05/07/2010

Recordeu, manzana, aligot

Cette année encore, je me suis rendu compte que, pour chaque pays, ou région, visités, un mot et un seul avait retenu mon attention.

RECORDEU

Article 177 - Recordeu

A Andorre, ou la langue officielle est un dialecte particulier du catalan, j'en reparlerai probablement dans un prochain article, ce mot figure sous la plupart des panneaux de limitation de vitesse et veux tout simplement dire rappelez-vous.
Intrigué au départ, j'ai fini par me douter qu'il devait avoir une signification similaire au mot "rappel" que l'on trouve chez nous dans pareilles situations.
J'en ai finalement eu confirmation un soir, à l'hôtel, grâce à la jeune femme polyglotte qui, s'occupait de la réception et du service en salle.

MANZANA

Le mot que je pensais avoir retenu de l'espagnol est perruqueria. Je n'ai pas eu de difficulté à le comprendre vu qu'il figurait sur la vitrine de certains magasins qui étaient de toute évidence des salons de coiffure. Il m'a beaucoup plu par son côté faux ami, "false friend" en anglais - c'est-à-dire un mot qui ressemble beaucoup à un autre d'une autre langue mais qui ne veut pas dire la même chose - car, vu la similitude avec le français, on aurait pu croire qu'il signifiait perruque, élément capillaire utilisé par certaines personnes pour cacher leur calvitie, personnes qui n'ont donc pas besoin d'aller se faire couper les cheveux chez le coiffeur. Et ce, même si je sais que ce sont aussi les coiffeurs qui s'occupe de la vente et de l'entretien des perruques tandis que les gens qui en portent ne sont pas nécessairement complètements chauves et ont également besoin de se faire couper les quelques cheveux qui leur restent.

Mais quel ne fut pas mon étonnement, lorsque j'ai voulu en vérifier son orthographe, de constater qu'il s'agissait d'un mot catalan alors que Calpe n'est pas situé en Catalogne mais dans la communauté valencienne.

J'ai d'abord pensé que mes souvenirs, pourtant récents, me jouaient des tours et que c'est à Andorre que j'avais du voir tous ces commerces. Je m'étais donc résigné à penser que, à l'exception du classique hola (bonjour), je n'avais finalement retenu aucun mot spécifique de mon passage en Espagne, les seuls mots me venant à l'esprit étant sangria, paella et zarzuela, lorsqu'un soir, alors que Maud et moi avions très soif, je lui proposais d'ouvrir une cannette de manzana. Manzana ? Mais le voila le mot d'espagnol que j'ai finalement retenu de manière inconsciente.

Article 177 - Manzana

Il signifie pomme et nous a beaucoup plu dans sa version bière sans alcool particulièrement désaltérante que nous avons découverte dans le magasin Eroski que nous avions choisi, par hasard, pour faire nos premières courses, le soir de notre arrivée à Calpe. L'avant-veille de notre départ, nous sommes allé refaire des courses en choisissant une autre grande surface, Mercadona, histoire de découvrir et de ramener chez nous des produits spécifiques ... et de la bière Manzana.
Nous sommes donc finalement retourné le lendemain à l'Eroski, histoire de faire un stock (à 36 cents la cannette, cela aurait été dommage de s'en priver). Malheureusement le rayon était presque vide. Nous l'avons donc définitivement vidé en ne pouvant prendre qu'une vingtaine de cannette de cette marque premier prix et la dizaine restante de la marque San Miguel, un peu plus chère (entre 50 et 55 cents, je ne me rappelle plus).

Pour en revenir au mot perruqueria, j'ai fini par me rendre compte, en finalisant cet article, que mes souvenirs ne m'avaient pas trahis et que c'est bien à Calpe et sa région que je l'avais découvert car le catalan y est également parlé. J'y reviendrais, comme déjà signalé, dans un prochain article.

ALIGOT

Article 177 - Aligot

Enfin, le mot que je retiendrais de mon passage en Aveyron est un mot bien français mais que je n'ai découvert que tout récemment, au moment de préparer mon voyage dans cette région. Il s'agit de l'aligot, l'un des fleurons de leur gastronomie, présent dans toutes les cartes de restaurant, du petit bistrot au restaurant plus huppé. Avec un nom pareil, je me suis d'abord imaginé qu'il s'agissait d'un plat à base de tripes par exemple, un peu comme les andouillettes. Mais dès que j'ai su qu'il s'agissait d'une purée préparée avec des pommes de terre, un fromage local, la tomme, et de l'ail, il était évident que je devais le goûter. Ce que je ferais 3 fois comme je le raconterais dans un prochain article

20:18 Écrit par slumle dans Vie perso - Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : recordeu, manzana, aligot |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.