22/03/2009

TomTom XL Traffic Europe 31, mon nouveau gps

Ca y est, je me suis enfin décidé et j'ai choisi dans la gamme TomTom, le XL Traffic Europe 31.

Article 84 - TomTom et accessoires

Il faut savoir que je n'avais plus de gps depuis que j'avais vendu ma Toyota puisqu'il s'agissait d'un appareil embarqué et que je n'avais pas fait le choix de cette option lors de l'achat de ma nouvelle voiture.

A l'époque, on ne parlait pas encore beaucoup des gps portables et comme Toyota proposait le gps intégré et les jantes alu pour 500 euros au lieu de 1500 (si je me rappelle bien), le choix coulait de source.
Tout comme cette fois, il était logique d'abandonner le gps embarqué puisque cette option, sur ma Peugeot, était facturée à plus de 1000 euros alors que les gps portables haut de gamme coutent dans les 300 à 400 euros.

Adieu donc, les petits avantages qui étaient que je ne l'oubliais jamais (vu qu'il était intégré dans la voiture), que je n'avais pas à le recharger (et par corollaire, que je n'oubliais jamais de le faire) et enfin que je ne risquais pas de me le faire voler (à moins qu'on ne vole la voiture).
Mais bonjour la possibilité de l'utiliser dans une autre voiture que la mienne (celle de ma femme par exemple), ou encore en mode pédestre (ce sera très utile pendant les vacances, autant pour trouver les endroits à visiter que pour ensuite, au retour, retrouver la voiture).

N'y connaissant rien, je ne savais pas vers quelle marque me tourner. Je savais juste que TomTom était leader sur le marché mais leur look ne me plaisait que moyennement. Je n'aimais pas le haut du cadre arrondi et préfèrais les lignes des Garmin et, surtout, celles plus carrées des Mio.
Je me suis donc documenté sur internet pour savoir quels étaient les éléments à comparer lorsqu'on achète un gps. J'ai également consulté plusieurs sites comparatifs. La plupart mettaient en avant les TomTom et légèrement derrière, les Garmin.
J'en ai également discuté autour de moi et chaque fois, les conseils étaient les mêmes: "choisi un TomTom" car soit l'interlocuteur était une personne déçue de son gps d'une autre marque et qui avait par la suite vu un TomTom en fonctionnement, soit un possesseur de TomTom qui avait eu auparavant un gps d'une autre marque soit encore une personne qui avait entendu ce genre de commentaire de ses connaissances.

J'ai donc décidé de faire fi de mon léger problème vis à vis du look et de me tourner vers TomTom. Restait à choisir le modèle parmi leur gamme très étendue, avec des prix allant de 149 à 429 euros.
Dans un premier temps, moi qui avait un gps qui m'indiquait juste, outre le temps et la distance restante, la prochaine direction à prendre (représentée par une simple flèche) et la distance avec, 400 m avant ce point, un plan un peu plus complet, j'ai été agréablement surpris et très intéressé par toutes les fonctionnalités que proposent les gps actuels.
Mais après réflection, je me suis dit que n'importe quel gps actuel était autrement plus perfectionné que mon ancien et que, vu l'utilité que j'en avais (partir en vacances, me rendre de temps en temps dans un nouvel endroit comme un restaurant, un magasin, le domicile d'une nouvelle connaissance ou encore un club de tennis inconnu pour y participer à un tournoi) et sachant que je n'avais même pas pris la peine de mettre à jour une seule fois en 4 ans mes cartes, je n'avais pas besoin du haut de gamme.
Comme je voulais un appareil me proposant les cartes de l'Europe de l'Ouest et de l'Est (vacances prochaines en Hongrie, Croatie et Slovénie obligent), j'ai donc choisi le gps le moins cher de la gamme qui proposait cette option, soit le XL Europe 31 Traffic, 31 étant le nombre de pays repris, dont les 3 évoqués, Traffic signifiant qu'il bénéficie du radio traffic, un système qui signale au gps les ennuis de circulation (bouchons, travaux, accidents) sur l'itinéraire choisi, lui permettant, si je le désire, de me proposer un itinéraire de remplacement plus court, en temps, que le temps prévu pour traverser ces zones problèmatiques.
Cette option, j'aurais eu tort de m'en priver vu que le XL Europe 31 Traffic est actuellement proposé au même prix que le XL Europe sans Traffic.

N'ayant pas vraiment besoin de mon nouveau gps avant mon départ en vacances en mai, j'attendais donc une offre promotionnelle intéressante. Celle-ci est arrivée la semaine écoulée, 249 euros pour l'appareil avec une housse de rangement gratuite (d'une valeur de 25.90 euros).

Pour l'anecdote, figurez vous qu'elle émanait des magasins Carrefour. Entre eux et moi, c'est une relation d'amour/haine (voir mon article précédant). Mais je ne vais quand même pas me priver de leurs offres intéressantes et du fait qu'entre autre, avec leur carte Happy Days, devenue depuis mercredi passé (le 18 mars) Bonus, ils sont parmi les plus intéressants du marché.

Hier, juste après l'achat, j'ai déjà eu l'occasion d'apprécier l'engin qui n'a rien de comparable avec mon ancien. Cet après-midi, je l'ai testé sur la route pour aller de chez moi à chez mes parents et je suis déjà conquis par mon nouvel achat.

Les commentaires sont fermés.