10/01/2010

Mon nouveau 'jouet', le netbook Samsung N130

Il y a déjà plusieurs mois, lorsque j'ai vu un netbook en publicité pour moins de 300 euros, l'idée d'en acquérir un m'est venue.

Certe mon portable HP Pavilion zd8000 est encore bon pour le service mais il s'agit d'un 17 pouces qui est plus un transportable qu'un portable en ce sens qu'il est volumineux et lourd.

Je me suis dit que ce serait intéressant d'avoir en plus un netbook, que ce soit pour montrer les photos de vacances lors de visites à la famille ou pour l'emporter, en vacances justement, voire pour l'utiliser quelques minutes, bien installé dans mon divan.

En octobre, lorsque ma famille m'a demandé ce que je voulais comme cadeau d'anniversaire, je leur ai dit que j'apprécierais une participation sur un netbook mais que je comptais attendre la fin d'année, me doutant que ce produit pourrait être un produit cadeau fard, à l'instar des gsm ou des lecteurs dvd il y a quelques années. Ou encore d'attendre un mois de plus, histoire de profiter des soldes.

Comme d'habitude, j'ai consulté sur internet différents comparatifs et je me suis documenté sur les produits proposés. C'est ainsi que, parmi les différents netbooks disponibles en ce moment sur le marché belge, je me suis retrouvé avec un choix parmi les marques Samsung (le N110 ou le N130), Acer (l'Aspire One) et Compaq/HP (le Mini 110C) auquel s'est ajouté un peu plus tard Asus (le Eee PC 1005 HA-M).

J'ai bien vite éliminé de cette liste le Mini 110C qui aurait pu être mon premier choix vu que je possède déjà un HP mais les tests que j'ai consulté indiquaient que son ventilateur se montrait bruyant (tout comme celui de mon pc actuel, ce qui m'a refroidit d'autant que les boutons "clic droit", clic gauche" du touchpad se trouvaient de part et d'autre, plutot que sous le touchpad, comme pour tous les portables ce qui pouvait se montrer perturbant. En plus son autonomie n'était pas idéale.
L'Acer Aspire One a également été éliminé dès que j'en ai vu un en magasin car c'est à ce moment que j'ai compris pourquoi les écrans brillants n'étaient pas bien notés. Beaucoup trop de reflets.

Il me restait donc à me décider entre les modèles Samsung et le Asus.
J'avais imaginé me décider pendant mes congés de Noel mais comme d'habitude, ceux-ci, entre les achats de cadeaux, les réveillons, les grasses matinées et les petites choses à faire sont passés très (trop) vite et je n'ai pas trouvé le temps.

En rentrant au bureau cette semaine, un collègue féru d'informatique, m'a conseillé le Asus Eee PC, en promo à partir de ce mercredi au prix de 299 euros chez Cora, car c'est celui la qu'il compte acheter du fait qu'il est relativement valable comme la plupart de ses concurrents mais qu'il compte un plus avec une autonomie particulièrement importante, le tout avec Windows 7 Starter.

Dans un premier temps, j'avais lu que la version Starter de Windows 7 limitait le nombre de programmes que l'on pouvait lancer en même temps à 2 et qu'il n'était pas possible de lire des vidéos dessus. Je préfèrais donc rester en Windows XP.
Par la suite, j'ai appris que cette limite de 2 process, si elle avait bien existé était supprimée et que la lecture de divx ne posait aucun problème.

J'étais donc décidé à acheter l'Asus mais une visite préalable chez Média-Markt, histoire de voir un maximum de modèle, m'a amené à le voir en vrai, plus en photo donc et la, grosse déception concernant son habillage extérieur car sa coque, brillante, était bourrée de traces de doigt ce qui ne la rendait pas spécialement belle.

Lors de cette visite, j'ai découvert un autre netbook en promotion au même prix, le Samsung N135 dont je n'avais jamais entendu parler. Il avait apparamment les mêmes caractéristiques, y compris au niveau de la batterie, 6 cellules également. De plus, son look, avec une coque bleu clair mat avec des dessins, style en peau de crocro était bien plus beau. Seul hic, il était proposé avec Windows XP.

Le soir à la maison, puis le lendemain, au bureau avec le collègue, j'ai cherché des informations concernant le Samsung N135. Nous avons ainsi découvert qu'il avait la même configuration que le Asus, même si ce dernier restait plus performant au niveau de l'autonomie, et qu'il était également proposé avec Windows 7 mais au Pays-Bas. Impossible de le trouver chez nous dans cette configuration.

Après encore 2 jours de cogitation, j'étais parti pour acheter le Samsung N135 mais une publicité des magasins Carrefour est venue semer le doute dans mon esprit en proposant le Samsung N130 à un prix plus compétitif, solde oblige.
Certes, il coutait 30 euros plus cher que l'Asus mais il était proposé avec une housse protectrice et une souris en cadeau (d'une valeur de 30 euros justement) et surtout il était proposé avec Windows 7 et un disque dur de 250 giga (contre 160 pour les 2 autres).

Je suis allé le voir vendredi et vu qu'il était plus joli encore que le N135, je n'ai pas hésité cette fois et dans la demi-heure (affluence et personnel réduit oblige), je m'en portais acquéreur.

Tout cela pour expliquer le (très) long cheminement, comme souvent quand j'achète quelque chose d'importance, qui m'a amené à acquérir le Samsung N130 que voici.

Article 159 - Samsung N130

Pour la petite histoire, la machine que vous voyez sur la photo n'est pas celle que j'ai achetée vendredi mais celle qui m'a été remplacée ce samedi.
En effet, une fois l'ordinateur installé, j'ai constaté qu'au milieu de l'écran il y avait quelques pixels qui restait brillants, comme une étoile, sur fond clair. Ce défaut s'atténuait au fur et à mesure que l'écran se colorait pour ne plus être visible dès que les couleurs étaient autres que pastels.
Le problème, c'est que quand on travaille avec un tableur ou un éditeur de texte, le fond reste blanc et à ce moment, je ne voyais plus que ce défaut.
Comme je me suis dit que s'il y avait un point lumineux, cela poulait vouloir dire que l'écran n'était pas parfait et que peut-être d'autres points pourraient apparaitre ou que l'écran pouvait peut-être carrément lacher, j'ai décidé de reporter l'ordinateur au magasin ou on me l'a gentiment échangé. Pour une fois, un bon point pour Carrefour. Ce n'est pas souvent que je l'écris.

22/03/2009

TomTom XL Traffic Europe 31, mon nouveau gps

Ca y est, je me suis enfin décidé et j'ai choisi dans la gamme TomTom, le XL Traffic Europe 31.

Article 84 - TomTom et accessoires

Il faut savoir que je n'avais plus de gps depuis que j'avais vendu ma Toyota puisqu'il s'agissait d'un appareil embarqué et que je n'avais pas fait le choix de cette option lors de l'achat de ma nouvelle voiture.

A l'époque, on ne parlait pas encore beaucoup des gps portables et comme Toyota proposait le gps intégré et les jantes alu pour 500 euros au lieu de 1500 (si je me rappelle bien), le choix coulait de source.
Tout comme cette fois, il était logique d'abandonner le gps embarqué puisque cette option, sur ma Peugeot, était facturée à plus de 1000 euros alors que les gps portables haut de gamme coutent dans les 300 à 400 euros.

Adieu donc, les petits avantages qui étaient que je ne l'oubliais jamais (vu qu'il était intégré dans la voiture), que je n'avais pas à le recharger (et par corollaire, que je n'oubliais jamais de le faire) et enfin que je ne risquais pas de me le faire voler (à moins qu'on ne vole la voiture).
Mais bonjour la possibilité de l'utiliser dans une autre voiture que la mienne (celle de ma femme par exemple), ou encore en mode pédestre (ce sera très utile pendant les vacances, autant pour trouver les endroits à visiter que pour ensuite, au retour, retrouver la voiture).

N'y connaissant rien, je ne savais pas vers quelle marque me tourner. Je savais juste que TomTom était leader sur le marché mais leur look ne me plaisait que moyennement. Je n'aimais pas le haut du cadre arrondi et préfèrais les lignes des Garmin et, surtout, celles plus carrées des Mio.
Je me suis donc documenté sur internet pour savoir quels étaient les éléments à comparer lorsqu'on achète un gps. J'ai également consulté plusieurs sites comparatifs. La plupart mettaient en avant les TomTom et légèrement derrière, les Garmin.
J'en ai également discuté autour de moi et chaque fois, les conseils étaient les mêmes: "choisi un TomTom" car soit l'interlocuteur était une personne déçue de son gps d'une autre marque et qui avait par la suite vu un TomTom en fonctionnement, soit un possesseur de TomTom qui avait eu auparavant un gps d'une autre marque soit encore une personne qui avait entendu ce genre de commentaire de ses connaissances.

J'ai donc décidé de faire fi de mon léger problème vis à vis du look et de me tourner vers TomTom. Restait à choisir le modèle parmi leur gamme très étendue, avec des prix allant de 149 à 429 euros.
Dans un premier temps, moi qui avait un gps qui m'indiquait juste, outre le temps et la distance restante, la prochaine direction à prendre (représentée par une simple flèche) et la distance avec, 400 m avant ce point, un plan un peu plus complet, j'ai été agréablement surpris et très intéressé par toutes les fonctionnalités que proposent les gps actuels.
Mais après réflection, je me suis dit que n'importe quel gps actuel était autrement plus perfectionné que mon ancien et que, vu l'utilité que j'en avais (partir en vacances, me rendre de temps en temps dans un nouvel endroit comme un restaurant, un magasin, le domicile d'une nouvelle connaissance ou encore un club de tennis inconnu pour y participer à un tournoi) et sachant que je n'avais même pas pris la peine de mettre à jour une seule fois en 4 ans mes cartes, je n'avais pas besoin du haut de gamme.
Comme je voulais un appareil me proposant les cartes de l'Europe de l'Ouest et de l'Est (vacances prochaines en Hongrie, Croatie et Slovénie obligent), j'ai donc choisi le gps le moins cher de la gamme qui proposait cette option, soit le XL Europe 31 Traffic, 31 étant le nombre de pays repris, dont les 3 évoqués, Traffic signifiant qu'il bénéficie du radio traffic, un système qui signale au gps les ennuis de circulation (bouchons, travaux, accidents) sur l'itinéraire choisi, lui permettant, si je le désire, de me proposer un itinéraire de remplacement plus court, en temps, que le temps prévu pour traverser ces zones problèmatiques.
Cette option, j'aurais eu tort de m'en priver vu que le XL Europe 31 Traffic est actuellement proposé au même prix que le XL Europe sans Traffic.

N'ayant pas vraiment besoin de mon nouveau gps avant mon départ en vacances en mai, j'attendais donc une offre promotionnelle intéressante. Celle-ci est arrivée la semaine écoulée, 249 euros pour l'appareil avec une housse de rangement gratuite (d'une valeur de 25.90 euros).

Pour l'anecdote, figurez vous qu'elle émanait des magasins Carrefour. Entre eux et moi, c'est une relation d'amour/haine (voir mon article précédant). Mais je ne vais quand même pas me priver de leurs offres intéressantes et du fait qu'entre autre, avec leur carte Happy Days, devenue depuis mercredi passé (le 18 mars) Bonus, ils sont parmi les plus intéressants du marché.

Hier, juste après l'achat, j'ai déjà eu l'occasion d'apprécier l'engin qui n'a rien de comparable avec mon ancien. Cet après-midi, je l'ai testé sur la route pour aller de chez moi à chez mes parents et je suis déjà conquis par mon nouvel achat.

14/12/2008

Pizza Paï et nocturne Auchan

Ce vendredi soir, j'ai renoué avec une petite tradition, les courses chez Auchan précédées d'un repas chez Pizza Paï.

J'adore faire les courses pour découvrir de nouveaux produits, raison pour laquelle, à côté des 2 grandes surfaces que je fréquente régulièrement, Cora et Carrefour, je fais également mes courses de temps en temps chez les autres grandes enseignes du pays, histoire de voir s'il n'ont pas des produits inédits.

Sachant que les magasins français proposent en plus plein de produits non distribués chez nous, qui plus est alors que nous en découvrons certains via la pub sur les chaines de télés françaises, nous aimons quand nous sommes en vacances en France, "visiter" l'une ou l'autre grande surface plutot que les musées (et oui, à chacun sa culture).

A ce sujet, je me rend compte que je n'ai toujours pas finalisé (et donc mis en ligne) l'article sur les produits que j'ai découvert lors de mes vacances en Bretagne en septembre dernier.

Mais pour revenir à l'objet de l'article, et sachant que la France n'est pas très éloignée d'ou j'habite, de temps en temps, je franchis la frontière pour aller au magasin Auchan le plus proche.
Sachant aussi que j'ai horreur des allées embouteillées et de faire la file 15-20' aux caisses, j'ai pris l'habitude depuis que j'ai appris que ces magasins sont ouverts jusque 22h, d'y faire mes courses en "nocturne" à la place d'une classique soirée télé.
En plus, cela faisait bien 2 ou 3 ans que je n'avais plus été au magasin Auchan de Louvroil (près de Maubeuge). Les dernières visites aux enseignes françaises ayant été faites lors de mes dernières vacances dans le pays en Bretagne, en Alsace ou encore en Provence.

Arrivé vers 18h, nous (ma femme et ma fille évidemment) sommes d'abord allé souper chez Pizza Paï, une chaine de restaurants découverte lors d'un voyage de formation à Paris il y a quelques années déjà (cela devait être en 1997 ou 1998) et que j'avais appréciée.
Je me suis donc fait un plaisir d'y retourner puisque cela faisait aussi 2 ou 3 ans que je ne l'avais plus fréquentée.

Après une entrée froide, le buffet d'entrée à volonté, inclu dans le prix du plat principal, j'ai choisi la pizza Troppo Buona ! composée de sauce crémée, mozzarella, oignons, tomate fraîche, viande de bœuf hachée, cheddar, sauce burger, origan. Trop bonne, comme son nom. Et pour terminer, en dessert, un nougat glacé.
Ma femme, elle, après la même entrée, a choisi les tagliatelles poulet écrevisse à la sauce crémée à la bisque de homard.
Quant à ma fille, nous lui avons choisi le menu rigolo composé du buffet d'entrées à volonté, d'un plat à choisir entre pizza, pâte ou steak haché et d'un choix de 4 desserts accompagné d'une boisson à volonté.
Pour le plat, Kristen a choisi la pizza composé de sauce tomate et de mozarella auquel elle pouvait ajouter 3 ingrédients. Nous lui avons choisi le jambon et la bolognaise (les autres choix étant champignon, merguez, poulet, fromage de chèvre).
Tout cela dans un cadre agréable avec même un coin jeu pour les enfants ou Kristen s'est bien amusée et s'est faite 2 copines le temps du repas.

Ensuite, nous sommes sortis chercher un caddie et nous sommes entrés dans le magasin peu avant 20h pour n'en sortir qu'après 21h30', en ayant ainsi évité la cohue, et quasiment sans attente aux caisses.
Le chariot chargé de nouveautés ou de produits déjà connus mais seulement disponibles en France.

Mais cela, j'en parlerais dans de prochains articles et notamment dans celui consacré à notre réveillon de nouvel An puisque nous avons déjà quasiment fait le plein des petites douceurs qui ravirons nos papilles.

30/10/2008

Histoire et anecdotes de mes anciens gsm

Tous mes gsm ont une histoire et certains, des anecdotes savoureuses comme l'histoire du frigo pour le premier.

Mais commençons par le début avec cette photo de famille qui démontre au moins 2 choses. D'une part que je suis un conservateur et d'autre part qu'à leurs débuts, les gsm étaient des objets plutôt encombrants (voir le premier). Très vite heureusement, ils se sont miniaturisés et allégés. Depuis lors, l'évolution dans ce domaine est moins marquée puisqu'on peut voir que tous mes autres gsm ont plus ou moins la même taille et le même poids, le dernier, que vous avez découvert dans l'article précédant, ne faisant pas exception.

Article 35 - Mes 4 premiers gsm

Aujourd'hui, celui qui n'a pas de gsm est considéré comme ringard. Pourtant, je me souviens de l'époque ou c'était le contraire et ou on se moquait gentiment des premiers possesseurs de ces appareils volumineux qui ressemblaient plus à des talkie-walkie. Un gsm ? Pour quoi faire ?

Personnellement, j'y suis venu tout à fait par hasard (je n'en avais pas encore trouvé l'utilité) lorsqu'ils ont commencés à se multiplier.
Cela faisait quelques années que je participais au concours foot de la Dernière Heure. A l'époque, il consistait à choisir à chaque journée de championnat un ou plusieurs matches et de pronostiquer le score exact. En cas de bon résultat (trouver le vainqueur ou s'il y avait match nul) on marquait des points, plus encore si on trouvait le score exact. Il y avait un classement général sur l'ensemble de la saison, un sur la mi-championnat et des classements mensuels.

Article 35 - Panasonic

A la fin du mois de décembre, j'ai remporté la première place qui me faisait gagner un jeu pc de foot, un billet d'avion Ryan Air A/R pour Dublin, une traversée de la Manche direction Douvres pour une voiture et 4 passagers ET un gsm Panasonic ci-contre.

Le plus fort, c'est qu'après avoir vu le résultat dans le journal, et avoir mis à jour mes statistiques, je me suis rendu compte que contrairement aux résultats annoncés, j'avais également gagné le concours du mois de septembre (et oui, déjà à l'époque, je pouvais mettre du temps pour faire les choses, mais je fini toujours par les faire). Après réclamation les gens de la DH avait reconnu leur erreur sans comprendre comment elle avait pu se produire et m'avait offert les cadeaux mérités (comme quoi cela sert d'être maniaque des chiffres et de tenir des statistiques sur tout et sur rien).
Pour l'anecdote, c'est ma soeur qui n'avait pas non plus de gsm qui bénéficia du second.

Par la suite, ce gsm tomba en panne: l'affichage sur l'écran disparaissait et devenait difficilement lisible. J'ai un truc pour ne pas oublier quelque chose quand je suis quelque part: mettre mes clés de voiture à côté. C'est ainsi qu'un jour ou je ne devais pas oublier un paquet dans le frigo de mes parents, mon gsm s'y retrouva à côté de mes clés de voiture et du paquet à ne pas oublier (on devait être en été et je n'avais pas de veste avec moi tandis qu'il n'était pas possible de le glisser dans une poche de pantalon).
En le récupérant, miracle, je découvris qu'il refonctionnait normalement. Cela ne dura qu'1 jour ou 2 mais je compris que le froid avait permit de le faire fonctionner normalement. Je réussi ainsi à prolonger sa vie en le mettant au frigo tous les soirs pour la nuit.

Article 35 - EricssonJe finis par avoir un coup de coeur pour un nouveau modèle, un Ericsson (sans Sony à l'époque) qui lui aussi a une histoire puisque celui que vous voyez sur la photo est le 3è que j'achetais en l'espace de quelques semaines.

J'achetais le premier en promotion chez Makro mais quelques jours plus tard, je perdais tous mes réglages et tout le contenu de l'agenda. Je me rendis au service après vente de Makro qui voulu envoyer le téléphone en réparation sous prétexte qu'il avait plus de 7 jours. Il était neuf et en plus j'allais devoir m'en passer pendant des semaines. Je fis donc un scandale demandant à voir le gérant qui me reçu et accepta de me rembourser puisqu'il n'avait plus d'exemplaire à m'échanger. J'allais ensuite acheter le deuxième chez Carrefour ou il était également en promotion. Il tint plus longtemps mais donna la même panne. Chez Carrefour, ils le renvoyèrent en réparation et lorsque je le récupérais, ce fut pour quelques jours avant qu'il ne fasse la même panne. Après de nouvelles négociations, j'obtins le remboursement.
Il fallait vraiment que je sois attiré par ce modèle car même si on m'expliqua qu'il était connu pour ce genre de panne j'achetais finalement chez Phone House le troisième qui lui était le bon et eut une durée de vie normale.

Article 35 - AlcatelLorsqu'il me lacha subitement, ma femme me prêta un modèle de base dont elle n'avait plus l'utilité l'Alcatel.

 

 

 

 

 

 

Article 35 - Siemens Et comme aucun modèle ne me plaisait sur le moment et que j'avais celui la, je mis le temps avant de me décider et je tins ainsi 1 an avant que je n'aie un coup de coeur (dans le domaine des achats, je travaille beaucoup au coup de coeur) pour le Siemens, vu chez Kréfel, avec lequel je fis une bonne affaire puisqu'il s'agissait d'un des derniers (si pas le dernier) exemplaires du genre de la Proximus Collection et qu'il me couta 99 euros alors que le gsm, hors promo, coutait 149 euros.

 

 

 

La suite de l'histoire, vous la connaissez, 3 ans de bon fonctionnement, ce problème de batterie et l'achat du Sony Ericsson W580i chez Phone House.

03/10/2008

L'article en promo manquant chez Carrefour - une mauvaise habitude - qui me fait faire une bonne affaire

Il fut un temps ou systématiquement, les magasins Carrefour proposaient de grosse promotion sur certains produits mais étaient en rupture de stock bien avant la date de fin de la dite promotion. Parfois même, les articles étaient manquants dès le premier jour de l'action.
Test-Achat s'y était mêlé et à coup de procès (ou de menace de procès, je ne sais plus) avait permis que cette pratique quelques peu malhonnête (ces produits en super promo, vendu avec une marge bénéficiaire restreinte, voire nulle, sont en fait des produits d'appel pour amener le client dans le magasin et le pousser à y faire ses autres achats) ne perdure.

Depuis lors, c'est vrai, la situation s'est améliorée même si, de temps en temps, il y a encore quelques couacs.
Dans ces cas, sachez que vous pouvez demander une promesse de vente du produit concerné au prix de la  promo.
J'ai ainsi eu récemment le cas avec du poisson. Celui en promo n'étant plus disponible, je me suis fait remettre une promesse de vente et ai pu acheter le même poisson à prix réduit la semaine suivante alors que les autres clients devaient payer le prix plein.
Toutefois, s'il s'agit de produits spécifiques que Carrefour ne vent pas à l'année, lorsque la promo est épuisée, ils n'ont plus la possiblité de vous le fournir. Dans ce cas, ils s'engagent à vous fournir un produit similaire au même prix.
C'est ainsi que moi et d'autres clients avons fait une super bonne affaire.
Mais laissez moi vous raconter l'histoire.

Mercredi, en lisant le journal, je constate que Carrefour fait une superbe promo ces mercredi et jeudi: un disque dur externe Fujitsu-Siemens de 1 Terra (1000 gigas) au prix de 99 euros avec en plus un bon de réduction de 10 euros. Pour vous faire une idée sur l'ampleur de la promo, un collègue qui cherchait depuis quelques temps et qui compare les prix avant d'acheter s'était finalement décidé la semaine passée sur un disque dur d'une valeur de 109 euros.
Vu que je commence à manquer de place, je décide de profiter de cette promo et me présente en soirée au magasin de Haine-Saint-Pierre ou je ne trouve pas trace du produit.
Vu qu'il est déjà tard, que le personnel est occupé et que je suis en congé, je décide d'aller le lendemain au magasin de Soignies ou le personnel est, me semble-t-il moins sollicité.
C'est ainsi qu'hier, après avoir conduit ma fille à l'école, je me retrouve au magasin de Soignies.
Comme la veille, à Haine-Saint-Pierre, aucun exemplaire n'est exposé. Par contre, il y a en tête de rayon du département informatique un nombre important de disque dur Maxtor, des 750 gigas et des 1 terra sans indication de prix. En regardant dans le rayon, je constate que le premier est vendu à un prix légèrement supérieur à celui de la promo tandis que le second est vendu au prix de 149 euros.
Je demande quand même au responsable du rayon si l'article en promo est toujours disponible et il me dit qu'il va aller en chercher dans la réserve.
Entre-temps, 2 autres clients arrivent pour profiter de la même promo. Le vendeur revient sans rien, passe un coup de fil et nous signale qu'il n'y en a plus, les 20 exemplaires du magasin étant tous partis hier dans la matinée.
Je propose donc d'aller voir aux Grands-Prés à Mons, un Carrefour beaucoup plus important qui reçoit donc les promos en plus grande quantité, mais le gars m'indique qu'il n'y en a plus nulle part (j'imagine dans les Carrefour environnant).
Sous la pression (nous étions 3 à râler) et à la question d'un des autres clients demandant ce qu'il pouvait faire, il nous montre le Maxtor 1 terra et nous dit qu'il peut nous vendre ce produit équivalent au même prix.
Ce même client se montre sceptique se demandant ce que vaut ce produit d'une marque qu'il ne connait pas, d'autant que le prix n'est pas affiché à cet endroit. Moi qui le connait, je me le fais confirmer par le vendeur pour que les autres soit au courant aussi, et n'hésite pas à accepter la transaction.

J'ai donc eu en remplacement du produit que je convoitais un produit 50% plus cher. Je sais que cela ne veut pas dire qu'il est meilleur mais en règle général, on en a toujours pour son argent, d'autant qu'ici, le produit de remplacement est d'une marque moins connue (Maxtor) que le produit de remplacement (Fujitsu-Siemens). J'ai donc eu un produit d'une qualité supérieure, qui plus est garanti 3 ans.

Désormais, je sais que je ne dois plus m'énerver quand Carrefour n'est pas capable d'assumer ses promos, je n'ai qu'à aller dans le même rayon choisir un produit similaire, même nettement plus cher et le payer au prix promo.