30/12/2013

Pizza Paï et nocturne Auchan

Quand j'ai su qu'il était possible d'obtenir le smartphone que je convoitais dans un magasin Boulanger, la décision à vite été prise de faire le vendredi 18 octobre ce que nous appelons une nocturne Auchan: quitter la maison peu avant 18h pour aller manger chez Pizza Paï puis profiter du fait que les magasins Auchan ouvrent jusqu'à 22h pour faire nos courses du week-end. Le ventre plein nous a d'ailleurs permis de faire quelques économies car nous avons été moins tentés d'acheter certains plats qui nous auraient attirés en d'autres temps.

Chez Pizza Paï, nous avons bien évidemment profité du buffet d'entrée à volonté compris dans le prix du plat. Et une nouvelle fois, nous n'avons pas été déçu.

restaurant,Pizza Paï,Auchan,Petite-Forêt,pizza

Kristen a beaucoup apprécié la suite en pouvant préparer elle même sa pizza, avantage accordé aux enfants certains soirs.

restaurant,Pizza Paï,Auchan,Petite-Forêt,pizza

Par contre, une fois n'est pas coutume, nous avons été déçu par le plat.
Maud qui avait choisi la Crousti-Mozza, une pizza composée de sauce tomate crémée, mozzarella, jambon cru, roquette, mozzarella panée, tomates cerises, olives noires, crème balsamique et origan, pourtant élue "Meilleure pizza de France de chez Pizza Paï" l'a trouvée trop "sèche". Quant à moi, je m'étais laissé tenté par la Mezzo Burger-frites, une demi-pizza composée de sauce tomate crémée, mozzarella, steaks hâchés, cheddar, salade de jeunes pousses, sauce burger et origan, attiré par la photo, prise via un angle trompeur, qui donnait envie et la possibilité de manger à la fois de la pizza et des frites. Grosse déception car la pizza n'était garnie que par 4 demi-hamburgers style friterie recouvert de sauce barbecue tandis que les frites étaient de vulgaires frites surgelées trop grasse et d'un calibre trop petit la ou j'attendais justement des frites comme à la friterie. Il n'y avait finalement que la salade et son assaisonnement qui était bon.

A noter le tarif toujours particulièrement attractif pour les enfants puisque le menu de notre fille de 8 ans, composé du buffet d'entrées à volonté, d'une pizza junior et d'une mousse au chocolat et d'une boisson à volonté ne nous a couté que 5.90 euros.

Vu les nombreuses visites que nous avons déjà faites chez Pizza Paï sans aucune déception, nous ne tiendrons pas rigueur de ce petit écart. Mais attention à la prochaine fois quand même.

24/06/2012

Rétro 05&06-2011 - HendHonf, nos vacances à Hendaye et près d'Honfleur

Fidèles à nos habitudes, en 2011, nous sommes partis en vacances vers 2 lieux de villégiature. L'idée première était de découvrir le Sud-Ouest. C'est ainsi que nous avons passé une semaine, du 21 au 28 mai, à Hendaye, la dernière ville française de la côte atlantique avant l'Espagne.

Le trajet, quoiqu'un peu long, s'est très bien passé si ce n'est un bout de nationale à 2 voies après Bordeaux ou le trafic était ralentit par des convois de camions, essentiellement espagnols et portugais, se dépêchant de rejoindre l'Espagne pour éviter l'interdiction de circuler en France le dimanche. Mais outre la longueur du trajet, je n'ai pas apprécié du tout le prix abusif du péage qui dépassait les 72 euros. A tel point que le jour ou nous retournerons dans la région, nous ferons le déplacement en 2 jours en les évitant, l'argent ainsi économisé servant à nous offrir une nuit d'hôtel ce qui nous permettra de faire un voyage beaucoup plus pittoresque et sympathique.

Hendaye,péage,Saint-Jean de Luz,San Sebastian,Ablon,Honfleur,Coxyde,pizza

Nous avons essentiellement visité la proche région avec les villes de Biarritz, que nous avons jugée trop guindée et trop chic, Saint-Jean de Luz, notre coup de coeur, Bayonne, pas mal aussi, San Sebastian en Espagne, hélas sous la pluie, le village de Fontarabie en Espagne également, de l'autre côté de la rivière qui fait office de frontière et que nous avons rejoint en bateau, ainsi que l'arrière pays avec le village d'Espelette, que nous ne pouvions pas éviter, en amateur de cuisine que nous sommes, et le petit train de la Rhune.

A San Sebastian, nous avons constaté une chose étonnante que nous n'avions jamais vue. Habituellement, ce sont les cours d'eau qui se jettent dans la mer. Ici, par contre, la force de l'océan Atlantique donnait l'impression que c'était lui qui rentrait dans les terres.

A noter aussi une météo assez particulière puisque si nous n'avons eu qu'un seul jour de pluie, le jeudi, à San Sebastian donc, nous avons alterné une journée chaude et ensoleillée avec une journée plus fraiche (maximum 20°) et couverte. Avec le record de contraste entre le mercredi ou, sur le petit train à crémaillère de la Rhune qui nous a mené au sommet de ... la Rhune, sommet mythique du Pays Basque culminant à 905 mètres d'altitude, nous avons dépassé les 30° sous un soleil forcément de plomb alors que le lendemain nous nous retrouvions dans le froid et la pluie.

Pour notre seconde semaine de vacances, l'idée première était de faire 60 à 70 % du chemin de retour et de passer quelques jours à l'hôtel. Séjour que nous avons vite décidé de transformer en une semaine en location. Et en regardant la carte j'ai constaté que la Normandie, qui était également une destination que nous n'avions jamais faite et qu'il nous tardait de découvrir, était dans la zone ciblée.

En fait, ce n'est que le samedi 28 mai, en faisant le trajet nous menant de Hendaye à Ablon, petit village près de Honfleur, que je me suis rendu compte que je m'étais un peu planté sur les distances, je me demande encore comment, puisque nous avions près de 850 km et 9 heures de route à parcourir. Résultat une seconde journée entière passée sur la route. Mais en voyant le bon côté des choses, cette erreur nous a permis d'enfin découvrir la belle région de Normandie que nous ne connaissions pas tandis que le voyage de retour ne serait plus qu'une formalité avec seulement 3 petites heures de route.

Hendaye,péage,Saint-Jean de Luz,San Sebastian,Ablon,Honfleur,Coxyde,pizza

Et ce petit désagrément a vite été oublié lorsque nous avons découvert notre logement, une jolie maisonnette 3 chambres parfaitement équipée nichée dans un petit vallon et entourée de différents animaux, à quelques kilomètres de l'océan ou nous avons passé la semaine jusqu'au 4 juin.

Hendaye,péage,Saint-Jean de Luz,San Sebastian,Ablon,Honfleur,Coxyde,pizza

La nous avons découvert Trouville et son très beau marché, Deauville, ses planches et ses visiteurs huppés, Cabourg et Pont-l'Evêque, beaucoup plus petits que ce que nous imaginions, Etretat, notre coup de coeur de la semaine, et ses magnifiques falaises, sans oublier Honfleur, agréable petite ville ou nous sommes souvent allé nous promener. Nous avons également voulu découvrir la grosse ville du coin, Le Havre, mais avons été déçu car il était difficile d'y circuler du fait des nombreux travaux en cours. Nous avons également emprunté le pont de Tancarville et surtout celui très impressionnant de Normandie.

Hendaye,péage,Saint-Jean de Luz,San Sebastian,Ablon,Honfleur,Coxyde,pizza

Durant ces 2 semaines, outre les visites déjà décrites, nous avons pu nous adonner à certains passe-temps que nous apprécions comme la découverte de nouveaux produits dans des enseignes comme Super U, Leclerq ou encore Eroski en Espagne et de bons petits restos à Saint-Jean de Luz et à Honfleur notammant. A noter aussi, dans le même registre les pizzas originales proposées dans le Sud-Ouest comme la Royale Magret de Maud, composée de sauce tomate, champignons, fromage, crème fraîche, magret de canard, foie gras et origan et la Gastronome avec chutney de figue, poires, fromage, salade, pépites de foie gras frais (poêlé), noix, jambon de Bayonne et copeaux de parmesan que j'ai choisie dans une pizzéria de Hendaye, Chez Snacky, qui ne payait pourtant pas de mine.

Encore une fois, nouvelle découverte de très beaux lieux de villégiature ou nous retournerons si nous en avons l'occasion. Probablement pas au même endroit en ce qui concerne le sud-ouest et ce, même si nous avons adoré l'appartement de Hendaye, sans que sa situation au 4ème étage sans ascenseur ne soit un frein. Mais nous avons trouvé que la ville était un peu petite, avec un centre commerçant pas suffisamment grand, impliquant un manque de vie, surtout hors saison, ce qui fait que nous nous orienterions plus volontiers vers la ville de Saint-Jean de Luz, pas nécessairement plus grande mais plus animée.
Par contre, probablement exactement au même endroit en Normandie, tellement notre location, avec des propriétaires charmants, était parfaite, proche d'une ville, Honfleur, magnifique. D'autant aussi que, situé à seulement une heure de route en plus, c'est devenu une alternative intéressante, et moins chère, à la côte belge en général et à Coxyde en particulier que nous connaissons comme notre poche et ou nous n'avons plus nécessairement l'envie de passer une ou deux semaines.

21/03/2012

Rétro 03-2011 - L'Antica Roma - La Louvière (3)

Après notre tour au carnaval de Bracquegnies, le dimanche 27 mars 2011, nous sommes allé mangé en famille (avec, outre Maud et Kristen, ma mère, mes soeurs et mes neveux) au quartier général de ma plus jeune soeur. Autrement dit le restaurant qu'elle fréquente assidument du fait que son mari, quoique belge de souche, est quasi exclusivement tourné vers la cuisine italienne tandis qu'elle sait qu'elle y trouvera de quoi contenter l'un de ses fils particulièrement difficile, c'est peu de le dire, en ce qui concerne la nourriture.

Pour nous, il s'agissait de notre troisième visite après une première découverte organisée par ma soeur et une seconde visite un samedi midi rien que nous 3.
Heureusement, contrairement à certains restaurants qui propose une carte minimaliste, ici, elle est tellement étoffée qu'il faut 1/2h avant de se décider sur ce que l'on va manger. Cela ne pose donc pas de problème d'y retourner car c'est l'occasion d'explorer des recoins de la carte qu'on n'a pas pu déguster la fois précédente.

escalope,pizza,sabayon

Un an après, il m'est difficile de me rappeler avec exactitude le nom du plat que j'ai choisi. D'autant que ce restaurant ne dispose pas de site internet. Ce qui serait pourtant intéressant, histoire de pouvoir déjà faire une présélection de ce que nous pourrions mangé. Néanmoins, au vu de la photo, il semblerait que j'aie choisi une escalope avec des pates tandis que Maud a clairement opté pour le carré d'agneau.

escalope,pizza,sabayon

Quant à notre fille, on peut voir sur la photo qu'elle s'est régalée avec une pizza qui, la connaissant, devait être une jambon fromage.

Enfin pour le dessert, nous nous sommes tournés vers l'excellent sabayon aux fruits rouges qui était déjà notre choix lors de nos 2 premières visites si ce n'est que la dernière fois, nous avions du le prendre sans les fruits rouges car il n'y en avait plus.

22:01 Écrit par slumle dans Vie perso - Resto | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : escalope, pizza, sabayon |  Facebook |

01/03/2012

Rétro 03-2011 - Le Quattro Nuovo - Tournai

Quattro Nuovo,Cannelle et Safran,pizza

C'est donc au Quattro Nuovo que nous avons finalement choisit de nous restaurer lors de notre excursion à Tournai. C'est son alléchant menu 3 services (entrée-plat-dessert) à choix multiple proposé à 16 euros qui nous a poussé à franchir sa porte. Certes, ce menu était constitué de quelques classiques comme le melon au jambon, les escargots ou encore les calamars mais un ou plusieurs choix nous tentaient dans chaque catégorie.

Quattro Nuovo,Cannelle et Safran,pizza

Et nous avons fait un très bon choix car en plus de proposer une excellente cuisine, ce restaurant proposait également des plats très copieux comme vous allez vous en rendre compte sur les photos. A un point que nous n'attendions pas dans une formule au prix relativement serré.

Quattro Nuovo,Cannelle et Safran,pizza

En entrée, tandis que Maud choisissait le carpaccio de boeuf et ses copeaux de parmesan, je craquais pour un classique, le duo de croquettes maisons. L'une au fromage, l'autre aux crevettes grises. Et quand on voit comme l'assiette était joliment garnie, ce qui était également le cas du carpaccio de Maud, on comprend pourquoi j'ai été enchanté par ce restaurant.
Kristen, pour qui nous n'avions pas commandé d'entrée, a, comme à son habitude, gouté et apprécié les différents éléments de nos entrées.

Quattro Nuovo,Cannelle et Safran,pizza

Pour suivre, ce fut au tour de Maud de déguster un grand classique, une pizza, tandis que j'optais pour l'escalope de veau à la romagnola. Plat particulièrement bourratif donc. Tout comme la pizza de Maud d'ailleurs.

Quattro Nuovo,Cannelle et Safran,pizza

Kristen avait choisi de manger une pizza au jambon. On aurait pu lui commander une pizza junior mais on s'est dit qu'en prenant une grande pizza, on pourrait en ramener une partie à la maison (on est gourmand ou on ne l'est pas). Et ce, même si on savait qu'il n'en resterait pas tant que cela. Il suffit de regarder la photo pour constater que notre fille n'est pas grande pour son âge pour rien.

Quattro Nuovo,Cannelle et Safran,pizza

Pour terminer en beauté ce repas, Maud s'est offet un tiramisu et sa crème anglaise qui, une nouvelle fois, était plus copieux que ce à quoi on s'attendait vu le prix de ce menu. Pour ma part, j'ai choisi un dessert à peine plus léger, la mousse au chocolat noir.

Finalement, on peut remercier le restaurant Cannelle et Safran d'avoir été fermé ce samedi midi car cela nous a permis de faire un excellent repas.

02/04/2010

L'Antica Roma - La Louvière (2)

Ca y est, c'est fait. Le 27 février, après plus de 18 mois d'existence de ce blog, nous sommes retournés dans l'un des restaurants déjà évoqué.
Depuis le temps que je concluais certains articles par un 'on y retournera', je n'avais pas encore eu l'occasion de le faire.

Il faut dire que ce que nous aimons dans la cuisine, c'est la découverte, que ce soit de nouveaux plats ou de nouvelles saveurs. C'est pour cela que nous allons rarement 2x dans le même restaurant. Cela nous est évidemment déjà arrivé de le faire, mais pas depuis la création de ce blog.

A l'approche du début d'un nouveau régime, que nous commencerons finalement le lundi 8 mars, nous avions envie de manger une dernière pizza avant des semaines de privation.

Nous adorons les pizzas à emporter du Titanic et celles du Pizza Hut. Nous apprécions aussi certaines vendues en grandes surfaces, fraiches ou surgelées. Mais rien ne vaut celles des restaurants italiens, cuites au feu de bois et réalisées par un vrai pizzaïolo.

L'idée première était de les emporter et de les manger à la maison mais par la suite, je me suis dit que ce serait sympa de se faire un dernier resto avant le régime et d'en faire la surprise à ma femme.

Depuis le temps que j'avais envie d'y retourner, l'Antica Roma s'est donc imposé tout naturellement. D'autant que ma soeur, qui me l'a fait découvrir et qui est cliente occasionnelle, m'en parle régulièrement.
Le choix de ce restaurant s'est aussi imposé en fonction de la taille de sa carte, très imposante, et donc très variée, par rapport à la plupart des autres restaurants. On y trouve ainsi un choix multiple de pizzas, pâtes, poissons, fruits de mer et viandes parmi lesquelles du canard et du lapin ! Dans un restaurant italien. C'est tout dire.
Cette grande variété nous permet donc de retourner dans ce restaurant sans renier nos principes de découvertes de nouvelles saveurs.

Lorsque je me suis rappelé la richesse de la carte, je me suis dit que ce serait dommage d'aller manger une "bête" pizza. Maud, qui, dans un premier temps, continuait à dire que c'est ce qu'elle mangerait, a fini elle aussi par changer d'avis.
D'autant que j'ai proposé de commander pour notre petite fille de même pas 5 ans une pizza normale. Comme elle ne saurait pas tout manger, il en resterait à ramener à la maison et nous permettre de quand même déguster un dernier bout de pizza avant le régime.

Article 169 - Escalope du chef

Après un petit apéritif, maison comme d'habitude, j'ai donc commandé l'escalope du chef accompagnée de pâtes. Un grand fin, comme il se doit, morceau de viande plié en deux avec une sauce tomatée à base d'estragon, de poivre vert et de fromage.

Article 169 - Pâtes à l'espadon et aux fruits de mer

Maud, a commandé une assiette de pâte à l'espadon et aux fruits de mer tandis que Kristen s'est régalée avec une pizza jambon champignon dont elle a quand même mangé quasi la moitié.

Nous l'avons goutée ... et avons été déçu. Si elle n'était pas aussi richement garnie que celles de la Mozarella, le restaurant de Liège ou il nous arrive d'en commander, c'est surtout la pâte et sa cuisson, loin d'être parfaite, ou en tout cas loin de correspondre à nos gouts qui nous ont déçus.
A un point tel que, une semaine plus tard, à 2 jours du début de notre régime, nous commandions des pizzas à emporter dans un autre restaurant de la région, l'Arlecchino ou elles étaient exceptionnelles.
Peut-être était-ce un problème de pizzaïolo car l'un des clients qui patientait comme moi à l'Arlecchino a félicité le pizzaïolo en chef et son second, faisant remarqué que quelques mois plus tôt, le précédant apprenti  n'était pas spécialement doué, les pizzas s'en ressentant, ce que confirmait le 'chef'.

De toute manière, chacun sa spécialité et, pizzaïolo doué ou pas, il ne faut pas aller à l'Antica Roma pour ses pizzas mais bien pour le reste de sa carte.

Pour terminer le repas, j'ai choisi, comme la première fois, le sabayon aux fruits rouges avec une boule de glace. Hélas, il n'y avait plus de fruits rouges. J'ai donc pris le sabayon sans et je l'ai moins apprécié, non pas à cause de sa réalisation, mais parce que je me suis rendu compte que le sabayon seul n'était pas mon dessert préféré.

Maud, en amatrice de fromage qu'elle est, avait repéré qu'il y avait plusieurs choix d'assiettes de fromages. Elle choisissait celle constituée de fromage français et italiens et recevait finalement une assiette avec 3 morceaux de fromages ... italiens. Pas de trace de français donc. Mais peut-être est-ce du au fait qu'elle avait spécifié qu'elle ne voulait ni bleu ni chèvre. De toute manière, aucun regret tellement ils étaient délicieux et servis en quantité plus qu'appréciable pour terminer un repas.

Au moment de demander l'addition, la serveuse nous offrais le pousse-café, 2 petits verres de limoncello, l'un de mes alcools préférés.

16/12/2008

Pizza Paï vs Pizza Hut

Lors de la rédaction de mon article précédent, j'avais commencé à louer les avantages de Pizza Paï en les comparant à Pizza Hut ou je suis également allé récemment avant de me dire que cela ferait l'objet d'un article à part entière.
Le voici.

Pour ceux qui ne les connaisseraient pas, je commence par les présentations.

Article 54 - Logo Pizza Paï

Créé en 1979 et apparamment seulement présent en France, Pizza Paï c'est aujourd'hui 45 restautants dont l'ambition est, je cite, d'être un restaurant qui offre de l'évasion à l'italienne, à la fois par ce qui est dans l'assiette, par le cadre et l'ambiance qui y règne.

Article 54 - Logo Pizza Hut

En face, un poids lourd mondial puisque Pizza Hut Pizza Hut, c'est la plus grande chaîne de pizzerias du monde, avec plus de 12.500 implantations étalées sur presque 100 pays. Le premier restaurant ayant été créé aux Etats-Unis en 1958 à Wichita, Kansas.

Qui dit pizzeria dit restaurant italien mais en consultant la carte du Pizza Hut, je constate que seuls les pizzas et les quelques plats de pâtes classiques (lasagne bolognaise, spaghetti, tagliatelle, penne sauce au choix) sont effectivement italiens.
A côté de cela, Pizza Hut propose 2 sortes de potage (saison et tomates), un salad bar (qu'il est aussi possible de choisir comme plat principal), des entrées chaudes, je devrais plutot dire, sans vouloir être péjoratif, des snacks chauds puisque se rapprochant plus du fast food que de la fine cuisine (jalapeños et onion rings, pain à l'ail, american potatoes, chicken wings, cheezy bread, chicken croq) et des salades (salade Caesar au poulet grillé, aux lardons cuits ou aux scampis, salade au fromage de chèvre, hawaiian, campagnarde ou scampi), toutes servies avec du pain à l'ail grillé.

Le Pizza Paï, lui, se rapproche plus, comme il le revendique, du restaurant italien puisqu'il propose une carte de plats italiens plus étoffée et plus recherchée.

Ainsi, au niveau des pâtes, en plus des classiques spaghetti bolognaise, tagliatelle carbonara ou lasagne bolognaise, on retrouve une dizaine d'autres plats comme des gratins, des pâtes farcies ou encore des tagliatelles au saumon fumé ou poulet écrevisse. Et en plus des pâtes, on a un choix de risotto (aux champignons, au poulet ou aux fruits de mer) ainsi que des plats de poissons et de viande. Certains d'origine typiquement italienne comme la darne de saumon à la florentine, l'escalope de veau à la milanaise ou à la parmigiana, le steak à la calabraise, d'autres plus généralement méditerranéens comme les papillotes de colin d'alaska aux aubergines et poivrons, les filets de dorade aux aubergines grillées et courgettes ou les côtes de porc marinées, tous les 3 à base d'huile d'olive et d'herbe de provence ou encore le carpaccio de boeuf (huile d'olive et pesto). D'autres enfin plus français (l'entrecôte nature, sauce béarnaise ou sauce poivre).
Le tout servi avec, au choix, des tagliatelles, des spaghetti, des pommes de terre ou des frites au four, de la ratatouille, des haricots verts ou une salade de saison.

Pizza Paï propose également un salad bar mais nettement plus étoffé que celui du Pizza Hut. C'est d'ailleurs une autre grandes différences entre les 2 restaurants. Chez eux, ce buffet d'entrées (ils ne l'appellent pas salad bar car c'est plus que cela) est
1. gratuit (enfin pas tout à fait, j'y reviendrais) vu qu'il est compris dans le prix du plat ou de la pizza
2. à volonté (ce qui n'est pas le cas du Pizza Hut)
3. assez complet, reprenant, plusieurs types de crudités (tomates, carottes, choux blanc, choux rave, betteraves, ...), des salaisons (salamis, saucissons, rillettes) et autres préparations (pommes (crues) au curry, champignons à la grecques, salade de pomme de terre, de riz, de pâtes, taboulé et j'en oublie).
Un comble donc de voir que la ou c'est payant, c'est plus riquiqui et limité à une assiette.

Maintenant, en allant sur le site de Pizza Hut et en voyant le prix des pizzas, je me suis rendu compte que le buffet des entrées n'était pas vraiment gratuit mais compris dans le prix.
Certains diront que c'est une vente forcée, surtout s'il ne sont pas plus intéressé que cela par le buffet. Moi par contre, je n'y trouve pas à redire car cela permet d'avoir un buffet plus varié puisque destiné à la majorité de la clientèle et non à quelques personnes.

L'un et l'autre proposent leur buffet d'entrée ou leur salad bar en plat principal à volonté. 9.95 euros chez Pizza Hut, 10.70 euros chez Pizza Paï mais avec une formule comprenant la boisson ou le dessert.
C'est donc chez Pizza Paï que cette formule est la plus avantageuse ... à moins d'être végétarien puisque, à part des oeufs cuits durs, Pizza Hut ne propose que des crudités et des salades de pâtes ou de riz.

Au niveau des pizzas, leur produit de base, ils ont tous les 2 une formule pour les grands mangeurs ou pour ceux qui ont envie de gouter à différentes pizza.
Chez Pizza Hut, c'est le buffet de pizza. Pour une somme modique, vous pouvez vous servir autant de parts de pizza que vous le voulez (pouvez). Dans les "petits" restaurants de la chaine, vous avez le choix entre 6 sortes, dans les plus grandes villes, le choix peut monter à 10.
Chez Pizza Paï, c'est la pizza au mètre. Elle est réservée aux groupes de minimum 3 personnes (la ou le buffet de pizza est individuel). Dans un premier temps, on vous amène un mètre de 6 pizza différentes (et imposées). Si vous en voulez encore, vous pouvez alors commander (gratuitement puisque à volonté) un autre mètre en pouvant choisir cette fois les variétés de pizza.
Au niveau de cette formule, c'est donc Pizza Hut qui est plus intéressant puisqu'ils profitent également aux couples et aux personnes seules (ou qui sont les seules de la table à vouloir profiter de cette formule).

Et au niveau des différentes pizzas proposées, le Pizza Paï, outre les classiques de la cuisine italienne comme la margherita, la regina, la capriciosa, la napolitana, la 4 fromage, la 4 saisons, la frutti di mare ou la calzone, propose quelques pizzas aux gouts différents (qui doivent faire sursauter les puristes de la cuisine italienne) comme la Troppo Buona ! que j'ai choisie, la kebab, la tartiflette, la maroilles.
Pizza Hut, eux, proposent comme pizzas classiques (même si elles ne portent pas toutes un nom classique) la margherita, la napoli, la forestière, la garden lovers, la pepperoni lovers, l'hawaiian ou la neptune et plus de pizzas "différentes" comme la hot'n spicy, la sweet chicken curry, la barbecue chicken, la barbecue, la toscan bbq, l'alsace, la pepper pizza (avec une sauce au poivre) ou encore la pizza au fromage Grimbergen.
Ce sont d'ailleurs ces différentes pizzas aux gouts différents qui me font aller chez l'un ou chez l'autre car sinon, autant aller dans une bonne pizzeria.
Dans ce domaine, donc, égalité car tout est ici question de gout.

Au niveau des desserts, Pizza Hut propose des glaces, des petites crèpes, tarte aux pommes chaude, mousse au chocolat, profiteroles glacées, brownie et panna cotta tandis que Pizza Paï, outre la mousse au chocolat, la panna cotta, la tarte fine aux pommes, le pavé de chocolat straciatella, le brownie aux chocolats ou les profiteroles que l'on retrouve chez Pizza Hut, les choix sont un peu plus raffinés: crème brûlée, tiramisu maison, délice framboise, tartelette citron meringuée et surtour la mini-pizza Nutella.

Enfin, pour terminer la comparaison, Pizza Hut propose maintenant dans quasiment tous ses restaurants les boissons à volonté, formule qui n'existe pas (encore ?) chez Pizza Paï.

En conclusion, léger avantage de Pizza Paï par rapport à Pizza Hut, non pas sur la qualité de la nourriture, mais sur la diversité. Surtout si comme moi, vous voulez déguster une pizza aux saveurs originales, précédée d'un buffet varié et suivie d'un dessert autre que les classiques glaces ou mousse au chocolat.

Dommage qu'il n'y ait pas de Pizza Paï en Belgique.

14/12/2008

Pizza Paï et nocturne Auchan

Ce vendredi soir, j'ai renoué avec une petite tradition, les courses chez Auchan précédées d'un repas chez Pizza Paï.

J'adore faire les courses pour découvrir de nouveaux produits, raison pour laquelle, à côté des 2 grandes surfaces que je fréquente régulièrement, Cora et Carrefour, je fais également mes courses de temps en temps chez les autres grandes enseignes du pays, histoire de voir s'il n'ont pas des produits inédits.

Sachant que les magasins français proposent en plus plein de produits non distribués chez nous, qui plus est alors que nous en découvrons certains via la pub sur les chaines de télés françaises, nous aimons quand nous sommes en vacances en France, "visiter" l'une ou l'autre grande surface plutot que les musées (et oui, à chacun sa culture).

A ce sujet, je me rend compte que je n'ai toujours pas finalisé (et donc mis en ligne) l'article sur les produits que j'ai découvert lors de mes vacances en Bretagne en septembre dernier.

Mais pour revenir à l'objet de l'article, et sachant que la France n'est pas très éloignée d'ou j'habite, de temps en temps, je franchis la frontière pour aller au magasin Auchan le plus proche.
Sachant aussi que j'ai horreur des allées embouteillées et de faire la file 15-20' aux caisses, j'ai pris l'habitude depuis que j'ai appris que ces magasins sont ouverts jusque 22h, d'y faire mes courses en "nocturne" à la place d'une classique soirée télé.
En plus, cela faisait bien 2 ou 3 ans que je n'avais plus été au magasin Auchan de Louvroil (près de Maubeuge). Les dernières visites aux enseignes françaises ayant été faites lors de mes dernières vacances dans le pays en Bretagne, en Alsace ou encore en Provence.

Arrivé vers 18h, nous (ma femme et ma fille évidemment) sommes d'abord allé souper chez Pizza Paï, une chaine de restaurants découverte lors d'un voyage de formation à Paris il y a quelques années déjà (cela devait être en 1997 ou 1998) et que j'avais appréciée.
Je me suis donc fait un plaisir d'y retourner puisque cela faisait aussi 2 ou 3 ans que je ne l'avais plus fréquentée.

Après une entrée froide, le buffet d'entrée à volonté, inclu dans le prix du plat principal, j'ai choisi la pizza Troppo Buona ! composée de sauce crémée, mozzarella, oignons, tomate fraîche, viande de bœuf hachée, cheddar, sauce burger, origan. Trop bonne, comme son nom. Et pour terminer, en dessert, un nougat glacé.
Ma femme, elle, après la même entrée, a choisi les tagliatelles poulet écrevisse à la sauce crémée à la bisque de homard.
Quant à ma fille, nous lui avons choisi le menu rigolo composé du buffet d'entrées à volonté, d'un plat à choisir entre pizza, pâte ou steak haché et d'un choix de 4 desserts accompagné d'une boisson à volonté.
Pour le plat, Kristen a choisi la pizza composé de sauce tomate et de mozarella auquel elle pouvait ajouter 3 ingrédients. Nous lui avons choisi le jambon et la bolognaise (les autres choix étant champignon, merguez, poulet, fromage de chèvre).
Tout cela dans un cadre agréable avec même un coin jeu pour les enfants ou Kristen s'est bien amusée et s'est faite 2 copines le temps du repas.

Ensuite, nous sommes sortis chercher un caddie et nous sommes entrés dans le magasin peu avant 20h pour n'en sortir qu'après 21h30', en ayant ainsi évité la cohue, et quasiment sans attente aux caisses.
Le chariot chargé de nouveautés ou de produits déjà connus mais seulement disponibles en France.

Mais cela, j'en parlerais dans de prochains articles et notamment dans celui consacré à notre réveillon de nouvel An puisque nous avons déjà quasiment fait le plein des petites douceurs qui ravirons nos papilles.

06/09/2008

Du faux fromage dans les pizzas

pizza3-lgLes fromages que l'on retrouve sur de nombreuses pizzas, lasagnes ou cheeseburgers vendus dans le commerce ne sont pas toujours de "vrais" fromages ! Assez souvent, il s'agit d'un ersatz composé d'huile, de farine, de levure, d'arômes et d'autres additifs, qui revient beaucoup moins cher à la fabrication. La substance serait courammant mélangée à une certaine quantité de vrai fromage afin d'en améliorer le goût.

Aux Pays-Bas, une chaîne de télévision a fait le test, en faisant analyser plusieurs pizzas, lasagnes et autres produits du genre: la moitié (dont le célèbre cheeseburger de chez Mac Donald's ! ) était composée, au moins en partie, d'un ersatz de fromage.

Chez nous, aucune étude de la sorte n'a été réalisée. Tout au plus sait-on que l'utilisation de "faux fromage" est autorisée, bien que soumise à conditions.

"Le produit n'est pas nocif pour la santé, il n'est donc pas interdit et employé dans les produits alimentaires", confirme Chantal Depauw, porte-parole du SPF économie. "Mais il faut que la composition soit mentionnée sur l'étiquette".

Reste que les appellations "cheeseburger" ou "pizza quatre fromages" peuvent tout à fait être utilisées, dès le moment où le produit indique le pourcentage de fromage utilisé sur l'étiquette, en plus de la composition de l'ersatz", ajoute Chantal Depauw.

Si le fromage sur votre lasagne n'est pas "filant", au moins, maintenant, vous savez pourquoi !

N.E. le 04/09/2008
© La Nouvelle Gazette 2008