17/01/2009

Les produits que l'on ne trouvent pas chez nous (Bretagne)

Avec beaucoup de retard, je met en ligne mon article sur les achats et les bonnes découvertes culinaires que j'ai faits lors de mes vacances en Bretagne en septembre dernier. Depuis lors, vous avez pu découvrir que j'ai déjà eu l'occasion de faire d'autres découvertes "françaises" (à Auchan Louvroil).
En tout cas, cela illustre bien une facette de ma personnalité: je met parfois le temps mais je fini toujours par faire les choses.

Comme je l'ai déjà écrit, ma femme et moi aimons faire les courses pour découvrir de nouveaux produits. C'est donc tout naturellement que, lorsque nous sommes en vacances à l'étranger, nous prévoyons la visite de l'une ou l'autre grande surface et ce, même lorsque nous sommes à l'hotel à l'autre bout du monde comme nous l'avons fait à Aruba et aux Seychelles.

Nous avons donc pris beaucoup de plaisir, le samedi 13 septembre, à peine arrivé pour une semaine de vacance près de Saint-Malo, à faire nos courses dans le magasin le plus proche, le Super U de Plouert sur Rance.
L'occasion de retrouver (et donc de regouter) à des produits que l'on ne trouve qu'en France (enfin, je veux dire pas en Belgique car certains sont peut-être distribués dans d'autre pays étrangers), comme le coca-cola cherry, à ne pas confondre avec le cherry coke (voir plus loin), mais surtout de faire de jolies découvertes vu qu'il s'agissait de notre première visite en Bretagne.
Comme les gouts des gens diffèrent d'une région à l'autre, on ne trouve pas les mêmes produits selon que l'on fait ses courses à Saint-Malo, à Maubeuge ou à Avignon.
Déjà, l'an passé, nous avions eu l'occasion de faire des découvertes lors de nos vacances en Alsace, région que nous visitions également pour la première fois mais cette année, nous avons été gâtés comme vous pouvez le voir sur la photo.

Article 64 - Achats du Super U

Le plus étonnant dans tout cela, c'est que l'on trouve des marques belges ou présentes en Belgique qui commercialisent des variétés autres que chez nous (en fonction du gout des gens, différents donc d'une région à l'autre). Avec comme exemple les plus marquants les chips Lays saveurs paysannes, le chocolat figue-amande Côte d'Or ou encore le coca-cola cherry, bien meilleur car moins sucré que le cherry coke que l'on trouve, lui, chez nous.

J'ai donc pu gouter, outre les produits déjà cités, à l'excellent Breizh Cola, auquel j'ai déjà consacré un article, aux jus de fruits à la fraise ou orange-carotte-mangue, à l'eau aromatisée aux fruits rouges, aux chips Bret's aux poivrons grillés, au fromage gratiné ou au chorizo, aux soupes aux courgette-potiron-tartare ou à la crème de cèpes cuisinée aux petits oignons, à l'excellente poelée à la landaise (pommes de terre enrobées d'une sauce à l'ail et aux bolets, qui se marient dans un mélange sucré-salé aux haricots verts, aux magrets et gésiers de canard, à la chair tendre des pruneaux d'Agen et à l'acidulé des pommes golden, dixit l'emballage... rien que le texte donnait envie et nous n'avons pas été déçu) ou encore le gratin de courgettes emmenthal-cheddar.
Ainsi que des produits un peu moins originaux mais pour la plupart non disponibles chez nous comme le chocolat au lait fourré truffe fantaisie et crêpe dentelle, les palets bretons, les crêpes beurrées sucrées à la cassonnade, les pavés de boeuf marinés aux échalotes, les idées Croc' Kebab ou Pizz' (steack de poulet farci de la marque Père Dodu), les flageolets cuisinés à l'auvergnate, le gratin du jardin (pomme de terre, poireaux et émincé de poulet) ou encore le Coca Cola Sango (que nous avons connu chez nous pendant quelques temps mais qui n'est plus distribué) et la mayonnaise Maille Tentation Velours (douce et veloutée).

Manquait à l'appel sur cette photo, les yoghourts car nous avions oublié de passer dans le rayon. Nous y sommes donc retourné le lendemain ce qui nous a permis de découvrir les Danette fromage blanc sur lit de chocolat, les Danette brownie, les Saint Malo au chocolat, les fromage frais sur lit de mures et framboises et les compotes griottes/pommes.

Nous nous sommes donc régalé durant cette semaine, d'autant que nous sommes aussi allé manger dans une excellente crêperie à Saint-Malo et dans un tout aussi bon restaurant à Dinard.

En deuxième semaine de vacances, dans le sud de la Bretagne ,nous avons également choisi de passer une matinée dans un magasin, beaucoup plus grand que les Super U, le Géant de Quimper.
Une autre occasion de découvrir d'autres nouveaux produits, dont ceux non distribués chez nous bien que de marques présentes sur notre territoire.

Article 64 - Achats du Geant

En vrac, des tas de boissons originales comme le soda Quebec, le Pepsi Max esprit mojito (citron vert et menthe), les cola light saveur noix de coco ou cappuccino, le soda pomme selecto, des smoothies ananas-banane-coco ou framboise-fraise-myrtille ou les eaux aromatisées saveur mangue-ananas ou litchi-framboise, des chips Vico saveur bacon aux épices (tradition d'ailleurs, recette Texane) et des chips paysannes Lays saveur poêlée forestière, des soupes (légumes verts au Comté, velouté de légumes poêlés, soupe de poisson à la bretonne), des pâtes aux légumes et des sauces Barilla pour pâtes (légumes grillés alla ricotta et poivrons, olives alla ricotta),
Et cette fois, nous n'avions pas oublié le rayon dessert avec les Danette saveur nougat, les Mamie Nova chocolat blanc et cointreau, le tiramisu à la framboise et les yaourts de Sophie Senoble pommes cuisinées miel cannelle et ananas cuisinés pain d'épice, la tourte aux Saint-Jacques, les saucisses aux tomates et au basilic ou recette forestière, les duos de fromage père Dodu, les filets de maquereaux cuisinés à l'aioli, la rouille blanche à l'ail et aux piments, le chocolat les desserts du chocolatier gout fraisier et enfin le thé mandarine.

Pour le retour en Belgique, et sachant que j'avais aussi fait le plein de différentes bouteilles de cidre (une vingtaine) en vue d'offrir un verre pour mon anniversaire au bureau, pour l'apéritif à mon repas d'anniversaire et  pour une consommation personnelle, ainsi que 2 sacs de victuaille, ce fut dur de tout caser dans la voiture. J'ai finalement trouvé la solution en faisant un tapis dans le coffre avec les bouteilles (elles recouvraient toute la surface) et n'ai pu fermer le coffre que de toute justesse car il était plein à craquer).

En relisant mon texte avant de le poster, je me sens un peu comme Bubba, le meilleur ami, un peu demeuré comme lui, de Forrest Gump dans le film éponyme lorsqu'il expliquait les différentes façon de cuisiner la crevette:
"Tu as la crevette kebab, la crevette créole, le gumbo de crevettes, à la planche, à la vapeur, en sauce. Tu fais l'avocat crevettes, la crevette citron, la crevette à l'ail ...".

05/10/2008

La Bretagne se compose de 4 ou 5 départements ?

Drapeau breton Il y a quelques mois, lorsque j'ai décidé de passer mes prochaines vacances en Bretagne, je me suis connecté sur le site Abritel.fr pour trouver une location. Après avoir choisi comme pays de villégiature la France, le site m'a demandé une région, j'ai donc choisi la Bretagne, puis m'a donné la possibilité de sélectionner l'un des départements bretons à savoir les Côtes d'Armor (22), le Finistère (29), l'Ille-et-Vilaine (35) et le Morbihan (56).

Pour moi, la Bretagne était donc constituée de 4 départements comme sur la carte ci-dessous.Bretagne en 4 départements

 

 

 

 

 


Mais quelques semaines plus tard, en feuilletant le guide Hachette de la collection Voir sur la Bretagne, qu'elle n'est pas ma surprise de constater qu'ils parlent d'un cinquième département: La Loire Atlantique (44).

Cela faisait donc 5 départements bretons comme sur la carte ci-dessous.
Bretagne en 5 départements

 

 

 

 

 


En faisant des recherches sur le net pour préparer mes vacances, je constate que les sites officiels (bretagne.com et tourismebretagne.com) parlent aussi de 5 départements. Et si vous regardez la photo du Breizh Cola sur mon article précédant, il y a une représentation de la Bretagne reprenant 5 départements.

Pour en avoir le coeur net, alors que j'étais dans un petit restaurant de Penmarc'h dans le Finistère Sud (donc bien à l'intérieur du pays breton), j'ai demandé à la serveuse si elle était bretonne. Elle m'a répondu qu'elle était bigoudenne (hé oui, on était en pays bigouden) et lorsque je lui ai posé la question, elle m'a répondu que la Bretagne était composée de 4 départements, me confirmant, lorsque je lui en parlais, que la Loire Atlantique ne faisait pas partie de la Bretagne.

Par hasard, hier, en préparant l'article sur le Breizh Cola, j'ai eu la réponse à cette question qui m'a tracassé quelques semaines.
Alors que j'étais dans wikipédia sur l'article concernant l'altercola, j'ai cliqué sur le lien Bretagne, c'est la que j'ai découvert qu'il y avait 2 articles sur la Bretagne.
L'un concernant la Bretagne en tant qu'entité historique, géographique et culturelle et l'autre concernant la Bretagne en tant que région administrative française.

Avec le premier article (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bretagne), j'ai ainsi appris que la Bretagne (historique) fut un royaume au IXè siècle qui devint un duché puis en 1532 une province réputée étrangère unie à la France sous la même couronne jusqu'à sa disparition administrative en 1790 et sa division en 5 départements. J'y ai aussi appris que l'appellation Bretagne désigne également une région française, composée de quatre départements. Le département de la Loire-Atlantique, historiquement breton, étant aujourd'hui rattaché à la région Pays de la Loire, la question de sa réunification à la Région Bretagne faisant l'objet de débats.

L'autre article (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bretagne_(r%C3%A9gion_admini...) m'a appris que la région Bretagne était née, tout comme les autres régions administratives françaises, dans la seconde moitié du XXè siècle et qu'elle avait été créée en Bretagne dont elle reprend 80% de la superficie, amputée de l'actuelle Loire-Atlantique.

La Bretagne est donc constituée de 4 ou 5 départements selon que l'on parle de la région administrative ou de l'entité historique, géographique et culturelle.



 

 

 

 

04/10/2008

Breizh Cola, un altercola plutot réussi

Lors de nos vacances en Bretagne, nous avons eu l'occasion de découvrir le Breizh Cola.
J'en avais vaguement entendu parler, à l'époque de sa création, mais depuis, j'avais complètement oublié.
Ce fut donc une découverte pour moi et je suis d'autant plus content d'avoir pu le gouter que j'apprécie son goût que je trouve, disons... artisanal. Je sais, cela ne veut rien dire mais il y a quelques années, j'avais eu l'occasion de gouter un cola, artisanal justement, et je trouve que le Breizh Cola s'en rapproche beaucoup d'ou ma description.

Affiche Breizh Cola

 

Au départ, la raison d'être de cet article se limitait à montrer le jeu de mot, un humour que j'apprécie beaucoup, dans la phrase promotionnelle de ce cola: Breizh Cola, le cola du Phare Ouest.

Mais la recherche du site officiel m'a amené à étoffer cet article.
Plutot que de taper simplement le nom du site officiel, soit www.breizhcola.fr, j'ai tapé dans google 'Breizh cola'.
J'ai ainsi découvert qu'il y avait dans wikipédia un article sur le dit cola et appris qu'il s'agissait d'un alter cola, une dénomination que je ne connaissais pas.

Le plus simple pour savoir de quoi il s'agit est de lire l'article de wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cola_alternatif) mais pour résumer, un cola alternatif ou altercola est, je cite, "un cola destiné à offrir une alternative aux deux leaders du marché de la boisson gazeuse que sont Coca-Cola et Pepsi-Cola".
En gros, il existe 3 catégories de cola alternatif, le cola équitable (développé selon les critères du commerce équitable ou de l'agriculture biologique), le cola d'alternative culturelle (souvent basé sur un rejet de l'image hégémonique et américanisante de la marque Coca-Cola et dont le but est surtout d'offrir un cola attaché à une autre culture ou un autre système de valeur) et enfin le cola concurrent (comme par exemple le fut chez nous le Virgin Cola).
Ensuite, il y a plusieurs sous-catégories dont le Cola alternatif local dont fait partie le Breizh Cola, un cola qui est produit dans une zone qui a généralement une identité culturelle locale à défendre (ici, la Bretagne).

 J'ai également découvert un excellent article sur le même sujet à l'adresse suivante: http://lescahiersduburger.free.fr/Boissons/Breizh-Cola.htm (Et si vous êtes, comme moi, curieux de nouveautés, poussez la recherche en allant voir les autres boissons présentées sur ce site... A quand le Tango cerise en Belgique ? J'aimerais beaucoup le gouter ! ).

Pour l'anecdote, Phare Ouest est en fait le nom de la société qui produit le Breizh Cola.