13/08/2009

Choix d'un resto avant d'aller à l'Oberbayern

Ce samedi, Cédric, le meilleur ami de ma femme était en visite dans notre région. Lui qui adore les sorties de toutes sortes, particulièrement quand il s'agit d'évènement "folklorique" ou il est question de s'amuser tout en se rafraichissant le gosier comme le  15 août en Outremeuse (Liège)  ou les bandas anciennement à Dalhem et maintenant à Coronmeuse, enfin, tout ce qui est "ethnographique", un peu ringard mais bien du terroir, avait envie de redécouvrir l'ambiance d'une des 3 organisations internationalement réputées (ceci dit sans aucune ironie) de mon petit village, l'Oberbayern marchois (les 2 autres festivités étant le Spring blues festival (qui comme son nom l'indique est un festival de blues qui se déroule au printemps et qui acceuille, en exclusivité belge et parfois européennes des pointures américaines de cette musique particulière, et le Gouter matrimonial d'Ecaussinnes qui lui se déroule à la Pentecôte et permet aux célibataires du village et des environs de se rencontrer et de s'unir pour une journée, voire plus si le courant passe). Il avait d'ailleurs pu découvrir cette ambiance particulière une première fois en 2003 ou 2004, raison pour laquelle il voulait y gouter à nouveau.

En ce qui me concerne, contrairement à ma femme, ce n'est pas du tout ma tasse de thé. Mais je ne me suis pas opposé à cette petite sortie, vu que, comme l'Oberbayern n'ouvre ses portes qu'à 21h, c'était l'ocasion de lui faire découvrir un restaurant de ma région alors qu'habituellement, c'est à Liège qu'on le retrouve autour d'une bonne table.

Initialement, nous comptions lui faire découvrir l'Antica Roma. Enfin l'occasion d'y retourner et aussi de lui montrer que ce restaurant est encore meilleur que la Strada à Liège, le dernier restaurant ou on s'était retrouvé tous les 3. Mais à une semaine de l'échéance, ma soeur expliquait qu'elle avait voulu y aller et qu'il était fermé une partie du mois d'août pour cause de congés payés.
Pas grave, car même si La Louvière n'est pas Liège et encore moins Bruxelles, il y a néanmoins un vaste choix de restaurants et de cuisines différentes (sachant que mon plaisir, que partage ma femme et Cédric, est de découvrir des tables et des cuisines différentes plutot que de toujours manger aux mêmes endroits).

J'ai donc fait une sélection, en concertation avec ma femme, que j'ai soumis à Cédric. Un mélange de restaurants que je connais pour les avoirs déjà fréquentés ou pour en avoir entendus parler et d'autres qui me paraissent intéressants en consultant leur site internet ou en me basant sur les appréciations présentes sur le site resto.be.

Nous avons ainsi proposés à Cédric.
1. Valmiro de Bahia. Un restaurant brésilien ou nous sommes, ma femme et moi, déjà allé une fois et que nous avions trouvés excellent ce que confirment les avis postés sur le site resto.be.
2. Artemis. Un restaurant grec que je ne connais que pour parfois y passer devant mais qui propose une carte intéressante et un avis très positif sur resto.be.
3. Le Byblos. Sélectionné sans le connaitre mais intéressé par son originalité de proposer un mélange de cuisine grecque et italienne.
4. L'Aleandro. Un restaurant italien qui propose plus particulièrement de la cuisine sarde ou nous ne sommes, la non plus, jamais allé. Mais à une époque, chaque fois que nous passions devant et que nous consultions la carte, nous nous disions que nous devrions y aller un jour.
5. Beppino. Restaurant italien réputé de la ville, que nous ne connaissons que de nom mais situé en face de notre opticien chez qui nous allons régulièrement pour faire régler les lunettes de ma fille de 4 ans ce qui nous amènent à consulter leur menu du mois assez souvent.
6. Le Bosphore, enfin, ou j'ai eu l'occasion de manger un couscous il y a bien longtemps et que j'avais apprécié.

Cédric avait fait 2 choix, l'Aleandro et le Byblos. Mais entretemps, je me suis rendu compte que le Byblos était également fermé. C'est donc le restaurant Aleandro qui a été sélectionné pour ce samedi soir grâce à sa jolie carte atypique pour un restaurant italien sans les classiques que sont par exemple les spaghetti bolognaises et avec pas mal de plats originaux. Sans doute le côté sarde de la cuisine.

Les commentaires sont fermés.