14/03/2012

Rétro 03-2011 - Séjour à Disneyland Paris

Nous avons fini par céder à la pression populaire qui ne comprenait pas, du fait que nous avions un jeune enfant, que nous n'étions jamais allé à Disneyland Paris.
Cela ne nous intéressait pas car nous trouvions cela très cher d'autant que les parades et l'athmosphère conte de fée ne nous intéressaient pas. Nous trouvions donc plus judicieux d'aller dans un autre parc d'attraction offrant le même genre de sensations fortes mais sans la franchise Disney et donc à meilleur prix. Nous avons ainsi eu l'occasion de découvrir l'Europa Park en Allemagne ou nous avons passé une agréable journée et ou nous avons bien mangé pour pas trop cher.
Par contre, notre fille, elle, fan de princesse et nourrie aux dessins animés - Disney ou autres - nous demandait d'y aller depuis qu'elle avait 3 ans. Normal car elle avait l'occasion d'y penser souvent avec les publicités à la télé ou encore dans les revues des agences de voyage.

Nous avons donc décidé de lui offrir le séjour pour son sixième anniversaire. Nous avons ainsi choisi de profiter de la promotion hiver 20010-2011 qui proposait jusqu'à 30% de réduction sur le séjour et les entrées au parc avec l'enfant de moins de 7 ans gratuit.
Heureusement, dès que j'ai commencé à me connecter au site internet et à faire des recherches, j'ai très vite été conquis, non par la magie Disney en tant que telle, mais par l'offre hôtelière et de restauration proposée. Que ce soit dans les parcs ou au Disney Village. Et comme la réduction pour 3 nuits étaient plus importantes que pour 2, nous n'avons pas hésité à ajouter quelques dizaines d'euros supplémentaires pour finalement passer 4 jours et 3 nuits sur place. Nous nous sommes dit, comme notre envie d'y aller avait grandi en feuilletant le catalogue et en nous connectant sur leur site internet, que ce ne serait pas de trop que de passer 4 jours sur place vu qu'il s'agissait d'une première visite, que nous avions 2 parcs à visiter avec la quasi totalité des attractions et spectacles qui nous intéressaient, que ce soit pour nous ou pour notre fille.

Au final, nous n'avons pas été déçu de notre séjour même si nous avons craint le pire suite à notre seconde attraction visitée, Dumbo, l'éléphant volant, pour laquelle Kristen et Maud - les nacelles étant prévues pour 2 personnes, j'ai fait le choix de faire un petit tour des environs, histoire de prendre quelques photos - ont du attendre près d'une heure pour quelques minutes d'amusement. Et ce malgré le fait que le temps d'attente annoncé était nettement inférieur. A ce moment, nous n'étions pas très heureux en pensant qu'à ce rythme la, nous n'aurions pas l'occasion de faire toutes les attractions que nous voulions et surtout que nous passerions beaucoup de temps à nous ennuyer.

Disney,Disneyland,Walt Disney Studio,Paris,Disney Village,Planete Hollywood,Rain Forest,Tour de la Terreur,Cinémagique

Heureusement, il n'en fut rien car ce fut la seule attraction de la journée avec un tel temps d'attente. Les autres attractions demandant seulement de 15... à 0 minute de patience. Y compris un attraction phare comme le Space Mountain. Et ce fut ainsi chacun des 3 autres jours ou nous n'avons eu, à chaque fois, qu'une seule attraction avec une attente de plus de 30 minutes. Mais avec la différence que pour celles la, le circuit de la file d'attente était beaucoup mieux conçu, ne donnant pas l'impression d'une si longue durée.
Si on excepte les attractions qui n'en sont pas comme Alice's Curious Labyrinth ou La Cabane des Robinsons et celles qui ne nous intéressaient pas comme Cars Quattre Roues Rallye et RC Racer, nous avons ainsi pu faire toutes celles qui nous tentaient à l'exception notable de Pirate des Caraïbes malheureusement fermée pour entretien.

Mais revenons au début.

Disney,Disneyland,Walt Disney Studio,Paris,Disney Village,Planete Hollywood,Rain Forest,Tour de la Terreur,Cinémagique

Nous sommes donc arrivé le dimanche 13 mars 2011 et chance, alors que nous aurions théoriquement dû laisser nos bagages à l'acceuil et intégrer notre chambre après la première journée dans le parc, elle était déjà prête et nous avons pu la découvrir immédiatement. Premier émerveillement donc en découvrant la télé allumée avec un message de bienvenue personalisé à notre nom tandis que la chambre était vraiment à notre gout avec en particulier, je le constaterais plus tard, un édredon et une housse de couette que j'aurais bien ramené chez moi tellement ils étaient agréables.

Disney,Disneyland,Walt Disney Studio,Paris,Disney Village,Planete Hollywood,Rain Forest,Tour de la Terreur,Cinémagique

Nous avons ensuite pris la navette pour rejoindre le site des 2 parcs et du Disney Village. Bien sur, cadeau d'anniversaire de notre fille oblige, nous avons choisi de commencer notre visite par le parc Disneyland vu que c'est pour elle que nous étions venu. Et la, premier émerveillement de notre fille de presque 6 ans à l'époque qui en est restée bouche bée, au sens littéral du terme, lorsqu'elle a découvert l'intérieur du parc avec le château de la Belle au Bois Dormant en arrière plan.

Après avoir pris le petit train, histoire de nous faire une première impression globale du parc, nous nous sommes dirigé vers Fantasyland, la partie qui correspondait le plus à son âge.

A l'entrée, il y avait un spectacle avec différents personnages Disney qui a beaucoup plu à notre fille.
Ensuite, après le manège Dumbo l'éléphant volant, nous avons fait l'attraction des poupées en barque ("It's a small world") pour laquelle, près d'un an plus tard, j'ai encore la musique lancinante en tête. Nous avons poursuivi avec les tasses qui tournent sur elles-mêmes (Mad Hatter's Tea Cups) avant d'avoir difficile de convaincre Kristen de quitter cette zone pour visiter les autres.
L'attraction suivante, pour laquelle il n'y avait même pas 10 minutes d'attente, fut la montage russe Indiana Jones et le Temple du Péril pour laquelle seule Maud alla. Kristen y serait bien allée mais il fallait mesurer 1m40 tandis que je n'ai pas osé me lancer, pensant que c'était trop violent pour moi.
Par la suite, nous avons encore fait le Manoir Hanté, les combats laser de Buzz l'Eclair et les Mystères du Nautilus avant de terminer en beauté avec Captain EO qui, mort de Michael Jackson oblige, était, à notre grande joie, à nouveau proposé et Star Tours.

Avant de quitter le parc, nous avons encore assisté à la dernière grande parade du soir, "Bienvenue à la Princesse Tiana dans la parade des Rêves Disney pour laquelle Kristen était de nouveau aux anges.

Nous nous sommes ensuite dirigé vers le Disney Village, pour une première découverte, et sommes ensuite allé manger au Planet Hollywood avant de reprendre la navette et de profiter d'une bonne nuit de repos dans notre confortable chambre du bloc Billy The Kid.

Le lendemain matin a tout d'abord été moins gai lorsqu'il s'est agit d'aller déjeuner. Une longue file nous y attendait causée en partie par les gens qui ne respectent pas les horaires qu'ils ont pourtant librement choisis et parce qu'en ce lundi matin, de nombreux visiteurs qui avaient choisi de passer le week-end terminaient leur séjour. Heureusement, ce problème s'arrangera les jours suivants.

Disney,Disneyland,Walt Disney Studio,Paris,Disney Village,Planete Hollywood,Rain Forest,Tour de la Terreur,Cinémagique

Pour cette deuxième journée, c'est vers l'autre parc, le Walt Disney Studio, que nous nous sommes dirigés. Et la, ce fut à mon tour d'être émerveillé en découvrant la rue principale avec en arrière plan la colline d'Hollywood.
Nous avions un peu peur que Kristen ne s'y ennuye, pensant ne pas trouver d'attraction dédiée aux enfants. Nous nous trompions heureusement. Ainsi, mis à part le show cascade, magnifique pour nous adultes fan de cinéma, et les effets spéciaux d'Armageddon, qui nous ont également déçu, elle a trouvé son bonheur dans la plupart des autres attractions, y compris les montagnes russes auxquelles sa taille lui laissait accès.

La première attraction que nous avons choisi de faire était le Studio Tram Tour: Behind the Magic. Nous n'avions pas fait attention à la seconde partie de l'intitulé et pensions qu'elle permettait, à l'instar du petit train dans le premier parc, de faire le tour du parc pour une première découverte. Mais nous avons vite compris que c'était une attraction à part entière lorsque nous sommes arrivé près du semi-remorque en feu, dont nous avions entendu parler. Nous avons évidemment bien apprécié.

Ensuite, nous avons fait l'attraction Nemo. une montagne russe gentillette vu qu'accessible aux enfants mesurant plus de 1m07. Pourtant, de toutes les montagnes russes du parc, c'est la seule dans laquelle j'ai vraiment eu peur. Cela s'explique par le fait que contrairement aux autres, on n'y est pas attaché par un hanarchement complet qui vous immobilise le torse et les épaules mais par une simple barre posée sur le ventre. Je me suis donc senti moins bien sécurisé dans les descentes en marche avant, surtout lorsque le wagonnet a tendance à ralentir, voire à s'immobiliser en position face vers le "vide".

Pour me remettre de mes émotions, nous avons fait Animagique avant de faire le gros morceau de la journée, le show de cascades en voitures. Kristen n'a pas apprécié plus que cela mais pour Maud et moi, fans de cinéma, voire ces cascades et découvrir certains "trucs" de réalisation nous a beaucoup plu.

Nous sommes alors allé voir Stitch Live !, un spectacle interactif pour les enfants, avant de découvrir Armageddon: les Effets Spéciaux, qui nous a tous déçu et Cinémagique qui nous a enchanté. Il s'agissait d'un court métrage, avec les comédiens Martin Short et Julie Delpy, qui proposait des interractions entre le film et la salle comme de la pluie ou encore des acteurs ou des éléments qui entre ou sortent du film, le tout en racontant l'histoire du cinéma en y intégrant les 2 acteurs dans pas moins d'une soixantaine de films parmi les plus marquants du cinéma (voir ici). Un moment de pur bonheur avec un scénario intelligent et une réalisation de haut niveau à laquelle nous ne nous attendions pas. J'ajouterais que j'aurai plus imaginé cette attraction dans un parc dédié à l'image comme le Futuroscope.

j'ai oublié de préciser que nous avons été gâté par le temps durant tout notre séjour avec un temps très doux pour la saison, sans une goutte de pluie, et même ensoleillé à partir du 3è jour.
Tout cela pour signaler qu'à l'issue de cette seconde journée, nous avons fait le choix de rentrer à l'hôtel à pied pour une agréable ballade d'une quinzaine de minutes en attendant le souper que nous avions réservé à l'hôtel. Le buffet western à volonté.

Disney,Disneyland,Walt Disney Studio,Paris,Disney Village,Planete Hollywood,Rain Forest,Tour de la Terreur,Cinémagique

Pour notre troisième jour sur place, nous sommes retournés dans le parc Disneyland pour faire les attractions qui nous intéressaient parmi celles que nous n'avions pas faites le premier jour.
Nous sommes arrivés plus tôt pour profiter des "Heures de magie en plus", un accès à une partie du parc de 8h à 10h, soit avant l'ouverture officielle, réservé aux clients des hôtels avant l'arrivée des visiteurs d'un jour. Nous avons ainsi commencé par le Vol de Peter Pan pour lequel il y avait une grosse attente le premier jour. Nous nous sommes ensuite dépêché d'aller découvrir le Space Mountain: Mission 2 pensant qu'il risquait d'attirer la foule ce qui n'était pas du tout le cas. Je n'avais pas l'intention de le faire tout en étant tenté quand même. Maud, une fois sortie, m'a finalement convaincu d'y aller et j'en suis très heureux. Kristen qui aurait beaucoup aimé le faire également n'a pas pu, n'ayant pas encore la taille requise (1m32).
Nous sommes ensuite revenu dans Fantasyland pour faire successivement Le Pays des Contes de Fées, Le Petit Train du Cirque, Les Voyages de Pinocchio, Blanche Neige et les Sept Nains et le Carrousel de Lancelot avant de passer par le Village Indien de Pocahontas et Le Passage Enchanté d'Aladdin et de faire tous les 3 une montagne russe accessible dès 1m02, le Train de la Mine. Vu le faible temps d'attente, j'ai à mon tour, un peu poussé par Maud, découvert Indiana Jones et le Temple du Péril que je n'avais pas osé tester le premier jour.

Comme il nous restait du temps avant la fin de la journée, Kristen et moi - Maud n'était pas intéressée - avons fait la file, la seule de la journée qui dépassait le 1/4h, pour Autopia. 3/4h d'attente donc pour "piloter" un modèle réduit d'une voiture des années 60, guidé par un rail. Avec un peu de frustration en fin de parcours lorsque nous avons rattrapé, avec évidemment impossibilité de dépasser, la voiture qui nous précédait parce que la conductrice s'était arrêtée pour prendre des photos.
Enfin, tous les 3 cette fois, nous avons embarqué pour une mini croisière à bord du Thunder Mesa Riverboat, un authentique bateau à roue à aubes.

Avant de quitter le parc, nous n'avons pas pu faire autrement, Kristen oblige, que de regarder une nouvelle fois la parade du soir, celle de la Princesse Tiana. Et comme il nous restait encore un peu de temps et qu'il n'y avait quasi personne, nous avons choisi de refaire Star Tours, attraction qui nous avait beaucoup plus le premier jour. Aavec une petite déception à la clé car cette attraction devient moins intéressante une fois que l'on sait ce qu'il va se passer.

Pour le souper, nous avons jeté notre dévolu sur le Rain Forest au Disney Village.

Disney,Disneyland,Walt Disney Studio,Paris,Disney Village,Planete Hollywood,Rain Forest,Tour de la Terreur,Cinémagique

Pour le dernier jour, après le déjeuner, nous avons libéré la chambre et mis nos bagages dans la voiture. Nous avons ensuite rejoint le Walt Disney Studio pour découvrir les dernières attractions qui nous y tentaient.

Après un petit avant-gout de ce qui nous attendait dans la Tour de la Terreur, nous avons fait une attraction dédiée essentiellement aux enfants, le Saut en Parachute Toy Soldier.

Ensuite, nous nous sommes dirigé vers l'un des gros morceaux de la journée, la Tour de la Terreur, que nous avons pu faire tous les 3. Nous n'avons en effet vu aucune raison de ne pas y aller avec notre fille puisqu'elle était déjà nettement plus grande que 1m02, la taille minimum autorisée, qu'elle avait envie d'y aller, comme beaucoup d'enfants qui aiment jouer à se faire peur, et que le saut en parachute que nous venions de faire l'avait convaincue de passer à la vitesse supérieure.

Elle le regrettera 1/4h plus tard en quittant l'attraction en courant, terrorisée, sans se retourner pour s'assurer que nous la suivions. Je crois que c'est plus l'ambiance lugubre que les montées et descentes violentes qui lui ont fait peur.

Si vous ne connaissez pas encore la tour de la terreur et que vous compter la faire, passez directement au paragraphe suivant sans quoi, vous perdrez une grande partie de l'intérêt de cette attraction. D'ailleurs, quand elle s'est terminée, je me rappelle m'être dit: 'Tiens, c'est déjà fini'. Mi déçu mi soulagé, je l'admet, car à un moment, je n'en menait pas large. Il faut dire que tout est fait pour vous mettre mal à l'aise. L'endroit ou l'on fait la file est lugubre, le personnel qui assure le contrôle est volontairement sinistre. Lorsqu'on nous a annoncé que, suite à un problème technique, le temps d'attente serait prolongé, nous n'avons pas été dupe car nous nous doutions que cela faisait partie de la mise en scène. N'empêche que cela ajoutait à l'angoisse. D'ailleurs quand on nous a placé sur une grille correspondant aux différentes places de la cabine ou nous allions aller, personne ne parlait et on voyait la peur s'installer parmi les visiteurs. Moi même, je n'étais pas fier car je croyais être au premier rang. Heureusement, au moment de s'installer, j'ai été heureux de me retrouver au dernier rang. Pour ajouter à l'angoisse, le personnel nous a demandé de ne pas garder sur nous d'objet susceptible de se détacher, comme les lunettes. Jamais, dans aucune attraction, ici ou ailleurs, je n'avais entendu une telle demande. Enfin ,après nous avoir raconter une histoire de revenants chargée de terminer de nous effrayer, ce fut ensuite parti pour une série de montées et de descentes infernales de l'ascenseur. D'abord de quelques étages avant que la face avant ne s'ouvre alors que nous étions tout en haut, genre 11è ou 12è étage (c'est la que j'ai été content de ne pas être au premier rang car je suis sujet au vertige), puis ne se referme pour la descente ultime. Comme je l'ai dit, je n'en menais pas large. D'abord parce que je ne savais pas à quoi m'attendre ensuite parce que je n'apprécie pas plus que cela d'avoir l'estomac retourné. Mais dès que je me suis mis à crier que dire à hurler, comme tout le monde d'ailleurs, j'ai mieux encaissé les différentes variations de hauteur.

Après une longue attente pour permettre à Kristen de prendre la pose avec la princesse Mulan, dessin animé qu'elle ne connaissait pourtant pas encore, nous avons fait l'autre gros morceaux de la journée, le Rock 'n' Roller Coaster avec la musique d'Aerosmith dans les oreilles. Ici aussi, Maud a servi de cobaye. Après avoir découvert l'attraction, elle m'a de nouveau poussé à y aller. C'est ainsi qu'elle l'a refaite une seconde fois avec Kristen et moi. Kristen mourrait d'envie de le faire mais avait juste la taille (1m20). Maud, sachant de quoi il s'agissait, hésitait à accepter. Nous avons donc demandé à la personne chargée de contrôler l'entrée ce qu'elle en pensait. Elle lui a demandé si elle avait fait l'attraction Nemo et si elle avait apprécié. Vu la réponse enthousiaste de notre fille, elle a donc donné son feu vert.

Nous avons ensuite assisté à la parade Ratatouille s'invite dans la cavalcade Disney's Stars 'n' Cars (en français: En voiture avec les stars Disney), une parade avec différents véhicules occupés chacun par des stars de dessins animés et qui a un endroit propose un petit spectacle avant de reprendre la route. Parade que nous n'avions pas pu voir lors de notre premier jour dans ce parc du fait que nous étions dans les tribunes du show auto. Parade qui nous a d'ailleurs plus plu que celle du premier parc.

Enfin, nous avons terminé notre découverte de Disneyland Paris par Art of Disney Animation, une sorte d'exposition sur le travail des animateurs Disney, un tour dans le manège des Tapis Volants - Flying Carpets Over Agrabah - et enfin Playhouse Disney Live ! qui a enchanté Kristen vu qu'elle a pu découvrir certains de ses héros de dessins animés, comme Manny et ses outils, en chair et en os.

Au final, nous avons passé un séjour idyllique. Hors du temps. Coupé du monde. Avec l'impression d'être dans un pays non défini. Cette impression s'expliquant par le fait qu'en ne quittant pas l'enceinte du parc, en ne consultant aucun journal papier ou télévisé - la seule chaîne qui était branchée, le peu de temps que Kristen en a eu l'occasion, était le Disney Channel - et en n'ayant aucun contact avec l'extérieur si on excepte le coup de fil pour prévenir la famille de notre bonne arrivée et bonne installation, nous n'avons rien vu du monde extérieur, hormis une autoroute au loin.
Le retour dans le vrai monde n'en fut que plus difficile.

Les commentaires sont fermés.