25/01/2012

Maudites ampoules économiques

Depuis quelques années, on nous vente les mérites des ampoules économiques. Certes plus chères à l'emploi mais beaucoup plus économiques sur la durée et surtout beaucoup moins polluantes. Au point que, bientôt, il ne sera plus possible d'acheter nos bonnes vieilles ampoules à incandescence. Que je regrette déjà.

Si au début, je me suis félicité de l'arrivée de ce nouveau produit, en pensant aux économies d'énergie, et donc financières, que j'allais pouvoir faire, cela pour un résultat d'éclairage annoncé comme quasiment identique, je déchante maintenant depuis un bon moment. Et ce autant sur les économies supposées que sur la capacité de ces ampoules a offrir un résultat comparable à leurs ainées.

Ainsi, il y a de cela 2 ou 3 ans, sur les 17 ampoules que comptent les 2 lustres de notre living, j'ai constaté que quasi la moitié étaient à remplacer. J'ai donc fait le choix d'acheter des ampoules économiques, plus chères à l'achat, mais qui devaient me permettre de faire des économies sur le long terme. Pour des raisons esthétiques, les nouvelles n'ayant pas le même look que les anciennes, j'ai décidé de regrouper les anciennes sur le lustre du salon et les nouvelles sur celui de la salle à manger. Bilan environ une année plus tard: aucune ampoule n'avait laché sur le lustre du salon alors que la moitié des ampoules économiques de la salle à manger ne fonctionnaient plus !

Sur le coup, j'ai donc perdu de l'argent plutôt que d'en économiser. Certains diront qu'il s'agissait d'un mauvais lot. Soit.
Mais mes griefs ne s'arrêtent pas au côté financier. En effet, il y a quelques mois, j'ai du remplacer l'ampoule du couloir, que Maud avait maladroitement cassée d'un coup de manche de brosse, tandis que, quelques temps plus tard, c'était au tour de la lampe des toilettes de nous quitter, cette fois de mort naturelle. J'ai mis dans le couloir une ampoule basse énergie que j'avais en stock et dans les toilettes, une achetée pour l'occasion.

C'est ainsi que j'ai été confronté à un deuxième désagrément que présente les ampoules économiques: leur temps de mise en service. Désormais, lorsque j'allume la lumière dans le couloir, je dois attendre 2 ou 3 secondes, qui me paraissent une éternité, avant qu'elle ne s'allume. Mais ce n'est rien par rapport à celle des toilettes ! Certes, elle s'allumait presque immédiatement. Mais pour seulement remplacer les ténèbres par la pénombre. Il fallait encore compter quelque chose comme 90 secondes avant qu'elle n'éclaire efficacement la pièce. Autant dire que dans la majorité des cas, ma petite affaire était, tant bien que mal, terminée. Je dis tant bien que mal parce que j'étais obligé d'uriner quasi à l'aveugle avec le risque qui en découlait de manquer la cible.
C'était à ce point dérangeant qu'après quelques mois, j'ai finalement fait marche arrière et remis une ampoule qui fonctionne à l'ancienne (démarrage immédiat à pleine puissance) même si, en fin de compte, il s'agit quand même d'une ampoule à la technologie moderne, une ampoule à led.

A ce sujet, je connaissais évidemment la technologie led mais je ne savais pas qu'elle était désormais appliquée à l'éclairage domestique. C'est en en voyant quelques unes soldées au magasin Aldi du coin que j'en ai découvert l'existence. Et au vu des rabais affichés sur la boite (le prix initial était de 9,99 euros, diminué une première fois à 7,50 pour finalement être affiché à 4,00), on peut penser que je n'étais pas le seul à ne pas connaitre ce produit. A moins que ce soit son prix élevé qui freinait les gens. Un mélange des 2 probablement car au prix que j'ai payé, cela devenait une affaire comme je l'ai découvert en faisant quelques recherches sur internet.
j'ai ainsi appris que les lampes led étaient encore plus fiables et plus résistantes que les ampoules basse énergie, mais pour un prix plus élevé. Mais si on met en parallèle son prix d'achat, sa durée de vie et sa consommation, c'est bien cette ampoule qui est le maître achat.
D'autant que les lampes LED ont une insensibilité aux allumages répétés contrairement aux ampoules basses énergie dont la durée de vie se réduit à chaque fois qu'on les sollicitent.

Commentaires

Vive le Led c'est que j'ai dans ma chambre à coucher sous forme de guirlande ! Et bien oui la déco avant tout :)

Sandra

Écrit par : hotel luxe | 26/01/2012

Bonjour, en deux ans, j'ai remplacé 50% de mes ampoules basse consommation d'énergie, soit dix fois plus que mes anciennes ampoules à incandescences. Bizarre n'est-il pas ?

Écrit par : Serge | 30/01/2012

Les commentaires sont fermés.