06/02/2013

Recette originale: soupe aux courgettes jaunes, carottes et pommes de terre, épicée au mango-curry

Pour inaugurer cette rubrique, je vais vous proposer une recette originale née du fait qu'au printemps dernier, je m'y suis pris un peu tard pour l'achat de mes plants de courgettes. Comme il ne restait plus que 2 ou 3 plants de courgettes jaunes dans le magasin ou je vais en priorité, j'en ai donc acheté un, histoire de ne pas risquer de ne pas avoir de courgettes. Et comme ma femme n'a pas trop apprécié ce légume et que mon plant donnait bien, plus que ceux de courgettes classiques que j'ai finalement trouvé ailleurs, les courgettes jaunes ont pour la plupart fini en soupe.

Comme j'avais donc des courgettes jaunes mais également des carottes dans le frigo, j'ai pensé y ajouter des oignons et des pommes de terre car je voulais une soupe qui soit un peu épaisse. Et je ne suis pas mécontent de ma création car ce mélange a donné une excellente soupe au gout légèrement sucré causé par les carottes et l'épice mango-curry.

courgette jaune, carotte, mango-curry, oignon, pomme de terre

Ingrédients:
- 3 à 4 courgettes jaunes de taille moyenne
- 8 à 10 carottes (pour avoir une parité en volume par rapport aux courgettes)
- 4 oignons moyens
- 4 pommes de terre également de taille moyenne
- 1 cube bouillon par demi-litre d'eau
- 2l d'eau (à éventuellement adapter)
- épice mango-curry (facultatif)
- 2dl de crème fraîche allégée (facultatif)

Préparation:
Découper les légumes en morceaux et les mettre dans une casserole.
Recouvrir d'eau (les 2 litres sont à titre indicatif et fonction de la quantité de légumes).
Ajouter un cube bouillon par demi-litre d'eau (en l'occurence, j'en avais mis 2 de viande et 2 de volaille mais c'est selon vos gouts et/ou disponibilités).
Porter à ébullition et faites cuire une demi-heure.
Mixer le tout.
Cette soupe peut alors être dégustée telle quelle mais est bien meilleure si vous compléter l'assaissonnement avec de l'épice mango-curry (à vous de doser pour obtenir la saveur qui vous plait) et est évidemment encore meilleure si vous y ajoutez de la crème fraiche.

Cuisine, la nouvelle rubrique de ce blog

Maintenant que je suis à jour sur mon blog, ayant rattrappé mon retard 2011 et n'en ayant plus concédé depuis, j'ai désormais du temps à consacrer aux autres rubriques que celles concernant mon actualité. C'est aussi l'occasion pour moi d'en créer une nouvelle à laquelle je pensais depuis un bout de temps.

recette,cuisine,courgette jaune,carotte,pomme de terre,mango-curry

Depuis tout jeune, j'adore la cuisine. Déjà enfant, j'aimais 'frichtouiller' dans les casseroles, comme par exemple quand ma maman terminait de découper les champignons alors que les premiers étaient déjà en cours de cuisson.
Lorsque j'ai pris mon indépendance et que je me suis installé seul, je n'ai donc eu aucune difficulté à me préparer à manger. Faire cuire un morceau de viande ou me préparer une sauce bolognaise ne me posait aucun problème. je n'hésitais pas non plus à recevoir la famille ou les amis, pour mon anniversaire par exemple, en préparant un menu complet entrée, potage, plat et dessert. Mais toujours en suivant scrupuleusement les recettes.

Puis, j'ai rencontré ma femme, fin cordon bleu. Et comme elle a travaillé pendant tout un temps à mi-temps puis a longtemps été en recherche d'emploi, elle avait du temps pour préparer les repas, chose qu'elle adore faire. Je n'ai donc plus trop eu l'occasion de cuisiner. Mais depuis qu'elle travaille à temps plein à Bruxelles et qu'elle rentre tous les jours à la maison à 18h, elle a nettement moins de temps. c'est donc avec plaisir que je me suis remis à cuisiner plus fréquemment.

Avec l'expérience - je parle ici du fait que je cuisine régulièrement depuis 25 ans - j'ai commencé à ne plus suivre les recettes à la lettre. Et à force de cotoyer ma femme, de la voir innover, personnaliser voire même inventer des recettes, je me suis amélioré au point de me lancer parfois dans des recettes originales.

Dans cette nouvelle rubrique vous trouverez donc des copies de recettes que j'ai trouvées à gauche ou à droite, sur le net ou dans des revues, qui m'ont attirées et que j'ai expérimentées ainsi que certaines créations sachant que mes spécialités sont les soupes, les plats à base de viande hachée ou de pommes de terre (comme les gratins et ce que l'on appelle dans ma région du potage soit un mélange de pommes de terre et de légumes écrasés également dénommé potée, rata ou encore stoemp selon l'endroit ou on habite).

La première recette que je publierais sera d'ailleurs une création: une soupe aux courgettes jaunes, carottes et pommes de terre, épicée au mango-curry que j'ai réalisée l'été dernier.

15/07/2009

Mon premier potager (... et ses premiers légumes)

Dans un article précédant (Jardinières et jardinage du 06 mai dernier), j'indiquais que, pour la première fois, j'allais cultiver quelques légumes dans mon jardin.

En fait ce n'est pas tout à fait vrai. Quand j'ai fait bâtir, il y a près de 20 ans, je suis resté un ou deux an sans pelouse avec un jardin à l'abandon. Mon père, jardinier dans l'âme trouvait que c'était dommage de ne rien en faire. Au printemps suivant, il avait donc acheté quelques plans de patates et était venu m'aider (me forcer devrais je dire) à bêcher le jardin et à les planter. Le travail avait été rendu difficile par la nature de la terre (de la terre glaise qui colle à la pelle).
La récolte n'avait pas été terrible car alors que les vers (des pommes de terre, pas les lombrics) venaient à peine de sortir, les plans n'avaient pu se développer, atteint par une maladie. J'avais mis cela sur le compte du voisin qui avait pulvérisé de l'anti-herbe sur son terrain mais bien des années plus tard, j'ai fini par comprendre que j'avais été victime du mildiou.
Bilan, une récolte avancée et peu de rentabilité (les patates étaient peu nombreuses et toutes petites).
Ca et la difficulté de travailler la terre avait convaincu mon père de laisser tomber.

Si la gestion d'un potager ne m'intéressait pas à l'époque (je n'avais pas 30 ans et avait d'autres priorités), l'envie m'est donc venue il y a peu.

Au départ, j'avais émis l'intention de simplement planter quelques légumes à des places laissées libres par des arbustes coupés. Mais au moment de les mettre en terre, je me suis ravisé car je me suis rendu compte que l'un des endroits étaient trop peu ensoleillé tandis que le second, sous un arbre, n'était pas idéal non plus.

J'ai donc choisi de les planter au fond du jardin et de créer ainsi mon premier (mini-) potager.

Article 113 - Mon premier potager

Si les plans de courgettes ne sont pas aussi développés qu'ils devraient l'être, c'est parce que je les ai plantés un peu tard. Sachant que je partais en vacance du 20 mai au 7 juin, je n'ai pas voulu prendre le risque de le faire avant, de crainte qu'il ne pleuve pas assez durant cette période et j'ai préféré confier les plants à ma mère. A mon retour, la météo n'était pas bonne et ce n'est donc que vers le 10 juin, profitant d'une journée moins pluvieuse que j'ai pu jardiner. Comme j'ai changé mes plans et choisi de les planter au fond du jardin, cela s'est fait dans la précipitation et je n'ai pas eu l'occasion de bien travailler la terre. Je me suis contenté de bêcher rapidement un petit espace pour le plant de potiron, un des plants de tomate et un de ceux de courgette. Pour les 2 autres plants de courgettes et le plant de tomate restants, j'avais acheté un sac de terreau prêt à l'emploi (ou il suffisait de découper 3 ouvertures pour y planter les légumes) que je me suis contenté de déposer sur la pelouse préalablement tondue à ras. Cela explique la présence de toute cette herbe.

Le fait de les planter plus tard fait que j'ai une récolte un peu tardive qui ne sera pas aussi prolifique que ce que l'on peut attendre d'un plan de courgettes. Pareil en ce qui concerne mes tomates tandis que le potiron n'a pas l'air de donner des fruits.

En attendant, ce week-end, j'ai récolté ce que je considère comme les 2 premiers véritables légumes cultivés par mes soins dans mon jardin, 2 belles courgettes.

Article 113 - Premières courgettes

Cette première expérience, même si elle ne sera pas aussi concluante qu'espéré me plait au point que je peux déjà dire que je recommencerais l'année prochaine mais cette fois en m'y prenant un peut plus tôt et en préparant plus longuement le terrain.