27/01/2013

Comme Chez Matthias - Gilly

Ce dimanche 6 janvier, cela faisait pile poil 10 ans que ma femme et moi sommes ensemble. Un bon restaurant s'imposait donc. Nous cherchions du raffinement dans la cuisine mais pas un cadre pompeux avec sommelier et autre personnel guindé. Notre choix s'est ainsi porté sur le très beau menu proposé par l'Atelier du Ry Ternel, établissement que nous avions eu le plaisir de découvrir l'été dernier. Hélas, au moment de réserver, nous avons découvert qu'il était fermé jusqu'à la mi-janvier. Cette quinzaine juste après les fêtes de fin d'année est apparamment une période creuse dans la restauration ce qui fait que nous avons éprouvé quelques difficultés à trouver la perle rare. Parmi les différentes tables que nous connaissions de nom ou pour les avoir déjà fréquentées, la carte du moment des rares à être ouverts ne nous parlait pas.
c'est finalement du côté de Gilly que nous avons trouvé 2 restaurants, étonnamment situés quasi l'un en face de l'autre, qui correspondaient à ce que nous recherchions. Le Costa del Sol qui propose une grande carte variée de cuisine espagnole, italienne mais aussi ... mauriciens dans un cadre parait-il exceptionnel (la façade ne paie pas de mine mais une fois passé l'entrée, on se retrouve "sous une immense véranda climatisée et au bord d'une pièce d'eau", dixit leur site internet) et Comme chez Matthias, fine cuisine sarde et toscane dont j'avais déjà vu pas mal de publicité les concernant. Tous les deux comptants les poissons et crustacés, que ma femme adore particulièrement, parmi leurs spécialités.

Atelier du Ry Ternel,Comme chez Mathias,Costa del Sol,fruits de mer, Flair

Après une longue hésitation, nous avons choisi de nous rendre au Comme Chez Matthias et d'aller une prochaine fois découvrir le Costa del Sol. Principalement pour une raison financière puisqu'il nous semblait, au vu des plats qui nous tentaient de part et d'autre, que l'addition serait plus salée dans le premier établissement. Logique donc de dénouer les cordons de la bourse plus généreusement cette fois, vu la nature de l'évènement à fêter. Mais aussi parce que les critiques du second sur tripadvisor n'étaient pas très élogieuses et nous avaient un peu refroidis.

Atelier du Ry Ternel,Comme chez Mathias,Costa del Sol,fruits de mer, Flair

En apéritif, nous avons choisi, comme d'habitude, le maison. Excellent breuvage à base d'amaretto accompagné par une assiette de dégustation d'une demi-dizaine de ... moules. Original même si je trouve ce choix osé car les moules ne sont pas un met apprécié par la majorité.

Atelier du Ry Ternel,Comme chez Mathias,Costa del Sol,fruits de mer, Flair

Bien que sachant que le plat que nous avions choisi été particulièrement copieux et se suffisait probablement à lui même, nous ne pouvions pas passer, en entrée, à côté des raviolis fait main à la truffe noire, farine de truffe crème de truffe, l'une des spécialités de la maison, que nous n'avons pas regretté.

Atelier du Ry Ternel,Comme chez Mathias,Costa del Sol,fruits de mer, Flair

Kristen, quant à elle, a évidemment choisi le fondu au fromage, plat qu'elle choisi régulièrement. Nous avions demandé une portion enfant mais, comme vous pouvez le voir sur la photo, c'est la version adulte qui lui a été servie.

Atelier du Ry Ternel,Comme chez Mathias,Costa del Sol,fruits de mer, Flair

Pour suivre, nous avons choisi une autre spécialité de la maison, la grillade royale de poissons et crustacés composée de pas moins de 15 variétés (bar breton, daurade, saumon écossais, espadon, requin, St-Jacques bretonne, gambas, scampi, langoustines, vongoles, tellines, amandes, clams, moules de bouchot de Bretagne et couteaux de mer), le tout servi avec des tagliatelles maison. Un régal.

Atelier du Ry Ternel,Comme chez Mathias,Costa del Sol,fruits de mer, Flair

Kristen voulait manger des pâtes et comme elle aime les scampis nous lui avons proposé les raviolis farcis, crème de scampis sans nous imaginer qu'il y avait des scampis en plus des raviolis. Le serveur nous a expliqué que malheureusement il ne pouvait pas proposer ce plat en version enfant pour une raison que nous n'avons pas bien comprise: ce plat était prévu pour 6 scampis et le chef ne pouvait pas le préparer avec moins. Mwouais. Vu que c'était jour de fête, nous n'avons pas chicané et nous avons maintenu le choix qui plaisait à notre fille. Mais au vu de ce qu'il s'est passé par la suite avec l'entrée et "l'oubli" d'envoyer un plat enfant avec un seul fondu, je crois que c'est une manière de pousser à la consommation et de faire grimper la note. Encore une fois, nous n'étions pas regardant ce jour mais attention à la prochaine fois.

Atelier du Ry Ternel,Comme chez Mathias,Costa del Sol,fruits de mer, Flair

D'un autre côté, ils n'avaient pas été regardant, à notre arrivée, vis à vis du pain proposé. Je n'avais jamais vu un tel panier de pain pour accompagner le repas de seulement 3 personnes raison pour laquelle je n'ai pas résisté à l'envie de l'illustrer sur ce blog.

Atelier du Ry Ternel,Comme chez Mathias,Costa del Sol,fruits de mer, Flair

Pour terminer ce formidable repas, ma femme a évidemment choisi l'assiette de fromage, en l'occurence italien.

Atelier du Ry Ternel,Comme chez Mathias,Costa del Sol,fruits de mer, Flair

Moi, j'ai choisi la ganache au chocolat pur et sa glace amarena à la présentation digne d'un gastronomique, Kristen se régalant avec une glace vanille-chocolat.

Avant de régler l'addition, à la hauteur de l'évènement, le patron nous a offert le pousse-café, un bon petit limoncello.

A noter que le magazine Flair propose cette semaine son suplément habituel "Un menu gratuit sur deux" ou figure le restaurant Comme Chez Matthias. Une manière économique de découvrir cette excellente table.

06/12/2009

L'Espièglerie (Namur)

Comme signalé dans l'article consacré au magazine Flair, c'est donc grace à lui et à son offre 1 repas sur 2 gratuit que nous avons découvert le restaurant l'Espièglerie sur le site des Tanneurs à Namur. Un ensemble de 11 maisons du XVIIème siècle restaurées en un hôtel 4 étoiles, en un restaurant grill, nommé également les Tanneurs et en un restaurant gastronomique, l'Espièglerie donc.

Nous avions été tenté par le menu Balade proposé lors de notre réservation dont un plat en particulier avait attisé notre curiosité et notre gout de la découverte gustative. Il faut dire que ce plat, particulièrement étonnant, mélangeait des produits aussi différents que du lard fermier, des cuisses de grenouille, du homard et un risotto à la truffe.

A notre arrivée, un serveur nous acceuilli en nous proposant de nous débarrasser et en nous demandant si nous voulions prendre l'apéritif à table ou dans le salon.
Après nous avoir indiqué la direction du salon, il mit nos manteaux dans le vestiaire.
Un autre serveur, un peu froid et distant, ce sera le seul, le reste du personnel étant des plus sympa, vint nous proposer les choix d'apéritif dont une coupe de champagne. N'étant pas fan de champagne et de peur d'une addition trop salée, nous nous sommes orientés vers un classique kir.

Entretemps, je m'étais rendu compte que j'avais oublié mon appareil photo dans mon manteau et je demandais au premier serveur si je pouvais le récupérer. Je pensais qu'il allait lui-même aller rechercher ma veste dans le vestiaire mais à mon grand étonnement, il m'indiqua que je pouvais aller la rechercher moi-même. Ceci aura une petite importance pour une anecdote au moment de quitter le restaurant.

Bien que le menu qui nous avait attiré était encore affiché près de la porte d'entrée, c'est un autre que le serveur devait nous proposer car il venait de changer le jour même.
C'est la seconde fois que cela nous arrivait, après le restaurant Silico à Coxyde. Mais cette fois, la déception fut vite passée à la lecture du nouveau.

Article 150 - Menu balade

Dans ce restaurant gastronomique, les portions ne sont pas énormes par contre elles sont nombreuses ce qui permet de manger suffisamment tout en goutant un maximum de mets.

Ce fut le cas dès l'apéritif puisque Les Coupelles de Mises en Bouche étaient effectivement plurielles avec pas moins de 3 assiettes à la suite.
Une première avec du boudin noir, des tranches de baguettes roties, un bloc de rillette et des olives. Une seconde avec une préparation à base de saumon et aussi un dé de gelée de wasabi. Une dernière avec des morceaux de plies cuisinés façon nem accompagné d'une sauce tartare.

Article 150 - entrée 1

Ensuite, nous sommes passés à table pour déguster la première entrée: Fantaisie Gourmande de Noix de Coquilles Saint-Jacques en Marinade de Légumes d’Automne et Huile Vierge aux Châtaignes. Un délice.
D'autant que la photo ne montre que l'assiette. La marinade de légumes d'automne, un potage, étant proposé à part dans un bol avec en équilibre par dessus une brochette avec une énorme Saint-Jacques.

Article 150 - entrée 2

Pour suivre, la seconde entrée tout aussi succulente: Pain Perdu de Pain d’Epices et Pommes Caramélisées au Poivre de Jamaïque, Escalope de foie d’Oie Poêlée et Glace à la Truffe d’Automne. Un incroyable mélange chaud-froid, sucré-salé. La première fois que nous avions l'occasion de faire une telle dégustation.

Article 150 - plat

Vint ensuite le plat principal: Filet de Biche Rôti aux Baies de Genévrier en Embeurrée de Choux Verts au Lard Fermier, Purée de Coing  Acidulée et Sauce Grand-Veneur aux Airelles ou tout était exquis.

Article 150 - dessert

Et pour finir, en dessert: Pastilla de Figues de Provence à la Frangipane d’Oranges et Pistaches. Le seul plat qui nous aie un peu déçu. Question de gout évidemment.
Ici aussi, ce plat était proposé de 2 parties. L'autre étant un sorbet au melon que nous avons, lui, beaucoup apprécié.

En toute fin de repas, des mignardises étaient également proposées dans le prix du menu mais pas le thé ou le café. Dont cout, 3.75 euros l'excellent mais tout petit expresso pour Maud. Les mignardises, 4 par personne, étaient un second dessert en soi.

Ce menu à 43 euros, ce qui reste très raisonnable pour une telle qualité, était proposé avec un choix de 3 sélections de vin dont la moins chère, celle à 15 euros était tout aussi raisonnable.

Vous pouvez d'ailleur consulter le menu Balade actuel à cette adresse.

Au moment de quitter le restaurant, vu qu'il était déjà tard et que les 2 serveurs présents dans le vestibule, occupés chacun de leur côté, n'avait pas l'air de réagir, je me suis rappelé qu'en début de soirée, j'avais du aller moi même dans le vestiaire récupérer mon appareil photo. Je me suis donc dit que de nouveau, je devais me servir moi-même. Alors que je pénétrais dans le vestiaire, je me faisais presque "engueuler" par le serveur qui m'avait poussé à me servir moi-même plus tôt dans la soirée. Nous étions arrivés les premiers. Il n'y avait alors que nos manteaux tandis que maintenant, le vestiaire était plein. Il voulait donc éviter qu'un client indélicat ne fasse les poches de quelques convives. N'empêche qu'ils auraient pu le dire plus calmement.

Mais cela ne devait en rien ternir l'excellente soirée que nous avons passé la. L'Espièglerie devenant le restaurant le plus huppé que nous n'ayons jamais visité.

cadre et ambiance: 10/10
service: 10/10
qualité: 10/10
rapport qualité/prix: 10/10 (essentiellement en profitant d'une offre telle que celle de Flair)

22/11/2009

Les bonnes offres de Flair

Pour ceux qui ne le connaisse pas, Flair est un magazine féminin belge qui offre de temps en temps à ses lectrices l'opportunité de bénéficier d'une réduction dans le domaine des loisirs et du bien être.

Article 148 - Magazines Flair

Flair propose ainsi des réductions sur une nuit d'hôtel selon différentes thématiques (Hôtel + activité à 50 euros, nuit d'hôtel à 30 euros, nuit au château à 30 euros, hôtel de luxe à 30 euros, nuitées à partir de 20 euros, le tout par personne évidemment), sur des soins de thalassothérapie (une personne gratuite sur 2), un tarif d'ami chez le coiffeur ou encore 1 menu gratuit sur 2 au restaurant.

Ces dernières années, Maud et moi avons ainsi eu l'occasion de découvrir par 2 fois, tellement nous avions été enchanté, Les jardins de la Molignée, un restaurant situé à Anhée près de Dinant. A l'époque, il proposait un menu convivial à 25 euros gratuit sur 2 constitué d'un choix de 3 entrées froides, 3 entrées chaudes, 6 plats (dont 3 au grill) et 3 desserts. Le tout proposé avec un accompagnement de vin à 10 euros.
Ce restaurant continue a être présent dans les offres Flair même si, fort logiquement mais de manière raisonnable, le prix a augmenté (29 euros + 12 pour les vins) et que les 2 entrées ont été remplacées par une seule, tantôt froide, tantôt chaude suivie selon le cas d'un sorbet ou d'un potage.

Si j'ai choisi d'écrire cet article, c'est aussi pour signaler que désormais, c'est quasiment toutes les semaines que Flair gâtent ses lectrices (et leur compagnon).
Ainsi, rien que pour ces 6 derniers mois, ils ont déjà proposé 2 fois la formule 1 menu gratuit sur 2.

La première fois, l'offre était valable de juin à septembre et Maud et moi avons eu le tort de nous dire que nous avions le temps. Mais à partir de la mi-août, nous avons eu chaque week-end un anniversaire ou une visite dans la famille, à Liège, ce qui fait que la promo s'est terminée sans que nous puissions en profiter. Heureusement, fin septembre, Flair remettait cela pour une période de validité d'octobre à décembre.
Cette fois, nous n'avons plus tergiversé, d'autant que de nouvelles tables avec des plats particulièrement originaux étaient proposées.

C'est ainsi que le mardi 10 novembre, nous avons passé une excellente soirée à L'Espièglerie un restaurant gastronomique de Namur.

La "critique" de cette table fera l'objet de mon prochain article, mais je peux déjà dire que ce restaurant est le meilleur et celui de plus haut standing (et oui, tout le monde n'a pas les moyens de se payer le Comme chez soi chaque semaine) que j'aie jamais visité.