02/01/2010

Menu de notre réveillon de Nouvel An 2009-2010

Comme le veut la tradition, l'année 2009 s'est terminée par le réveillon de Nouvel An en famille et à la maison avec ma femme et ma fille et comme le veut la nouvelle tradition, commencée l'an passé, année de création de ce blog, je vais en relater, et illustrer le menu.

Comme d'habitude, nous avons fait le choix, pour le menu, de manger plusieurs petites entrées plutot que faire le traditionnel entrée, potage, plat. Remplacer un plat principal souvent bourratif par une ou deux entrées permet de manger plus léger (enfin quand on se limite à remplacer le plat par une seule entrée) ou plus varié (quand on fait le choix de 2).

Autre habitude, choisir des plats tout préparés pour ne rien avoir à cuisiner. Cette habitude a été conservée même si le choix des mets fut différent, convalescence de ma femme suite à son opération au genou oblige.
Vu que cela fait maintenant 1 mois et demi que je fais les courses seul, je me contente d'y aller quand le besoin s'en fait sentir. Nous n'avons donc pas vu autant de plats que d'habitude et à l'avant veille du réveillon, je n'avais acheté que le foie gras et l'apéritif. J'étais bien passé chez Carrefour mais à part les traditionnels foie gras justement, saint-jacques et autres fruits de mer, je n'avais rien trouvé d'original.

J'ai donc eu l'idée d'aller faire mes courses chez O'Cool qui, s'ils proposent uniquement des plats surgelés offrent un grand choix tout en proposant de la bonne nourriture. Certes, ce n'est pas le Comme chez soi, mais ce n'est pas nécessairement moins bon que les plats traiteur que l'on peut acheter en grande surface tout en étant, aussi, relativement économique.

Et pour la petite histoire, j'ai accepté que Maud fasse sa première visite en magasin depuis son opération car je me suis dit qu'il y a rarement du monde chez O'Cool. Peu d'attente à la caisse donc et peu de risque de se faire bousculer tandis que la visite du magasin se fait assez rapidement.

Pour ceux qui serait intéressé de nous copier, en plus d'illustrer les différents plats une fois servi dans l'assiette, j'ai également mis la photo de leur emballage.

Article 158 - Apéritif
 

Pour commencer, en apéritif, j'ai servi une boisson qu'apprécie tout particulièrement Maud, un Fresita, un mousseux à la fraise.

Article 158 - Zakouskis O'CoolArticle 158 - Chips wasabi

 

 

 

 

 

 

En accompagnement, des tapas au poisson et aux crevettes (2 brochettes de saumon à l'aneth, 2 de crevettes au beurre à l'ail et au poivre, 2 de crevettes et calamars à la provençale et 2 de crevettes en sauce au piment jalapeno et au miel), des mini-yakitori (des mini-brochettes de poulet à la sauce terriyaki) et des chips au wasabi.
Contrairement à l'année passée, aucune déception, tout était excellent.

Article 158 - Entrée froide Article 158 - Tatin de foie gras Champion

 

 

 

 

 

 

En entrée froide, le traditionnel foie gras mais dans une formule originale puisqu'il s'agissait d'un tatin de bloc de foie gras de canard aux figues posé sur un biscuit au spéculoos. Un délice, les 3 ingrédients se mariant magnifiquement dans la bouche. De loin, le meilleur plat de notre réveillon alors qu'aucun ne nous a déçu. C'est tout dire. Le tout arrosé d'un excellent Monbazillac.


Article 158 - Potage Article 158 - Bisque de homard O'Cool

 

 

 

 

 

 

Pour suivre, un autre incontournable, la bisque de homard avec ses croutons et sa rouille.

Article 158 - Entrée chaude Article 158 - Croquettes O'Cool

 

 

 

 

 

 

En première entrée chaude, des croquettes d'écrevisses. J'avais déjà eu l'occasion d'en manger au fromage, au jambon ou aux crevettes, mais jamais aux écrevisses.
La aussi, c'était pas mal.
Pour notre fille, nous avions aussi trouvé quelque chose d'original: des croquettes au macaroni Piet le Pirate, un héros de dessin animé qu'elle regarde parfois sur la télé belge.

Article 158 - PlatArticle 158 - Coquilles en pâtes feuilletée O'Cool

 

 

 

 

 

 

En seconde entrée chaude qui remplaçait le plat, des coquilles à l'ostendaise en pâte feuilletée.

C'est en les mangeant que je me suis rendu compte notre réveillon, à l'exception des yakitori était exclusivement poisson.

Article 158 - Dessert Article 158 - Loempia nana O'Cool

 

 

 

 

 

 

Enfin, pour le dessert, j'ai trouvé des lumpia à l'ananas. C'est en ouvrant la boîte au moment de les mettre au four que je me suis rendu compte qu'il s'agissait d'un plat principal. En tout cas, en Indonésie car pour nous, européens, nous avons trouvé qu'il s'agissait d'un excellent dessert, pas trop bourratif après cette soirée de bonbance commencée à 18h soit presque 6 heures plus tôt.

Ce repas de réveillon nous a couté environ 59 euros, boissons comprises, pour 2 adultes et un enfant de 4 ans et demi. Plutôt économique non ?

02/01/2009

Menu de notre réveillon de Nouvel An 2008-2009

Comme depuis plusieurs années, j'ai fêté le réveillon de Nouvel An en famille au sens premier du terme, c'est-à-dire avec ma femme et ma fille, à la maison.

Article 60 - Apéritif

Au menu, en apéritif, découverte du nouveau zizi coin caïpirinha accompagné de toasts au oeufs de lompe noir, à la mousse de St Jacques, à la salade de dinde aux airelles et à la salade de viande, de 4 petites verrines amuse-bouches (saumon aux 2 paprika, crevettes - miel - gingembre, St Jacques - Ananas et écrevisses - curry) et de mini-quiches (lorraine, quatre fromages et saumon fumé). Une (petite ?) entrée en soit.
Kristen, notre fille s'est régalée aussi bien avec les toasts qu'avec les quiches qu'elle a mangé en quantité. Heureusement car elle qui mange quasiment de tout n'a apprécié ni le foie gras, ni le plat, ni la viande.
Elle a quand même compensé, durant le plat avec les croquettes.
Nous, nous avons été déçu par les mini-quiches, mais pas par les verrines qui constituaient chacune un original mélange de saveur.

Article 60 - Entrée [320x200]

Pour suivre, en entrée froide, le traditionnel foie gras. Cette année, on avait un peu cassé notre tire-lire et avions choisi un foie gras d'oie avec 30% de morceaux. Il était accompagné d'un confit de mangue au gingembre, d'une gelée au vin blanc moelleux et de pain toast aux figues.
Ce foie gras était excellent et je ne sais pas si c'était sa qualité supérieure ou le fait qu'il s'agisse de foie d'oie alors que les années précédentes on choisissait du foie de canard, mais il n'était pas écoeurant du tout. Je veux dire par la qu'habituellement, on a assez avec une seule tranche alors qu'ici, on n'a eu aucun problème à finir la tranche que notre fille avait délaissée.

Article 60 - Potage

La suite était un autre incontournable, la soupe de poisson. Mais cette année, seconde innovation puisqu'il ne s'agissait pas d'une bisque de homard ou d'écrevisse mais d'une soupe de poisson à la méditerranéenne.

Excellente elle aussi.

Article 60 - Plat

Troisième innovation avec le plat. Habituellement, on confectionne notre menu de réveillon avec, outre le potage, 2 ou 3 petites entrées et pas de plat. Mais cette année, lors de notre visite chez Auchan, nous avions trouvé  des pavés d'antilope au miel.
Vu qu'ils n'étaient pas très gros et comme nous adorons découvrir de nouveaux mets, nous nous sommes dit que ce serait bien de découvrir cela. Nous les avons servis avec quelques croquettes et des pêches.
Pour une découverte, ce fut un coup de maître puisque l'antilope est une viande très savoureuse et nos pavés étaient tellement tendre qu'ils fondaient dans la bouche.

Article 60 - Dessert

Et pour terminer en beauté cette année 2008, nous avions choisis des petites patisseries achetées chez notre boulanger. L'année passée, nous avions choisi un coeur à la crême au beurre pour 4 personnes mais comme ma femme et moi n'avons pas les mêmes gouts dans ce domaine, nous avons fait ce choix individuel pour contenter tout le monde: un coeur à la crème au beurre pralinée pour moi, un bavarois à la framboise pour ma femme et une tranche de gateau au chocolat pour notre fille.