15/08/2012

Bilan des Jeux Olympiques de Londres 2012

On en a parlé pendant des mois et ils sont déjà finis. L'heure du bilan a donc sonné.

A cause du décalage horaire, j'avais moins suivi les jeux de Pékin en 2008. Cette année, je m'y suis un peu plus intéressé du fait aussi que nous, les belges, avions beaucoup plus de chances de médailles qu'il y a 4 ans. L'objectif de notre délégation était de faire mieux qu'à Pékin avec sa médaille d'or et sa médaille d'argent et de tenter de faire aussi bien qu'à Atlanta en 1996 lorsque notre petit pays avait ramené 2 médailles de chaque métal, notre meilleure moisson depuis les jeux de ... Londres en 1948 (à l'époque, le décompte était de 2 or, 2 argent et 3 bronze). Entre 3 et 6 médailles donc. Ce qui signifie qu'avec une médaille d'argent et 2 de bronze remportées durant cette dernière quinzaine, le résultat est effectivement atteint.

JO,Londres,Belgique,Lionel Cox,Charline Van Snick,Evi Van Acker,Hans van Alphen,Jonathan,Kevin,Borlée,Hockey sur gazon,Tia Hellebaut,Kim Clijsters,Pjilippe Gilbert,Tom Boonen,RTBFPourtant, personnellement, je reste sur ma faim car si l'objectif est réussi, il faut admettre que c'est juste le minimum de ce que l'on attendait. Je ne trouve d'ailleurs pas que l'on ai fait mieux qu'à Pékin car pour moi, 2 médailles de bronze ne valent pas une médaille d'or tandis qu'on a même frôlé la toute grosse déception sans cette médaille d'argent venue de nulle part. Et ce que j'écris, soyons clair, n'enlève bien entendu rien aux mérites de nos médaillés. Que ce soit Lionel Cox qui a terminé à la seconde place du tir couché à la carabine à 50m à la surprise générale, à commencer par lui qui avouait en fait préparer les jeux de Rio en 2016. Que ce soit la judokate Charline Van Snick, 4è mondiale dans sa catégorie, qui n'a pas faiblit pour aller chercher sa médaille de bronze, tout comme Evi Van Acker en voile, notre athlète qui fut la plus proche de décrocher le titre suprême (une victoire dans la dernière régate aurait suffit).

Je suis d'autant plus déçu car j'estime qu'il s'agit de la plus mauvaise récolte belge depuis les jeux de Séoul en '88 comme l'atteste le tableau ci-contre (et sachant, je le redis, que pour moi une médaille d'or vaut plus que 2 de bronze).

Pourtant, je dois admettre que plusieurs de nos athlètes ont fait de belles choses.

Je pense en premier lieu à Hans van Alphen, notre décathlonien qui a échoué a seulement 76 points de la médaille de bronze en devançant pourtant le cubain Leonel Suarez dans 6 des 10 épreuves et finalement battu sur la seule épreuve du javelot au cours de laquelle son adversaire a battu la meilleure performance olympique avec un jet à 76,94 m (61,29 pour van Alphen), reléguant son second à plus de 8 mètres (68,42). Sans ce lancer de folie à l'échelle du décathlon, notre compatriote aurait sans doute obtenu la médaille de bronze.
Je pense également aux frères Borlée en 400m qui ont perdus leur finale avant même son départ, lorsque Jonathan a hérité du couloir 2 tandis que Kévin, le plus fort ce soir la, était obligé de courir à l'aveugle, à cause de ce maudit couloir 9 qui l'empêchait de voir ses adversaires durant le début de sa course.
Egalement pas de chance pour le relais 4x400 qui a du se passer de l'un de ses éléments sur blessure.
Je pense aussi à notre équipe masculine de hockey sur gazon qui termine à une magnifique 5è place (ils étaient 9è à Pékin) en terminant 3è de leur poule derrière les Pays-Bas et l'Allemagne, les futurs finalistes. Versé dans l'autre poule, plus faible - la preuve avec cette magnifique victoire 5-2 en match de classement contre l'Espagne, le 3è de l'autre groupe - ils auraient peut-être pu prétendre à une place en demi-finale et qui sait à un podium.

Chapeau aussi à Tia Hellebaut pour sa 5è place au saut en hauteur et Kim Clijsters pour son quart de finale du simple dame même si je ne les considéraient pas comme des chances de médailles. Hellebaut parce qu'elle n'avait pas pu reprendre la compétition suffisamment tôt que pour être prête à temps (depuis son second retour, elle n'a pas encore eu l'occasion de passer la barre des 2 mètres) et Clijsters parce que son physique, qui la lache tout doucement pour le sport de haut niveau, ne lui permet plus de s'entraîner aussi intensivement qu'avant.

Pas de reproches à faire non plus à nos cyclistes Philippe Gilbert et Tom Boonen car on sait très bien que si dans certaines disciplines comme par exemple en athlétisme, ce sont les meilleurs qui gagnent à quasi tous les coups, en cyclisme, sport individuel qui se pratique en équipe, il faut aussi compter avec les aléas de la course et avoir la dose de chance pour se retrouver dans la bonne échappée ou voir ses adversaires se regarder et ne pas réagir suffisamment vite au moment d'une attaque. 

Et il y a certainement d'autres athlètes belges qui n'ont pas démérité, issu de sports qui ne m'intéressent pas ou que je connais moins bien, comme la natation par exemple.

N'empêche, quand je regarde le tableau des médailles, je ne peux que m'étonner de voir la Jamaïque, l'Ethyopie ou le Kénya, autant de pays disposant, à priori, de moins de moyens que nous, nous devancer très nettement. Et si la morphologie et l'origine ethnique de leurs athlètes peuvent constituer une explication, je me pose des questions en voyant l'excellente moisson des Pays-Bas, pays sensiblement semblable au notre d'un point de vue taille et démographie et je me dis qu'il y a quelques choses qui cloche au niveau sportif dans notre pays.

Et tant que j'en suis à relever les mauvais points, j'aimerais signaler le fait que les JO étaient très pénible à suivre sur la RTBF du fait que cette chaîne coupait régulièrement ses retransmissions pour des pages de pub, nous faisant rater des moments intéressants comme certains sauts de la finale de la hauteur féminine qui nous offrait pourtant une petite chance de médaille. J'en suis d'autant plus choqué que la RTBF est une chaine de service public et que sa consoeur flamande, la VRT, ne lésait apparamment pas ses téléspectateurs. Le comble étant qu'après seulement 40 minutes de retransmission, j'ai fini par suivre la cérémonie de cloture sur TF1, chaine privée et commerciale par excellence, parce qu'elle n'interrompait pas sa retransmission pour diffuser de la pub. Honte sur la RTBF.

Pour en terminer, je me suis amusé à refaire le tableau final des médailles par pays en mettant en rapport le nombre de médailles glanées avec la population de chaque pays (chiffres démographiques trouvés sur le site www.populationdata.net). Je pensais voir les Pays-Bas gagner quelques places au classement ce qui n'est pas le cas (17è au lieu de 13). J'ai par contre été surpris par la belle 5è place de la Hongrie. J'ai aussi été étonné par l'absence de médaille du Pakistan, du Nigéria et du Bengladesh, soit autant de pays dont la population de situe ente 150 et 175 millions d'habitants ainsi par les Philippines, le Viêt Nam, la République démocratique du Congo ou Myanmar (ex Birmanie) qui eut voient leur population osciller entre 50 et 100 millions. Tout comme par le zéro pointé de l'Autriche, pays de plus de 8 millions d'habitants qui s'étaient classés 9è lors des Jeux Olympiques d'hiver 2010 à Vancouver avec 4 médailles d'or, 6 d'argent et 6 de bronze.

Vous trouverez ainsi dans la partie gauche du tableau ci-dessous (ou cliquer pour agrandir le tableau ???), le classement des médailles tel que vous pouvez le trouver un peu partout et dans la partie droite mon classement revu en fonction de la population de chaque pays et donc du réservoir d'athlètes potentiels. Les différents chiffres représentant le nombre d'habitants par médaille remportée, plus ce chiffre étant petit, plus la performance est remarquable. (Exemple, la Jamaïque, pays de 2695164 âmes, a obtenu 4 médailles d'or soit 1 médaille pour 673791 habitants et 12 médailles au total soit 1 médaille pour seulement 224597 personnes !).
 

jo,londres,belgique,lionel cox,charline van snick,evi van acker,hans van alphen,jonathan,kevin,borlée,hockey sur gazon,tia hellebaut,kim clijsters,pjilippe gilbert,tom boonen,rtbf
(cliquez sur ces tableaux pour les agrandir)
JO,Londres,Belgique,Lionel Cox,Charline Van Snick,Evi Van Acker,Hans van Alphen,Jonathan,Kevin,Borlée,Hockey sur gazon,Tia Hellebaut,Kim Clijsters,Pjilippe Gilbert,Tom Boonen,RTBF

25/01/2012

Maudites ampoules économiques

Depuis quelques années, on nous vente les mérites des ampoules économiques. Certes plus chères à l'emploi mais beaucoup plus économiques sur la durée et surtout beaucoup moins polluantes. Au point que, bientôt, il ne sera plus possible d'acheter nos bonnes vieilles ampoules à incandescence. Que je regrette déjà.

Si au début, je me suis félicité de l'arrivée de ce nouveau produit, en pensant aux économies d'énergie, et donc financières, que j'allais pouvoir faire, cela pour un résultat d'éclairage annoncé comme quasiment identique, je déchante maintenant depuis un bon moment. Et ce autant sur les économies supposées que sur la capacité de ces ampoules a offrir un résultat comparable à leurs ainées.

Ainsi, il y a de cela 2 ou 3 ans, sur les 17 ampoules que comptent les 2 lustres de notre living, j'ai constaté que quasi la moitié étaient à remplacer. J'ai donc fait le choix d'acheter des ampoules économiques, plus chères à l'achat, mais qui devaient me permettre de faire des économies sur le long terme. Pour des raisons esthétiques, les nouvelles n'ayant pas le même look que les anciennes, j'ai décidé de regrouper les anciennes sur le lustre du salon et les nouvelles sur celui de la salle à manger. Bilan environ une année plus tard: aucune ampoule n'avait laché sur le lustre du salon alors que la moitié des ampoules économiques de la salle à manger ne fonctionnaient plus !

Sur le coup, j'ai donc perdu de l'argent plutôt que d'en économiser. Certains diront qu'il s'agissait d'un mauvais lot. Soit.
Mais mes griefs ne s'arrêtent pas au côté financier. En effet, il y a quelques mois, j'ai du remplacer l'ampoule du couloir, que Maud avait maladroitement cassée d'un coup de manche de brosse, tandis que, quelques temps plus tard, c'était au tour de la lampe des toilettes de nous quitter, cette fois de mort naturelle. J'ai mis dans le couloir une ampoule basse énergie que j'avais en stock et dans les toilettes, une achetée pour l'occasion.

C'est ainsi que j'ai été confronté à un deuxième désagrément que présente les ampoules économiques: leur temps de mise en service. Désormais, lorsque j'allume la lumière dans le couloir, je dois attendre 2 ou 3 secondes, qui me paraissent une éternité, avant qu'elle ne s'allume. Mais ce n'est rien par rapport à celle des toilettes ! Certes, elle s'allumait presque immédiatement. Mais pour seulement remplacer les ténèbres par la pénombre. Il fallait encore compter quelque chose comme 90 secondes avant qu'elle n'éclaire efficacement la pièce. Autant dire que dans la majorité des cas, ma petite affaire était, tant bien que mal, terminée. Je dis tant bien que mal parce que j'étais obligé d'uriner quasi à l'aveugle avec le risque qui en découlait de manquer la cible.
C'était à ce point dérangeant qu'après quelques mois, j'ai finalement fait marche arrière et remis une ampoule qui fonctionne à l'ancienne (démarrage immédiat à pleine puissance) même si, en fin de compte, il s'agit quand même d'une ampoule à la technologie moderne, une ampoule à led.

A ce sujet, je connaissais évidemment la technologie led mais je ne savais pas qu'elle était désormais appliquée à l'éclairage domestique. C'est en en voyant quelques unes soldées au magasin Aldi du coin que j'en ai découvert l'existence. Et au vu des rabais affichés sur la boite (le prix initial était de 9,99 euros, diminué une première fois à 7,50 pour finalement être affiché à 4,00), on peut penser que je n'étais pas le seul à ne pas connaitre ce produit. A moins que ce soit son prix élevé qui freinait les gens. Un mélange des 2 probablement car au prix que j'ai payé, cela devenait une affaire comme je l'ai découvert en faisant quelques recherches sur internet.
j'ai ainsi appris que les lampes led étaient encore plus fiables et plus résistantes que les ampoules basse énergie, mais pour un prix plus élevé. Mais si on met en parallèle son prix d'achat, sa durée de vie et sa consommation, c'est bien cette ampoule qui est le maître achat.
D'autant que les lampes LED ont une insensibilité aux allumages répétés contrairement aux ampoules basses énergie dont la durée de vie se réduit à chaque fois qu'on les sollicitent.

18/03/2009

Encore une entourloupe chez Carrefour

Cela faisait longtemps que je n'avais plus posté un coup de gueule sur mon blog et comme par hasard cela concerne une nouvelle fois la chaîne d'hypermarchés Carrefour.

Tout le monde sait qu'il sont passés maitre dans l'entourloupe pour tromper les consommateurs comme les promotions attrape-nigauds en nombre tout à fait  insuffisant que pour satisfaire tout le monde et qui servent à attirer les clients dans leurs enseignes pour les pousser ensuite à faire le reste de leurs courses chez eux, ou encore, il y a de cela quelque temps, afficher dans leurs folders promotionnels en grand des tarifs attractifs pour le poisson ou la viande, sauf que le prix indiqué n'était pas celui au kilo mais au demi-kilo, donnant ainsi, dans un premier temps, la fausse impression d'une excellente affaire.

Ici, par contre, je trouve qu'ils ont faits forts, car cela frôle l'arnaque.
Comme à la maison, nous sommes au régime et que nous voulions manger de la saucisse, nous avons fait le choix d'en acheter à la viande de veau, plus maigre et donc moins calorique que la viande de porc.

J'ai donc acheté, lors de mes dernières courses, un paquet de chipolata de veau comme vous pouvez le constater sur l'étiquette ci-dessous.

Article 83 - Etiquette prix

Ce soir, j'ai sorti la saucisse du frigo pour la faire cuire et j'ai été interpelé par le libellé figurant sur l'étiquette.
Au magasin, j'avais lu chipolata et veau, tout ce que je cherchais. Tout à l'heure, mon attention a été attirée par le libellé complet: "Chipolata AVEC viande de veau".
J'ai donc retourné le paquet pour vérifier la composition et j'ai été choqué de constater que ma saucisse était composée de 74% de viande de porc et de seulement 9% de viande de veau comme vous pouvez le constater ci-dessous.

Article 83 - Etiquette ingrédients

Si ca, ce n'est pas essayer de tromper le client !

Je reconnais que dans les faits, il n'y a aucun mensonge de la part du magasin puisqu'il s'agit bien d'une chipolata avec de la viande de veau (même s'il n'y en a que 9%) mais cela illustre bien comment, une fois de plus, Carrefour traite ses clients car les autres enseignes auraient indiqués 'Chipolata porc et veau' ce qui aurait été plus près de la réalité même si dans un cas pareil, on s'attend quand même à une part plus ou moins égale de chaque viande.

17/08/2008

Raisons pour lesquelles je ne vais plus au cinéma

Article 9 - Seaux de popcorn - compresséLa lecture de l'article sur le pop-corn au cinéma m'a donc amené à écrire ce nouveau coup de gueule, les raisons pour lesquelles je ne vais (quasiment) plus au cinéma.

Pourtant, grand fan de cinéma, j'allais, à une époque, au minimum une fois par semaine, alors que je n'y suis pas allé cette année, une seule fois l'année passée et guère plus l'année précédente.

Les raisons sont donc multiples:
1. cela a commencé avec la coupure des films, d'abord à Carollywood et à Imagimons ensuite dans les complexes Kinépolis. Le plus étonnant est de se rappeler qu'il y a bien longtemps, lorsque RTL a commencé à couper ses films, les cinémas en ont fait un argument publicitaire: venez voir les films chez nous, ils ne sont pas coupés !;
2. ensuite, il y a eu les petits "merdeux" qui y sévissent, d'abord dans les cinémas de certaines régions dites défavorisées, ensuite, à Bruxelles et dans les autres complexes Kinépolis;
3. l'arrivée des gsm avec des personnes qui n'hésitent pas à répondre et à tenir une conversation à voix haute pendant la projection;
4. les mangeurs de chips et autres pop-corn (qu'est-ce que cela sent mauvais !, sans oublier le bruit de mastication et des paquets de chips qui se froissent);
5. et depuis peu le système de place numérotée (dans les kinépolis) qui vous empêche, comme moi avant en arrivant suffisamment tôt, de vous placer à l'endroit que vous préférez.

En ajoutant à cela, les salles mal et sur-chauffées, voire mal sonorisées, l'inconfort de devoir sortir de chez soi l'hiver et surtout, il y a quelques années, l'arrivée et la démocratisation du home cinéma qui m'a permis d'obtenir une qualité sonore proche du cinéma (certe avec un écran nettement plus petit), voila beaucoup de raisons d'apprécier le cinéma à la maison.

11:26 Écrit par slumle dans Coup de gueule | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cinema, pop-corn |  Facebook |

12/08/2008

Petite, la fédération belge de football

Décidément, la fédération belge de football (URBSFA) continue de montrer son incompétence.
Alors que Hambourg s'opposait à sa présence au tournoi olympique, Vincent Kompany avait décidé, fort courageusement, de rester, soutenu qu'il était, disait-il, par le CIO, le COIB, la FIFA et l'Union belge.
Il s'opposait ainsi à son employeur, au risque de se voir sanctionner lourdement (amende, suspension, rupture de contrat).

Malheureusement, quelques heures plus tard le joueur faisait volte face et décidait de rentrer quand même. Je trouvais dommage la réaction du joueur jusqu'à ce que j'apprenne la raison.
Alors que d'autres joueurs sont dans son cas, l'Argentin Messi, les Brésiliens Diego et Rafinha et sont soutenus par leur fédération respective, la fédération belge, elle, a tout simplement lâché son joueur en publiant le communiqué suivant: "Le joueur a décidé unilatéralement et de sa propre initiative personnelle de rester...".
Cette phrase m'a "soufflé" car sur 13 mots, ils ont réussis à dire 4 fois c'est pas nous, c'est lui: unilatéralement, propre, iniative et personnelle. De sa propre initiative indiquait déjà qu'il était le seul à avoir décidé, mais y rajouter personnelle... je n'avais jamais entendu cela.
Si cela n'est pas un désaveu en règle !

La Belgique est absente des principales compétitions européennes depuis le mondial 2002 en Corée et au Japon mais avec de tels dirigeants, elle n'est pas prête à retrouver son lustre d'antan.

Si j'avais publié mon blog quelques jours plus tôt, mon premier coup de gueule aurait déjà été sur un sujet similaire: l'élimination sans gloire d'Anderlecht au 2è tour préliminaire de la ligue des champions par Bate Borisov, de modestes biélorusses... élimination qui faisait suite à celle du GBA en coupe Intertoto par le Neftchi Bakou, une équipe d'Azerbaïdjan.

Pauvre football belge.

20:24 Écrit par slumle dans Coup de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, football, kompany, urbsfa |  Facebook |