05/03/2009

Les voitures que je n'ai pas eues

Pour en terminer avec les articles sur mes voitures, je vais parler de celles que je n'ai pas eues et des regrets qui accompagnent l'une d'entre elles.

Article 78 - 1 - Aston Martin

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tout d'abord, il y a les fabuleuses Aston Martin. Celle-ci était garée à Coxyde, lors d'un de mes nombreux séjours dans cette jolie station balnéaire de la côte belge. C'est la voiture que j'achèterais, pas nécessairement ce modèle, si je devais gagner le gros lot à l'euro-million.
Mais trève de plaisanterie car ce n'est pas une des voitures que j'ai envisagé plus ou moins sérieusement d'acheter, si ce n'est en rêve.

En ce qui concerne mes 2 premières voitures, je n'ai pas eu d'autres choix car dans les 2 cas j'étais pressé par le temps, histoire de pouvoir abandonner vite, pour aller travailler, tous les défauts des transports en commun.
C'est ainsi que j'ai d'abord choisi la première occasion valable que mon garagiste m'a proposée et comme seconde voiture, l'un des véhicules qu'il avait de stock vu que le premier était sinistre total.

C'est ensuite, alors que je n'étais plus pressé par le temps que j'ai commencé à regarder ce qui se faisait sur le marché lorsqu'il était temps de songer à changer.

Article 78 - 2 - Mazda 323 F

C'est ainsi que lorsqu'il fut évident que je devais songer à me séparer de ma 205, j'ai eu un coup de coeur pour la Mazda 323F que je trouvais magnifique, surtout en rouge. Je me suis donc présenté chez un concessionnaire, histoire de la voir de près et d'avoir un catalogue et la liste des prix. Mais j'ai vite abandonné l'idée car trop chère pour mon budget alors que je venais de faire bâtir. J'achetais donc la Honda Civic.

Article 78 - 3 - Hyunday Coupé

Ma voiture suivante fut la Citroen Xsara qui avait lontemps été en balance avec la Hyunday Coupé. La ligne de cette dernière était magnifique, avec un tableau de bord qui se prolongeait dans la portière avant, évoquant un peu celui d'un avion (toute proportion gardée).  Mais j'ai eu peur qu'elle ne me plaise plus au bout de 3 ans, voire qu'elle soit carrément démodée, le problème du garagiste pouvant être solutionné en allant dans un autre garage.
Et finalement, quand je croise une Hyunday Coupé (nouveau modèle) ou quand je vois des photos de l'ancien modèle, je regrette encore aujourd'hui mon choix, et pas uniquement à cause des petits problèmes que j'ai eu avec la Xsara. D'abord parce que finalement son look ne s'est pas démodé à mes yeux, au contraire de la Citroen d'ailleurs. Ensuite parce que c'était ma dernière occasion avant longtemps de posséder une voiture de sport. Maintenant que j'ai une famille, j'ai besoin d'une voiture familiale, la preuve avec la nouvelle, tandis que je n'ai pas les moyens de posséder 2 voitures, une familiale et une sportive.

Article 78 - 4 - Peugeot 307

Ensuite vint la Toyota Corolla que j'ai préféré à la Peugeot 307 pour des raisons évidentes. Les 2 véhicules se valaient et la Peugeot me donnait la possibilité de rester chez le même garagiste mais la Toyota, tout en coutant moins cher (de l'ordre de 3000 euros, prix de vente + reprise de l'ancienne), proposait en plus un GPS embarqué.

Ravi de ma Toyota et content du garage, je ne devais pas regretter ce choix au point d'être triste pendant quelques jours lorsqu'après mon accident il devint évident que le meilleur choix était de la remplacer. J'aurais bien continué à l'utiliser quelques années.

Article 78 - 5 - Volvo V40

Dans ce cas, j'aurais probablement acheté la Volvo V40 certes beaucoup plus chère que le Partner Tepee que j'ai finalement acheté. Cela faisait quelques années que j'avais une petite envie de posséder une voiture de cette marque, j'envisageais donc d'user ma Toyota jusqu'à la corde et d'ainsi économiser pour pouvoir consacrer un budget plus important à l'achat de la nouvelle voiture.

Mais l'accident m'amenant à acheter une voiture neuve au moins 2 ans plus tot que prévu, ce ne fut pas le cas. J'ai bien demandé à mon garagiste s'il ne saurait pas me trouver une Volvo du modèle qui me plaisait mais il m'expliqua que la technologie était telle dans les voiture modernes qu'il ne pourrait pas en assurer un entretien optimal. L'idée en resta donc la.

Article 78 - 6 - Peugeot 308 SW

Je me tournais donc vers la gamme Peugeot car je voulais cette fois revenir chez mon garagiste. Recherchant un véhicule offrant plus de volume de transport, j'hésitais finalement entre un break, le 308 SW, et un ludospace, le Partner Tepee. L'espace, plus important, mais surtout le prix, moindre, du Tepee déterminèrent mon choix.

Il est évidemment trop tôt pour dire si ce choix fera l'objet d'un regret ou pas mais aujourd'hui, après plus de 2 semaines d'utilisation, j'en suis très content.

Les commentaires sont fermés.