30/01/2013

Le Labo 4 - Liège (2)

Même pas 15 jours après notre visite au restaurant Comme chez Mathias, un autre évènement, l'anniversaire de ma femme, nous a amené à nous retrouver, ce vendredi 18 janvier, autour d'une bonne table. Cette fois, pas de recherches fastidieuses puisque la décision de faire découvrir le Labo 4 aux parents et au parrain de ma femme était prise depuis cette soirée de novembre ou Cédric, le meilleur ami de ma femme, nous y avait lui même amené (voir le compte-rendu ici).

restaurant,labo 4,candy's shop,cuisse de canard

Depuis notre dernière visite, la carte a été partiellement renouvelée ce qui nous a permit de découvrir de nouvelles associations originales. Et ce, même si, après l'excellent apéritif maison, nous avons de nouveau choisi en entrée le candy's shop ... tout en sachant que le concept de ce plat reste le même mais avec un changement de ses éléments constitutifs à chaque renouvellement de la carte. Cette fois, nous avons eu droit à 2 sucettes de porc laqué à l'asiatique, un macaron au foie gras et coings confits et une sucette de boudin noir aux pommes caramélisées, pralin et lait de coco.

restaurant,labo 4,candy's shop,cuisse de canard

En plat, alors que ma femme faisait le choix de la cuisse de canard confit, purée à la cannelle, compote de poires et chicon braisé aux clémentines que j'avais beaucoup apprécié lors de notre première visite, j'ai choisi le filet de saumon laqué au sirop d'érable et miso, purée de vitelotte et cake aux oignons frits. Plus parce que j'étais attiré par sa sauce et ses accompagnements que par le poisson lui même. J'ai d'ailleurs moins apprécié ce plat que la cuisse de canard. Un peu du fait de la cuisson, mi-cuit, du saumon alors que je le préfères bien cuit mais surtout parce que les accompagnements étaient moins originaux et raffinés tandis que le canard était savoureusement fondant.

restaurant,labo 4,candy's shop,cuisse de canard

Kristen a choisi les nuggets de poulet. Elle a ainsi reçu un très beau plat avec de belles frites "comme à la baraque", de la mayonnaise et du ketchup et, sur un lit de salade, de vrai nuggets de poulet, pas du reconstitué comme on en trouve dans les fast food. Hélas elle n'a pas trop apprécié car une épice présente dans la panure (de l'estragon ?) leur conféraient un gout particulier que j'ai apprécié en tant qu'adulte mais qui ne plait pas nécessairement aux enfants.

restaurant,labo 4,candy's shop,cuisse de canard

En dessert, Maud, qui l'avait adoré, à de nouveau choisi la tartelette en pâte de speculoos, poire pochée au sirop de Liège et fourme d'Ambert, glace aux coings et fruits confits. Moi, j'aurai aimé gouter le duo de chocolats glacés au citron Combawa et à l'orange, dcquoie aux amandes et caramel au beurre salé mais il n'y en avait plus. Je me suis donc rabattu sur le tiramisu glacé aux cassis et macarons, espuma de basilic que je n'ai pas trouvé transcendant. Non pas du fait de la qualité de ce plat qui n'est nullement mise en cause mais juste parce qu'il s'agissait d'un mauvais choix de ma part.

Juste un petit bémol à signaler, la lenteur du service, une fois le plat principal servi. Cédric, l'ami de Maud, habitué de la maison, n'en a pas été étonné car il avait déjà eu l'occasion de constater le phénomène dès lors que le restaurant fait le plein (ce qui n'était pas le cas lors de notre première visite). Mais ces petites lenteurs sont malgré tout peu de choses par rapport à la qualité et à l'originalité des plats proposés.

08/12/2012

Le Labo 4 - Liège

Ce vendredi 23 novembre, nous sommes allé au restaurant le Labo 4 avec Cédric à Liège. Un restaurant qu'il connait bien pour s'y être déjà rendu plusieurs fois. Lorsqu'il nous en a parlé, nous sommes allé consulter leur site internet leur site internet et avons de suite été emballés par leur carte, non dénuée d'humour d'ailleurs (un exemple parmi d'autres: Apollon embroche l'agneau suite aux salades contées par Aphrodite), proposant un mélange des styles. Elle est certes petite (6 ou 7 entrées à 16 euros, 8 plats à 20 euros et 5 desserts à 5 euros) mais suffisamment variée (on y retrouve différents types de poisson, de volaille et de viande) que pour plaire à tout le monde. De plus la formule entrée-plat-dessert au choix parmi tous les plats de la carte proposée à 34 euros lui confère, nous nous en rendront compte plus tard, un excellent rapport qualité-prix.

restaurant,Labo 4,Liège,chimie, The Candy shop,Steevy burger

Dès que nous sommes arrivé, nous avons été charmés par le cadre. Ce restaurant est en effet situé dans une ancienne salle de cours de chimie de l'université, d'ou son nom. Tous les éléments faisant référence à l'ancienne utilisation de ce lieu y ont été conservés, les tables étant dressées entre les plans de travail. Cela donne à ce lieu une athmosphère extrêmement originale et intimiste, la proximité des autres tables étant moins grandes qu'ailleurs. Cela a aussi comme effet corollaire de rendre l'endroit moins bruyant qu'une salle de restaurant classique. En tout cas, un endroit très agréable ou on se sent bien, aidé par un personnel très acceuillant et compétent, à l'image du sommelier qui nous a bien conseillé en fonction de nos préférences.

Au moment de consulter la carte, une nouvelle bonne surprise nous attendait puisqu'elle venait d'être fraichement renouvelée - pour faire la part belle au gibier, saison oblige - et était encore plus attirante que celle figurant sur le site internet.

Pour débuter les festivités, nous avons choisis l'apéritif maison, le flacon du fabuleux elixir de monsieur Pump, "une mixture de cinglé qui provoque la bonne humeur l’espace d’une soirée" comme on peut le lire sur le site internet. En fait un excellent cocktail composé, entre autre, de vodka et de gin ainsi que de jus de fruits de la passion servi dans une bouteille brune telles que celles pouvant contenir des produits chimiques.

restaurant,Labo 4,Liège,chimie, The Candy shop,Steevy burger

En entrée, notre choix s'est porté sur The Candy shop, seul plat déjà présent sur la carte précédente, si ce n'est que son contenu était différent. Exit donc les sucette de raisin en chemise de chèvre aux éclats de pistaches, bonbon torsadé de jambon aux figues et noix laqué au sirop de Liège, Smoothie de melon aromatisé à la fleur de Franchimont et son espuma de jambon serrano. place aux foie gras en croûte de pain d'épice et sésame, roulade de saumon ricotta et aneth, glace au camembert et coeur de noix, laquage au jambon blanc et sucette de chutney de mangue au coeur de foie gras.
Au final, une excellente entrée permettant de gouter à différentes saveurs. Et, cerise sur le gateau, pas du tout bourrative - comme apparamment toutes les entrées d'ailleurs - ce qui permet d'être encore d'attaque pour bien apprécier le plat principal.

restaurant,Labo 4,Liège,chimie, The Candy shop,Steevy burger

En plat, après avoir hésité avec le filet de faisan, je me suis laissé tenté par le côté sucré-salé de la cuisse de canard confit, purée à la cannelle, compote de poires et chicon braisé aux clémentines. Tout dans mon assiette était délicieux, avec en particulier cette cuisse de canard à la cuisson parfaite, fondante à souhait.

restaurant,Labo 4,Liège,chimie, The Candy shop,Steevy burger

Maud, grande amatrice de gibier, avait elle choisi le carré de marcassin en croûte de miel moutarde, cornes de gattes et quenelle de choux chinois aux lardons avec son émulsion qu'elle trouvera, seul bémol de toute la soirée, juste un peu trop saignant à son gout.

restaurant,Labo 4,Liège,chimie, The Candy shop,Steevy burger

Enfin, pour cloturer cet excellent repas, le choix du dessert s'est imposé à moi, le Steevy burger, baptisé ainsi du prénom de l'un des serveurs par les 2 chefs pour le taquiner. Une superposition de gâteaux au chocolat meringués, coeur de glace vanille, gelée de fruit de la passion et coulis de framboises.

restaurant,Labo 4,Liège,chimie, The Candy shop,Steevy burger

Maud, s'est elle laissée tenter par l'alliance de la poire et du fromage avec la tartelette en pâte de spéculoos, poire pochée au sirop de Liège et fourme d'Ambert, glace aux coing et fruits confits offrant une saveur particulièrement originale en bouche.

Encore une fois, nous n'avons pas été déçu par le choix du restaurant, celui ci figurant parmi les meilleurs que nous ayons fréquenté. D'ailleurs, comme souvent, nous nous sommes promis d'y retourner. Mais contrairement aux nombreuses fois ou nous n'avons pas mis à exécution notre projet, cette fois, rendez-vous est déjà pris avec mes beaux-parents, histoire de leur faire découvrir cette excellente table, aux alentours du 24 janvier pour fêter l'anniversaire de ma femme.