29/04/2012

Rétro 04-2011 - Télé gagnée sur 1jour1pari

J'ai déjà eu l'occasion de parler du site 1jour1pari pour lequel j'étais devenu un participant assidu.
C'est ainsi que j'y ai déjà gagné une psp en septembre 2008 sur base de mes bons paris dans le domaine des audiences de programme télé et dans les différents classements des meilleurs parieurs (semaines, mois...).

Gagner un second cadeau a donc été beaucoup plus long. D'une part parce que je me suis fixé de gagner le gros lot, donc le cadeau demandant le plus de points. Ensuite et surtout du fait d'un changement de règle. Au départ, il suffisait d'atteindre la valeur du cadeau pour pouvoir le commander (pour peu qu'ils soit en stock). Ce système coutait trop cher (en cadeaux) au site qui a donc changé son fusil d'épaule en proposant, une fois par mois, un nombre limité de cadeaux à gagner aux enchères.

Pour gagner la télé, j'ai du attendre patiemment d'atteindre la première place du jeu
j'ai pensé plusieurs fois me rabattre sur un cadeau moins prestigieux car à un moment, alors que j'étais top 5 ou 6, je ne progressais pas toujours d'une place par mois (le premier ayant utilisé tous ses crédits repartant de 0), me faisant rattrapper par des joueurs misant (et prenant) plus de risques que moi.

Mais à force de persévérance, le 2 mars 2008, avec un mois d'avance causé par une petite erreur du site (ils ont cloturés les enchères du mois par erreur avec 24h d'avance alors que j'étais second au classement et que le premier n'avait pas encore posé son enchère), j'ai finalement gagné cette cette magnifique télé écran plat, reçue finalement le 5 avril.

1jour1pari,télévision,allopass

Cet écran plat Toshiba de 82 cm a ainsi remplacé mon bon vieux téléviseur cathodique Philips âgé de plus de 10 ans.
 
Pour être tout à fait honnête, cette télé m'a quand même couté de l'argent car s'il est possible de jouer gratuitement sur ce site, il est aussi possible d'utiliser des codes allopass pour acheter certains avantages. Parmi ceux-ci, l'assurance, qui me permettait de ne pas devoir valider tous les paris tout en gagnant malgré tout des points lorsque le résultat était conforme à la logique. Or, vu l'extension du site et l'augmentation de l'offre de paris depuis l'époque du gain de ma psp, il était quasi impossible, à moins d'y consacrer plusieurs heures par jour, de les valider tous. D'autant que cela imposait aussi une présence quotidienne, de nouveaux paris, parfois à valider dans les quelques heures à venir, apparaissant constamment. Et que même en étant présent quotidiennement, il m'arrivait de ne pas pouvoir valider des paris créés tard dans la nuit pour une validation dans la journée suivante alors que j'étais au boulot.

Sachant que j'utilisais cette assurance dans un premier temps uniquement lorsque je partais en vacances puis quasiment tout le temps et sachant qu'elle me coutait 2 euros tout les 8 jours via l'achat d'un code allopass par sms, j'ai donc du dépenser environ 200 euros  ce qui, vu la valeur de la télé, 350 euros, m'a quand même laissé un bénéfice de 150 euros.

17/01/2010

Visite à Roubaix chez le parrain de ma femme, problèmes informatiques et addiction au jeu

Lors de notre première visite à Roubaix chez le parrain de ma femme, à l'occasion de la braderie de Lille, j'avais découvert qu'un restaurant KFC était situé au coin de sa rue tandis que les magasins d'usine McArthur Glen étaient situés dans la rue parallèle (voir l'article "Journée à Roubaix et à Lille").

Tonton Emile, car, comme je l'ai déjà écrit, en plus d'être le parrain de Maud, il est aussi le frère de sa mère, donc son oncle, nous avait dit que les prix pratiqués étaient particulièrement intéressants et qu'en période de soldes, ils étaient encore plus attractifs puisqu'il s'agissait de rabais sur des vêtements déjà vendu à moindre cout.

Je lui avais donc dit que nous reviendrions un samedi de janvier pour lui rendre visite, dîner au KFC et passer l'après-midi à faire les soldes dans les magasins McArthur Glen.

C'est ce que nous avons fait ce samedi ce que je relaterais dans les prochains jours, dès que j'aurais un peu de temps.

Je dois en effet faire face, depuis le début de la semaine, à des problèmes informatiques, que ce soit avec l'ordinateur de ma femme, merci Vista, ou avec le mien, qui tourne pourtant sous XP.

Une autre raison, la principale, du peu de temps que je consacre depuis quelques temps à mon blog est mon addiction à certains jeux en ligne. Addiction toute relative car cela n'a rien de maladif et cela ne me coute (quasiment) rien si ce n'est du temps justement.

Je reviendrais également sur tout cela dans de prochains articles car je dois maintenant préparer mon équipe en vue de son match de coupe programmé à 12h sur simfoot et gérer mes paris tant sur 1jour1pari que sur paridusiècle.
... sans oublier le repas de famille longue durée qui m'attend ce midi chez ma maman qui fête son anniversaire.

Quand je vous disais que je manque de temps.

Edit du samedi 23 janvier:


En plus c'était sans compter les heures supplémentaires qui me tombent dessus depuis mardi et qui devraient, selon le chef, durer juqu'à la mi-février.

28/11/2009

Grippe, bronchite, emslie et sinusite

Comme vous avez pu le remarquer, je ne suis pas un exemple de ponctualité. Je met ainsi près d'une semaine à mettre en ligne les compte rendus de mes visites au restaurant ou de l'un ou l'autre évènement spécial.
La raison en étant que la rédaction de mes articles peut parfois me prendre beaucoup de temps et que je ne m'y met pas nécessairement tout de suite.

Ici, pourtant, je bat tous les records puisque je dois encore poster un article sur notre visite le mardi 10 novembre (nous sommes le 28) à l'Espièglerie, un restaurant gastronomique de Namur.

Mais j'ai de bonnes circonstances atténuantes comme vous allez le découvrir dans la suite de l'article.

Alors que je toussais depuis plusieurs semaines, j'ai passé la nuit du mercredi 11 novembre au jeudi 12 a grelotter, puis à suer, le tout avec une forte fièvre.
Mon médecin, appelé le lendemain, devait diagnostiquer un état grippal et une bronchite. Bilan une dizaine de jours d'arrêt de travail et un état qui ne permettait pas de faire autre chose que dormir et regarder un peu la télévision.

J'ai repris le travail ce lundi en toussant encore légèrement mais en me sentant bien. Pourtant jeudi, un léger mal de tête et une douleur partant de la narine droite et allant jusqu'à l'oeil m'amenait à reprendre des médicaments. Après la première que constituait pour moi la bronchite, voila que se pointerait également une autre première, une sinusite ?
De fait, hier, n'étant de nouveau pas très bien, je passais une partie de l'après-midi à dormir tandis que ce matin, je me réveillais avec un léger mal de tête et la tête encombrée qui m'amenait à reprendre à nouveau un médicament et à refaire une longue sieste ce qui ne me ressemble pas.

Si on y ajoute l'hospitalisation, programmée de longue date, de ma femme ce lundi 16 pour une opération lourde au genou (opération qui porte le doux nom de emslie, j'y reviendrais plus tard) qui a pour conséquence de lui immobiliser la jambe et donc de la priver de mouvements pour plusieurs semaines, m'amenant à devoir jouer le garde-malade pour elle, le baby-sitter pour ma fille et l'homme à tout faire pour gérer la maison, vous comprendrez que je ne peux actuellement consacrer beaucoup de temps à mon blog.

Je me dois, pour être honnête de dire que durant la semaine écoulée, pendant que j'étais au bureau, j'ai reçu l'aide de ma belle-mère, la mère de Maud donc, qui est venue passer 4 jours à la maison, ce qui m'a bien aidé tandis que les 2 sites de jeu, 1jour1pari dont j'ai déjà parlé il y a un peu plus d'un an pour y avoir gagné une psp et simfoot, un jeu de simulation de gestion d'une équipe de football que j'ai découvert il y a un peu plus de 3 mois, m'accapare aussi et me laisse moins de temps pour mon blog.

 

Edit - 05-12-2009.
J'ai continué à être malade le dernier week-end (tousser, me moucher, le tout avec des poussées de fièvre) ce qui m'a ramené chez le médecin lundi matin. Il a diagnostiqué un début de sinusite et un encombrement général des différents conduits de la tête (nez, gorge, sinus) et m'a prescrit des médicaments.
A partir de mardi, j'ai enfin pu me lever en me sentant bien mais le mal est revenu dans l'après-midi (froid, fièvre, état grippal) ainsi que tous les jours suivants avec la fièvre qui augmentait à chaque fois (37.5, 37.7 et 38.2 jeudi).
Apparamment, la sinusite cachait un autre mal que mon médecin n'a pas décelé.
Je suis donc retourné le voir hier soir en lui demandant de me faire une prise de sang pour déterminer ce qui m'affaiblit et me fatigue depuis toutes ces semaines.
Heureusement (ou malheureusement, c'est selon le point de vue), j'étais en congé toute la semaine. Malgré cela, mon état de fatigue chronique ne me permet pas de m'occuper de tout ce que je pourrais faire. Cela m'amène à faire des choix ce qui explique  pourquoi je n'ai pas encore repris la rédaction de mon blog.

14/06/2009

Retour plus tardif que prévu

Voila, je suis bien rentré de vacances dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 juin comme prévu, le titre de l'article évoque simplement le temps que j'ai mis à le poster (une semaine après mon retour) alors que dans le précédant j'évoquais plutôt la date du 10 juin.

Ce temps s'explique par toutes les occupations que j'ai eues depuis.
Ainsi, après un voyage retour de 1300 km en 16 heures, j'ai rentré la voiture dans le garage sans la décharger afin d'aller rapidement au lit.
Le lendemain, dimanche, a donc été consacré au rangement, aux lessives, à une visite chez ma maman et mes soeurs et à un peu de repos, le jour suivant, lundi, au nettoyage de la maison et le surlendemain, mardi, à une visite à Liège dans la famille de ma femme.
Mercredi, le 10, nous avons d'abord monté la petite maison de notre fille, offerte pour son quatrième anniversaire, peu avant notre départ, puis j'ai travaillé dans le jardin, histoire de planter mes tomates, courgettes et potiron (voir un article précédant), tondre la pelouse et enlever les mauvaises herbes. Ce n'est qu'en fin de journée que j'ai fini par allumer mon PC, 3 jours après mon retour, un record. D'autant que si, dans l'absolu, ce fut un plaisir de rester 3 semaines sans toucher à un ordinateur, j'avais quand même hâte de consulter mon compte sur 1jour1pari dont je suis encore accroc, 16 mois plus tard.
J'ai donc passé l'essentiel de ma journée de jeudi sur mon PC, a faire, entre autre, quelques paris, à remettre mes statistiques à jour, mais aussi à consulter mes boîtes mail.
Enfin, vendredi, nous avons fait quelques grosses courses chez Leader Price et Carrefour tandis que j'ai également passé un peu de temps pour "réparer" le pc de ma femme qui était infecté par un malware se faisant passer pour un anti-virus signalant une grosse infection et qui provoquait, outre l'apparition régulière de messages intempestifs, l'impossibilité de se connecter à internet, excepté pour commander la soi-disant solution, payante évidemment, de cette anarque.

Ce n'est donc finalement que ce samedi matin, peu de temps avant d'aller promener au marché de Nivelles, histoire de profiter d'une belle journée ensoleillée, bien trop rare en Belgique actuellement, que le temps, mais surtout l'inspiration, m'est venu pour écrire cet article. J'ai ainsi effectué un premier brouillon rapide avant de partir. Restait à rédiger l'article définitif ce qui est maintenant chose faite.

Durant ce voyage loin des tracas et des contraintes de la vie quotidienne, j'ai pas mal songé à tous les articles que je pourrais écrire sur le sujet et j'ai pris la résolution de prendre le temps de les poster tous, histoire de ne pas faire comme la dernière fois, en septembre dernier, ou, au retour de nos vacances en Bretagne, j'avais annoncé plusieurs articles sur le sujet qui n'ont toujours pas vu le jour.

Aujourd'hui, maintenant que je suis revenu dans la vie réelle depuis à peine une semaine, je ne suis plus aussi sûr de pouvoir tenir cet engagement, surtout en regard de la semaine que je viens de vivre. D'autant qu'il s'agissait toujours d'une semaine de congé !
Le fait de poster cet article en retard par rapport aux prévisions est déjà un signe tendant à indiquer que ce sera dur. Mais j'espère y arriver.
En attendant, armez vous de patience car je dois d'abord faire le tri de mes photos de vacances. Plus de 900 ...

05/11/2008

Mes autres gains aux jeux... dont une semaine de vacance à Fuerteventura

Pour en terminer (provisoirement, j'espère) avec mes gains dans les concours (après l'article sur la PSP et celui sur mes anciens gsm), je ne résiste pas à vous parler de mes nombreux petits gains mais surtout de mon coup de maître, une participation à un concours qui me donne droit en plus du cadeau à une participation gratuite à une tombola à laquelle je gagne l'un des gros lots.

Il fut un temps ou je participais à un maximum de concours, cette période dura plus ou moins 2 ans pendant lesquels je n'ai (quasiment) plus payé pour aller au cinéma tout en y allant toujours aussi souvent (soit de l'ordre de 3 à 4 fois par mois). Grace au télétexte RTBF ou RTL et aux radios du même groupe, je gagnais régulièrement des places pour des avant-premières.
La plupart du temps, il s'agissait de répondre à une question facile et ensuite d'être tiré au sort. Mais j'avais quelques petits trucs pour augmenter mes chances comme jouer avec deux numéros de téléphone, le mien et celui de mes parents (ce qui m'amenait parfois à gagner 2x 2 places), comme participer à des concours avec des horaires particuliers (j'ai ainsi assisté à une avant-première de la Tour Montparnasse infernale en présence d'Eric et Ramzy (la folie) un samedi matin à 11h et à une autre dont je ne me rappelle pas le titre du film un dimanche matin à 10h) ou comme, dans les concours proposant des places dans différents cinémas, choisir une ville en province (Mons, Charleroi, Namur voire Liège (ou habite mes beaux-parents) plutot que Bruxelles.
Mais le truc qui fonctionnait le mieux, c'était de choisir des avant-premières de films moins grand public. Comme ils intéressaient moins de personne, j'augmentais mes chances de gain à 1x sur 2 ou 3 tentatives. Ensuite, une fois dans le cinéma, rien ne m'obligeait à aller dans la salle de l'avant-première, je ne voyais donc pas ces films peu intéressant mais les blockbuster du moment.

Mais dans ce domaine, mon coup retentissant, celui évoqué en amorce de cet article, c'est le jour ou j'ai gagné 4 places de cinéma à un concours RTL. J'y suis allé avec mes soeurs et mon beau-frère. Lorsqu'à la caisse, on nous donna nos ticket, on constata qu'il y avait dessus une tombola et comme, dans la famille, on n'avait pas de chance au jeu et comme c'est moi qui avait gagné les tickets, ils me les donnèrent.
Pour savoir si le billet était gagnant, il fallait introduire le code tombola sur un site internet. A l'époque, je n'avais pas internet à la maison et c'est au bureau que j'introduisis les 4 codes et qu'elle ne fut pas ma surprise de constater que j'avais gagné un voyage pour 2 d'une semaine à Fuerteventura (Canaries) d'une valeur de 60000 bef (1500 euros). Ne voulant pas partir, étant seul à l'époque, je le mis en vente sur Ebay et il me rapporta ainsi 40000 bef (1000 euros !)... heureusement que je manquais de chance aux jeux.

Une autre fois je gagnais 6 billets pour le même film (3 x 2). Il s'agissait du Capitaine Corelli. Le jour de l'avant première, le cinéma n'avait pas reçu les bobines du film et nous proposa, en échange, d'aller voir gratuitement l'un des films à l'affiche.
Quelques jours plus tard, je reçu par courrier 3x 2 places pour aller voir le même film dans le cinéma de mon choix. C'était le distributeur du film qui s'excusait du problème (quel problème ? on avait ainsi pu voir un film qui nous faisait plus envie). J'appliquais donc ma technique et voyais ainsi 3 autres films... ce qui veut dire qu'en allant 4 fois au cinéma avec un ticket pour voir Capitaine Corelli, je ne le vis pas une seule fois !
Pour l'anecdote, depuis, j'ai eu l'occasion de le voir lors de son passage à la télé.

Lors de cette même période, outre des places de cinéma, j'ai aussi eu l'occasion de gagner des DVD/K7, et des articles promotionnels de film comme des tee-shirts (notamment de la Planète des singes) ou encore un livre La sirène rouge (un polar) accompagné de 2 tickets de cinéma pour aller voir le film du même nom au cinéma. Le problème, c'est que quand j'ai reçu les tickets, le film ayant peu de succès n'était déjà plus à l'affiche. Par contre, j'ai lu le livre, je devrais dire dévoré, tellement il est excellent. L'histoire d'une adolescente et d'un tueur en cavale qui laisse des tas de cadavres dans leur sillage (tiens ça me rappelle un certain Léon de Luc Besson, mon film préféré).

Avant cette période faste, j'avais aussi gagné, à mes 11 ou 12 ans, un couvre-lit (qui tombait bien à point) à la tombola de mon école primaire. Puis bien des années plus tard, un carnet de 10 places de cinéma dans les complexes UGC... français ! (gagné dans un concours (un quizz d'une vingtaine de questions) du magazine de cinéma Première pour lequel j'avais terminé dans les 300 premiers ce qui à l'époque était remarquable vu que les réponses n'étaient pas facile à trouver et qu'Internet n'existait pas encore). Et encore quelques années plus tard, je gagnais un sac de sport pour une demi-finale en simple au tournoi de tennis du club d'Ecaussinnes et une autre année, un bon d'achat de 500 bef pour une victoire dans le tableau de consolation du double mixte du tournoi d'Havré.

Après cette période faste de 2 ans, j'ai encore eu l'occasion de gagner sur le site de jeu Play The Game (www.ptg.be) des DVD (encore) et des menus au restaurant (1 gratuit pour 1 payé) notamment chez Léon (plusieurs fois), chez Chi-chi's et dans un sushi bar de Bruxelles.
Enfin, en 2006, un bon d'achat de 25 euros dans une quincaillerie de La Louvière lors de la remise des prix du tournoi de mon club de tennis.

Aujourd'hui, je ne joue quasiment plus que sur 1jour1pari (je l'ai déjà dit, si on veut y jouer un rôle, il faut y passer beaucoup de temps) et occasionnellement sur Play The Game que je fréquentais très souvent, avant, ironie du sort, qu'un bandeau publicitaire ne m'y fasse découvrir 1jour1pari.

Finalement, en dressant le bilan de mes gains, je dois me rendre à l'évidence que, contrairement à l'impression que j'avais, j'ai quand même un peu de chance aux jeux même si, dans certains cas cités plus haut, je l'ai un peu forcée.
Car, pour reprendre un slogan publicitaire célèbre, 100% des gagnants ont tenté leur chance.

22/10/2008

PSP gagnée sur 1jour1pari

Dans l'article du 09-09-2008 intitulé 'Mon autre blog, sur ma fille Kristen', je parlais d'un site de paris gratuit tellement bien fait que j'en étais devenu accro et j'y indiquais que ce site ferais bientôt l'objet d'un article.
Le site en question, c'est 1jour1pari (lien: www.1jour1pari.com). Et l'élément que j'attendais pour écrire cet article, le voici:

Article 33 - Ma PSP

... le premier cadeau que je viens d'y gagner, rien moins que la magnifique console de jeu PSP Slim & Lite de Sony !

Pour vous résumez, 1jour1pari est un site de pari entièrement gratuit (vous aussi  vous pouvez gagner cette PSP d'une valeur de 169€ sans débourser le moindre cent) basé sur le principe du pari mutuel (principe consistant à faire parier les joueurs entre eux, les uns gagnant ce que les autres perdent).
A l'inscription, vous recevez un montant de 1000 foz€, la monnaie du site (foz euros, faux euros, notez le jeu de mot). Avec cette somme, vous pouvez effectuer des paris dans des domaines aussi divers que le sport (des classiques comme le foot ou le tennis aux moins médiatiques comme le snooker ou le squash), la bourse, l'actualité (que ce soit les élections présidentielles américaines ou les vainqueurs des grammy awards) ou encore les audiences des programmes télés ou des sorties cinés.
En cas de gain, vous pouvez ainsi faire fructifier vos foz. Dès que vous en avez 25000, vous pouvez déjà commander un cadeau (des mallettes de poker ou des DVD). Mais vous pouvez aussi attendre d'en avoir plus pour gagner des Nintendo Ds, Ipod, GPS, consoles de jeux (Wii, Playstation3, Nintendo Ds), bons d'achats de 25 ou 50 € avec les gros lots que sont le téléviseur LCD 16/9 Samsung HD Ready de 102 cm ou le PC Portable Packard Bell Easynote SL81-B-001 de 17" (compter pour cela quand même 250000 foz).
Pour une liste exhaustive, cliquez ici http://www.1jour1pari.com/cadeaux.asp.
Et si vous traversez une période de poisse qui vous amène à perdre tous vos foz, pas de problème, vous pouvez demander une recharge de 1000 nouveaux foz gratuitement et cela, autant de fois que vous le désirez.

Miser des foz n'est pas la seule façon d'en gagner sur ce site et c'est ce qui lui donne un attrait supplémentaire.
En effet, pour chaque pari réussi, on gagne également (mise ou pas mise) un point. Ces points permettent d'établir des classements hebdomadaires et mensuels dans les différentes catégories (général, sport, bourse, tv/média) qui récompensent, en foz, les 20 meilleurs parieurs de chaque classement. Il existe également des classements annuels et 'all time' (depuis la création du site) qui ne rapportent pas de foz, juste la gloire (lol).
Enfin, il existe encore 2 types de paris: les concours et les strikes.
Pour ces derniers, le principe est simple, 10 paris sont proposés sur un thème commun (ex: une journée de championnat de ligue 1, le rallye WRC du week-end, les sorties cinéma de tel mercredi). Si vous réalisez un sans faute 10 paris réussis sur 10 (le strike) vous gagnez 5000 foz€, si vous faites une erreur (9/10), vous empocher 1500 foz et enfin 2 erreurs vous rapportent encore 500 foz.
Les concours reprennent un ensemble de paris également sur un thème commun pendant une période plus ou moins longue variant de 1 jour (la soirée des Oscars par exemple) à plusieurs mois (une demi-saison de Formule 1 ou de coupe d'Europe, ou encore une émission de télé-réalité comme Nouvelle Star ou Pékin Express). Ils permettent de gagner selon leur importance plus ou moins de foz ou des cadeaux en nature comme des Ipod, des jeux pour pc ou console voir carrément des Wii.
Aux premiers jours du site, les concours ne récompensaient que les premiers avec des cadeaux en nature, mais maintenant, ils récompensent minimum les 50 premiers (pour les paris sur un tournoi de tennis d'une semaine par exemple) jusqu'à parfois les 500 premiers. Le lot d'une vainqueur étant selon les cas, un cadeau en nature ou une grosse somme de foz, les suivants étant récompensés en foz.

Vu toutes mes explications, il y a donc plusieurs façon de jouer:
- se contenter de miser sur un nombre plus ou moins importants de paris;
- jouer les paris d'un concours ou d'un strike donné;
- effectuer tous les paris pour jouer les différents classements;
- une combinaison de l'une de ces 3 possibilités.
Personnellement, j'ai fait le choix de jouer tous les points ce qui demande un investissement en temps (plusieurs heures par semaine avec une présence plusieurs fois par jour) tout en me spécialisant dans les paris des audiences télés françaises qui m'ont déjà rapporté pas mal de foz.
Ce sont tous ces paris qui, au bout de 7 mois et demi (et oui, l'investissement en temps), m'ont permis de rassembler les 70000 foz nécessaires pour commander la PSP à raison de +/- 10000 gagnés sur les classements hebdomadaires et mensuels, +/- 14000 gagnés sur les strikes (dont 5000 grace à un 10/10 sur un strike Koh-Lanta), +/- 7000 sur les concours et +/- 39000 sur les mises gagnées.

Si tout cela vous tente, si je vous ai convaincu d'adhérer, comme moi, à ce superbe site, n'hésitez pas à vous y inscrire en me choississant comme parrain (mon pseudo est slugame). Pour ce faire, cliquez ici: http://www.1jour1pari.com/inscription.asp + ne pas oublier d'indiquer dans la zone Pseudo parrain: slugame.

Pour terminer, quelques chiffres:
Le site existe depuis décembre 2007 en version Beta avec un accès limité à quelques joueurs testeurs.
Il est ouvert à tous depuis le début de cette année.
J'y suis inscrit depuis le 02 février.
J'y ai déjà réalisé plus de 20000 paris.
J'y suis aujourd'hui classé: 19è au général depuis sa création, 19è en sport, 28è en bourse et surtout 12è en TV/Média, ma spécialité.
Ces derniers chiffres expliquent mon engouement pour ce site (je ne suis pas sur que je serai aussi accro encore aujourd'hui si je perdais plus souvent que je ne gagnais).