13/08/2012

Chez Léon - Bruxelles

Au début de l'été, le fameux restaurant bruxellois de moules et de plats typiquement belges Chez Léon proposait sur son site internet et via sa newsletters des bons de réduction de 10 euros valable jusque la mi-août sur son "Complet Léon". Un menu composé d'une tomate farcie aux crevettes grises, de moules au choix avec frites et d'une bière Léon. Le tout pour 32,30 euros.

Chez Léon,Bruxelles,moule,vol au vent,poule au riz

C'est ainsi que ce ce mercredi 8 août, nous avons pris la direction de Bruxelles. Arrivé sur place, nous n'avons eu aucune peine à trouver une place de parking pas trop éloignée, j'imagine que cela tient au fait que nous étions en période de vacance. Nous nous sommes ainsi rendu vers la rue des bouchers en passant par quelques endroits connus. Tout près du restaurant éthiopien Kokob ou nous avons passé fin de l'année dernière (article de rattrapage à suivre donc) une excellente soirée avec des amis rencontrés lors de nos vacances en Egypte. Devant le Manneken Pis. Sur la Grand-Place.

Chez Léon,Bruxelles,moule,vol au vent,poule au riz

Maud a donc choisi le Complet Léon avec comme plat les moules poulette (vin blanc, crème, champignons, ciboulette). Moi j'ai choisi en entrée la soupe de poisson avec sa rouille, ses croutons et son fromage rapé. Pour suivre, après avoir hésité avec l'américain préparé, mon choix s'est porté sur le tout aussi typiquement belge vol au vent frites. Quant à Kristen, elle avait droit au menu enfant gratuit, ce qui est toujours intéressant, composé au choix d'une omelette frites, de spaghetti bolognaise, de moules frites ou d'un quart de poulet frites. C'est ce dernier plat qu'elle a choisi. Le tout accompagné d'un frisko en dessert.

Maud s'est régalée et n'a rien eu à redire sur ses 2 plats. De même en ce qui concerne Kristen dont le plat était accompagné d'une compote de pommes et qui a pu tremper ses frites dans la mayonnaise que nous avons demandé en supplément sans qu'elle ne soit finalement comptabilisée sur la note.
Quant à moi, après la soupe de poisson, bonne, sans plus car elle ressemblait plus à un bouillon qu'à un velouté (d'un autre côté, pour 8,95 euros, c'est un peu logique de ne pas avoir une bouillabaise) accompagnée de son excellente rouille et de ses croutons parfaitement réalisés, il n'y a rien à faire, en ce qui concerne le vol au vent, je suis resté sur ma faim. Non pas qu'il était mauvais, que du contraire, avec sa petite sauce au fromage en guise d'originalité, et ce même si j'aurai aimé un peu moins de morceaux de gros champignons, pour faire du volume, et un peu plus de poulet. Mais tout comme celui consommé récemment au Lunch Garden, il n'a rien à voir avec celui préparé maison. Celui qui me fait envie depuis plus d'un an, avec ses petits cornichons découpés en tranche et surtout ses mini boulettes de viande cuites au bouillon. Ce qu'on appelle chez moi la poule au riz.

A l'issue de ce repas, de nouveau pas de dessert pour la bonne et simple raison que nous sommes au régime dans l'optique de perdre les kilos que nous prendrons en vacance et que nous avions déjà largement abusé, de rouille et de frites en ce qui me concerne.

Les commentaires sont fermés.