06/08/2012

Nos prochaines vacances: Santorin (Grèce)

Après nos vacances principales au Vietnam lors des congés de Pâques, nous avions prévu de partir une petite semaine pas loin de chez nous sur les côtes françaises. Notre choix s'était porté sur la Baie de Somme dont  j'entend parler depuis plusieurs années du fait que plusieurs collègues y vont plus ou moins assidument. Ils avaient donc éveillé ma curiosité.
Suite à mes recherches d'un logement via un site de location entre particuliers, abritel.fr pour ne pas le nommer, notre choix s'était finalement porté sur un appartement en bord de mer situé à Cayeux-sur-Mer, village dont j'avais lu qu'il disposait de tous les commerces nécessaires comme une petite superette, une boulangerie, une boucherie et même une poissonnerie.
Mais avant de réserver, j'ai utilisé google maps pour visualiser les lieux et voir à quelle distance de ces commerces se trouvait l'appartement convoité. C'est ainsi qu'en nous baladant virtuellement dans les rues de Cayeux-sur-Mer, nous avons eu la déception de découvrir un village relativement triste et peu vivant. Et même si l'objectif était de rayonner pour découvrir les villages environnant, nous recherchions quand même un camp de base plus touristique ou il aurait été agréable de se promener le soir sans faire des balades monotones et répétitives.

Nous avons donc décidé de chercher ailleurs. A Boulogne sur Mer, au Touquet ou à Berck-Plage, autant de stations balnéaires plus fréquentées. A ce moment la, nous devions être à la mi-juin. il nous restait quelque chose comme 2 mois avant la date prévue pour le départ ce qui fait que, déçu par toute cette énergie dépensée pour rien, les recherches du logement m'ayant pris pas mal de temps, je ne me suis pas mis en quête d'une autre location tout de suite.

Les semaines qui ont suivi ont eu tendance à donner raison aux météorologistes qui prévoyaient un été décevant ce qui a amené Maud à ne plus avoir envie de partir près de chez nous pour ne pas risquer de passer une semaine triste sous la pluie, voire même dans le froid. Personnellement, étant moins pessimiste qu'elle sur le sujet, je n'étais pas spécialement partant pour un changement de plan. Mais un week-end dantesque vers la mi-juillet, ou il a du pleuvoir autant qu'en un mois normal, a fini par me rallier à sa cause.
Et ce n'est pas la météo nettement meilleure que nous connaissons en ce début de mois d'âout ni les prévisions rassurantes concernant la troisième décade du mois, celle ou nous partons, qui pouvait encore nous faire changer d'avis.

Baie de Somme,Cayeux-sur-Mer,Turquie,Bodrum,Jetair,Grèce,Santorin,Afroditi,Kamari

Maud aurait bien voulu aller en Turquie et plus particulièrement dans la région de Bodrum ou elle a passé des vacances idllyques peu avant de me rencontrer et ou elle rêve de retourner depuis plusieurs années. Mais à seulement 2 semaines du départ envisagé, je lui ai dit que le choix serait fatalement limité. Alors pour mettre toutes les chances de son côté pour qu'elle ne regrette pas ce retour, je lui ai donc proposé de faire de ce pays nos vacances principales l'année prochaine. En nous y prenant suffisamment à l'avance, nous aurons ainsi un choix nettement plus étendu tout en ayant la possibilité de choisir un séjour plus long.

Ce vendredi je me suis rendu à notre agence de voyage habituelle avec l'idée de voir ce qu'ils avaient à nous proposer sur Malte, Chypre ou la Crète. J'en suis revenu avec la décision de choisir parmi les îles grecques, hormis la Crête. Et en consultant les offres last minutes sur le site Jetair, un nom m'a tout de suite parlé, tout comme cela avait été le cas avec Aruba il y a 8 ans, Santorin. Je me suis en effet rappelé les films que le chanteur Antoine avait consacré sur les îles qu'il avait eu la chance de visiter en bateau et dans lequel il encensait Santorin, disant si je ne me trompe pas qu'il s'agissait d'une des plus îles de la Méditerranée.

Après avoir quand même hésité avec un hôtel sur l'île de Corfou et un autre sur l'île de Chios, c'est finalement l'hôtel Afroditi sur l'île de Santorin que nous avons choisi pour une semaine de vacances fin août. Hôtel qui nous a surtout séduit par sa situation juste à côté d'un petit village fréquenté, Kamari, proposant une jolie promenade en bord de mer et des tas de commerces dont une cinquantaine de restaurants. Raison qui nous a fait abandonné l'idée de choisir une formule all inclusive pour une formule demi-pension.

Les commentaires sont fermés.