retourner puisque cela faisait aussi 2 ou 3 ans que je ne l'avais plus fréquentée.

Après une entrée froide, le buffet d'entrée à volonté, inclu dans le prix du plat principal, j'ai choisi la pizza Troppo Buona ! composée de sauce crémée, mozzarella, oignons, tomate fraîche, viande de bœuf hachée, cheddar, sauce burger, origan. Trop bonne, comme son nom. Et pour terminer, en dessert, un nougat glacé.
Ma femme, elle, après la même entrée, a choisi les tagliatelles poulet écrevisse à la sauce crémée à la bisque de homard.
Quant à ma fille, nous lui avons choisi le menu rigolo composé du buffet d'entrées à volonté, d'un plat à choisir entre pizza, pâte ou steak haché et d'un choix de 4 desserts accompagné d'une boisson à volonté.
Pour le plat, Kristen a choisi la pizza composé de sauce tomate et de mozarella auquel elle pouvait ajouter 3 ingrédients. Nous lui avons choisi le jambon et la bolognaise (les autres choix étant champignon, merguez, poulet, fromage de chèvre).
Tout cela dans un cadre agréable avec même un coin jeu pour les enfants ou Kristen s'est bien amusée et s'est faite 2 copines le temps du repas.

Ensuite, nous sommes sortis chercher un caddie et nous sommes entrés dans le magasin peu avant 20h pour n'en sortir qu'après 21h30', en ayant ainsi évité la cohue, et quasiment sans attente aux caisses.
Le chariot chargé de nouveautés ou de produits déjà connus mais seulement disponibles en France.

Mais cela, j'en parlerais dans de prochains articles et notamment dans celui consacré à notre réveillon de nouvel An puisque nous avons déjà quasiment fait le plein des petites douceurs qui ravirons nos papilles.