30/10/2013

L'Auberge - Arquennes (2)

Ce dimanche 15 septembre, pour les 18 ans du fils ainé de ma soeur, nous sommes retournés au restaurant l'Auberge à Arquennes ou nous avions déjà eu l'occasion d'aller, en mai de l'année dernière.

Toujours la même formule à choix multiple qui change tous les mois constituée d'amuse-bouches, de 6 entrées, 6 plats et 7 desserts au choix. Sans oublier les spécialités présentes à la carte à l'année que sont la brasérade de boeuf, le violon, la fondue bourguignonne, le pavé de boeuf grillé et la côte à l'os.

Lors de notre première visite, nous nous étions d'ailleurs promis de revenir pour gouter le violon, une brochette de viande flambée présentée sur une structure représentant un violon. Mais la faute à un menu particulièrement attirant proposant notamment du homard, ce ne fut finalement pas pour cette fois.

restaurant,L'Auberge,Arquennes,violon

Les amuse-bouches étaient constitués d'un toast au crabe, d'un velouté de potiron et d'un mélange fromage crevettes grises.

En entrée, nous avions le choix entre la cassolette de scampis flambés à la liqueur 43, les cannellonis au parme et asperges sur coulis de légumes, les médaillons de chèvre frits sur salade aux figues, les bonbons de canard terriyaki au reblochon, le demi homard à l'armoricaine ou le sifflet de saumon fumé au fromage frais, roquette et chutney d'oignons. Maud et moi, amateurs d'originalité et de saveurs exotiques que nous sommes, avons choisi les bonbons de canard.

restaurant,L'Auberge,Arquennes,violon

En plat, le choix proposé reprenait le mixed grill de viandes, le steak "Rossini", gratin dauphinois à la truffe, les noisettes d'agneau sauce thym et miel, les tournedos de caille aux champignons, pommes grenailles, la sole meunière, purée de pomme de terre et l'entrecôte de boeuf grillée, sauce au choix.
Maud a choisi le steak "Rossini" tandis que je choisissais les tournedos de caille.

restaurant,L'Auberge,Arquennes,violon

Enfin, pour ce qui est des desserts, entre le nougat glacé, coulis de fruits rouges, la dame blanche, la dame noire, la brésilienne, le méli-mélo de desserts, l'assiette de fromages et la mousse au chocolat, notre choix n'a bien entendu pas été compliqué. Maud, qui n'est pas très dessert et qui adore le fromage s'est tout naturellement tournée vers l'assiette ... de fromage, tandis que mon côté gourmand m'a amené à commander le méli-mélo de dessert, constitué d'une crème brulée, d'une mousse au chocolat, d'une mousse de fruits rouges et d'un tiramisu même si j'aurais peut-être du choisir le nougat glacé qui avait l'air particulièrement appétissant.

Cette seconde visite dans ce restaurant en appelle d'autres au vu du rapport qualité/prix, de la gentillesse du personnel et des patrons qui confèrent à cet établissement une atmosphère familiale tout en proposant une cuisine quasi gastronomique sans le côté guindé des tables correspondantes.