05/10/2008

La Bretagne se compose de 4 ou 5 départements ?

Drapeau breton Il y a quelques mois, lorsque j'ai décidé de passer mes prochaines vacances en Bretagne, je me suis connecté sur le site Abritel.fr pour trouver une location. Après avoir choisi comme pays de villégiature la France, le site m'a demandé une région, j'ai donc choisi la Bretagne, puis m'a donné la possibilité de sélectionner l'un des départements bretons à savoir les Côtes d'Armor (22), le Finistère (29), l'Ille-et-Vilaine (35) et le Morbihan (56).

Pour moi, la Bretagne était donc constituée de 4 départements comme sur la carte ci-dessous.Bretagne en 4 départements

 

 

 

 

 


Mais quelques semaines plus tard, en feuilletant le guide Hachette de la collection Voir sur la Bretagne, qu'elle n'est pas ma surprise de constater qu'ils parlent d'un cinquième département: La Loire Atlantique (44).

Cela faisait donc 5 départements bretons comme sur la carte ci-dessous.
Bretagne en 5 départements

 

 

 

 

 


En faisant des recherches sur le net pour préparer mes vacances, je constate que les sites officiels (bretagne.com et tourismebretagne.com) parlent aussi de 5 départements. Et si vous regardez la photo du Breizh Cola sur mon article précédant, il y a une représentation de la Bretagne reprenant 5 départements.

Pour en avoir le coeur net, alors que j'étais dans un petit restaurant de Penmarc'h dans le Finistère Sud (donc bien à l'intérieur du pays breton), j'ai demandé à la serveuse si elle était bretonne. Elle m'a répondu qu'elle était bigoudenne (hé oui, on était en pays bigouden) et lorsque je lui ai posé la question, elle m'a répondu que la Bretagne était composée de 4 départements, me confirmant, lorsque je lui en parlais, que la Loire Atlantique ne faisait pas partie de la Bretagne.

Par hasard, hier, en préparant l'article sur le Breizh Cola, j'ai eu la réponse à cette question qui m'a tracassé quelques semaines.
Alors que j'étais dans wikipédia sur l'article concernant l'altercola, j'ai cliqué sur le lien Bretagne, c'est la que j'ai découvert qu'il y avait 2 articles sur la Bretagne.
L'un concernant la Bretagne en tant qu'entité historique, géographique et culturelle et l'autre concernant la Bretagne en tant que région administrative française.

Avec le premier article (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bretagne), j'ai ainsi appris que la Bretagne (historique) fut un royaume au IXè siècle qui devint un duché puis en 1532 une province réputée étrangère unie à la France sous la même couronne jusqu'à sa disparition administrative en 1790 et sa division en 5 départements. J'y ai aussi appris que l'appellation Bretagne désigne également une région française, composée de quatre départements. Le département de la Loire-Atlantique, historiquement breton, étant aujourd'hui rattaché à la région Pays de la Loire, la question de sa réunification à la Région Bretagne faisant l'objet de débats.

L'autre article (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bretagne_(r%C3%A9gion_admini...) m'a appris que la région Bretagne était née, tout comme les autres régions administratives françaises, dans la seconde moitié du XXè siècle et qu'elle avait été créée en Bretagne dont elle reprend 80% de la superficie, amputée de l'actuelle Loire-Atlantique.

La Bretagne est donc constituée de 4 ou 5 départements selon que l'on parle de la région administrative ou de l'entité historique, géographique et culturelle.



 

 

 

 

04/10/2008

Breizh Cola, un altercola plutot réussi

Lors de nos vacances en Bretagne, nous avons eu l'occasion de découvrir le Breizh Cola.
J'en avais vaguement entendu parler, à l'époque de sa création, mais depuis, j'avais complètement oublié.
Ce fut donc une découverte pour moi et je suis d'autant plus content d'avoir pu le gouter que j'apprécie son goût que je trouve, disons... artisanal. Je sais, cela ne veut rien dire mais il y a quelques années, j'avais eu l'occasion de gouter un cola, artisanal justement, et je trouve que le Breizh Cola s'en rapproche beaucoup d'ou ma description.

Affiche Breizh Cola

 

Au départ, la raison d'être de cet article se limitait à montrer le jeu de mot, un humour que j'apprécie beaucoup, dans la phrase promotionnelle de ce cola: Breizh Cola, le cola du Phare Ouest.

Mais la recherche du site officiel m'a amené à étoffer cet article.
Plutot que de taper simplement le nom du site officiel, soit www.breizhcola.fr, j'ai tapé dans google 'Breizh cola'.
J'ai ainsi découvert qu'il y avait dans wikipédia un article sur le dit cola et appris qu'il s'agissait d'un alter cola, une dénomination que je ne connaissais pas.

Le plus simple pour savoir de quoi il s'agit est de lire l'article de wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cola_alternatif) mais pour résumer, un cola alternatif ou altercola est, je cite, "un cola destiné à offrir une alternative aux deux leaders du marché de la boisson gazeuse que sont Coca-Cola et Pepsi-Cola".
En gros, il existe 3 catégories de cola alternatif, le cola équitable (développé selon les critères du commerce équitable ou de l'agriculture biologique), le cola d'alternative culturelle (souvent basé sur un rejet de l'image hégémonique et américanisante de la marque Coca-Cola et dont le but est surtout d'offrir un cola attaché à une autre culture ou un autre système de valeur) et enfin le cola concurrent (comme par exemple le fut chez nous le Virgin Cola).
Ensuite, il y a plusieurs sous-catégories dont le Cola alternatif local dont fait partie le Breizh Cola, un cola qui est produit dans une zone qui a généralement une identité culturelle locale à défendre (ici, la Bretagne).

 J'ai également découvert un excellent article sur le même sujet à l'adresse suivante: http://lescahiersduburger.free.fr/Boissons/Breizh-Cola.htm (Et si vous êtes, comme moi, curieux de nouveautés, poussez la recherche en allant voir les autres boissons présentées sur ce site... A quand le Tango cerise en Belgique ? J'aimerais beaucoup le gouter ! ).

Pour l'anecdote, Phare Ouest est en fait le nom de la société qui produit le Breizh Cola.