04/08/2013

De Minuut - Blankenberge

Cela faisait quelques années que nous n'étions plus allé à Blankenberge puisque c'est toujours au même endroit que nous allons mangé et que je n'en ai pas encore parlé sur ce blog. Il s'agit de la friterie De Minuut qui n'a de friterie que le nom. En effet, même si la cuisine ouverte, à l'entrée, correspond à une friterie traditionnelle, personne n'y entre pour acheter un paquet à emporter, l'établissement disposant d'une salle de restaurant à part entière.

La carte est elle aussi plus élaborée car si on y retrouve quelques aliments traditionnels comme les fricandelles, que Kristen choisira, ou les boulettes, on n'y retrouve pas les fameuses mitraillettes et toutes la panoplie de "viandes" que l'on peut trouver dans une friterie classique. A la place, on a le choix entre des plats de saumon (chaud ou froid), du cabillaud ou des steacks proposés avec de la salade et des sauces chaudes. Des classiques, comme celle au poivre ou aux champignons et des plus originales comme une indienne à base évidemment de curry ainsi que de poivrons.

L'avantage de ce restaurant étant, outre de proposer du bon, d'offrir la rapidité d'une friterie - en plein coup de feu, il ne nous a pas fallu attendre plus de 15 minutes avant d'être servi - pour un prix tout à fait raisonnable.

De Minuut,friterie,Blankenberge

Maud a choisi le saumon froid tandis que je me laissais tenter par les brochettes avec la sauce indienne justement. Avec pour la première fois une relative déception due à un mauvais choix: je m'imaginais recevoir 2 brochettes de boeuf cuites au grill alors que j'aurais du me douter que vu l'endroit, il s'agirait de brochettes de porc cuites dans la graisse. A ma décharge, je ferais remarquer qu'elles ne figuraient pas sur la carte dans la partie "viande" de friterie traditionnelle sans quoi j'aurais compris tout de suite. A part cela, comme à l'habitude, les frites étaient excellentes tout comme la salade dont l'assaissonnement était parfait.

Pour terminer le repas, pas de dessert, comme de coutume à la mer, puisqu'une bonne glace au cornet nous attendait.

06/10/2012

Rétro 10-2011 - Premier rendez-vous manqué avec la foire d'octobre de Liège

Le samedi 15 octobre 2011, comme nous étions en visite à Liège chez la maman de ma femme et qu'il faisait un temps printanier (ensoleillé avec près de 20 degrés), nous avons décidé d'aller faire un premier tour sur la foire d'octobre.
Hélas, il faisait beaucoup trop beau pour la saison. Bilan, un monde fou et impossibilité de trouver une place de stationnement. Après 45' à sillonner le centre ville à la vitesse d'un escargot et après avoir constaté que tous les parkings étaient complets, nous avons renoncé.
Vu que la foire dure jusqu'au week-end du 11 novembre, nous y retournerons un jour de froid et de pluie ou il n'y aura personne en ville (lol).
Et pour consoler Kristen, sa grand-mère lui a offert un cadeau à la librairie et nous sommes allé balader au parc de Grivegnée ou il y a une aire de jeu et un petit enclos avec des animaux.

foire d'octobre,Liège,friterie,Lalaing,Ecaussinnes

Enfin, à notre retour, pour lui offrir le paquet de frites qui lui était promis et la crasse qui nous faisait envie, nous sommes allé manger des frites et un durum à la meilleure friterie d'Ecaussinnes.

28/12/2010

De Minuut - Blankenberge

Nous apprécions ce restaurant ou nous allons manger quasiment chaque fois que nous allons à Blankenberge. Il s'agit en fait d'un établissement situé entre la friterie classique et le restaurant. De part sa superficie, son nombre de tables, son service à table et la possibilité d'accompagné son plat de frites évidemment, mais aussi de purée ou de riz, il se rapproche du restaurant, par contre, la "cuisine", située à l'entrée, est une réelle friterie améliorée ou il est d'ailleurs possible de commander des frites à emporter. Mais ce restaurant, outre les plats proposés dans les friteries classiques, offre quelques plats beaucoup plus élaborés comme les tomates crevettes, notre steack-frites-salade national ou du poisson, ces 2 derniers plats proposés avec diverses sauces comme la poivre crème ou l'indienne légèrement piquante.

Les jours de grosse affluence, comme ce samedi de fin août, il faut d'ailleurs parfois attendre quelques minutes qu'une table se libère. Mais ce n'est jamais long car, comme la plupart des plats proposés ne demande qu'une cuisson rapide de la viande ou du poisson (les sauces étant évidemment préparée à l'avance tandis que les frites n'arrêtent pas d'être produites), on est généralement servi dans les 10 minutes qui suivent la prise de commande (d'ou le nom de ce restaurant). C'est cette garantie d'être servi rapidement (quand on passe une journée à la mer, on n'a pas trop envie de trainer au restaurant), et surtout le fait que c'est toujours bon (c'est déjà notre troisième visite depuis que nous avons découvert ce restaurant grace à une série d'article de mon journal local consacré aux différents commerces et activités à faire à la côte belge toute proche).

Article 192 - repas De Minuut.JPG

Une fois de plus, nous avons donc mangé comme des rois, comme vous pouvez le voir sur la photo, avec, pour ma femme, une tomate crevettes pas avare en crevettes, pour ma fille un steack-frites enfant et pour moi, un beau morceau de cabillaud sauce indienne.

Mention plus que bien donc, surtout au niveau rapport qualité/prix (et ceci sans tenir compte de la petite erreur d'addition évoquée dans l'article précédant).

18:28 Écrit par slumle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : friterie |  Facebook |