02/12/2008

L'Antica Roma

Ce mois de novembre aura été riche en sortie restaurant puisque j'y suis encore allé ce dimanche midi. Cette fois avec ma mère et mes soeurs.

La plus jeune connaissait un très bon restaurant italien offrant une choix très varié et elle désirait nous le faire découvrir. Sachant que cela faisait quelques temps que ma femme et moi n'étions plus allé dans un italien et que nous adorons cette cuisine, c'est avec plaisir que nous avons accepté sa proposition d'aller à L'Antica Roma.

Article 50 - Carte de visite (Recto) [320x200]Article 50 - Carte de visite (Verso) [320x200]

Ce restaurant situé dans une maison de rangée n'est pas très large mais assez profond ce qui lui permet d'avoir une grande contenance, d'autant que, outre la salle du rez de chaussée, ou nous étions, il dispose également d'une salle à l'étage.
Il propose une cuisine essentiellement italienne avec de nombreuses déclinaisons de fritures de calamars, de scampis, de pâtes, d'escalopes ou encore de filets purs (en sauce italienne ou française) sans oublier les pizzas mais aussi quelques plats de cuisine française comme les magrets de canard ou l'agneau également proposés en différentes préparations.
La carte est d'ailleurs nettement plus imposante que celle des derniers restaurants que j'ai visité dont celle du bulgare dont je disais pourtant qu'elle était relativement étoffée. Mais cela s'explique par une différence dans le nombre de client puisque le bulgare est un petit restaurant de 30 places, pas toutes occupées, alors qu'ici, le restaurant avait fait le plein pour une capacité nettement plus grande. Ayant une clientèle plus importante, il peut donc se permettre plus de choix.

Un personnel jeune, nombreux et sympathique (pour la plupart probablement des extras ou des stagiaires écoles) assurent le service en salle qui fut parfait, tant du point de vue de la qualité qu'au niveau de la durée. En effet, vu que le restaurant était complet (en raison de la période des fêtes patronales ou est-ce comme cela tous les dimanches ?), on pouvait craindre que la cuisine ne suive pas et qu'il faille plus de temps qu'un jour normal. Ce ne fut pas le cas, puisqu'en ayant pris un apéro, une entrée, un plat et un dessert, nous sommes restés de 12h30' à 15h.

A notre arrivée, 2 assiettes d'olives étaient déjà disposées sur les tables que nous avions réservées (pour 6 adultes et 3 enfants) et avant même de savoir que nous allions commander un apéritif, on nous apporta très vite 2 assiettes de zakouskis chauds.

En apéritif, et contrairement à mon habitude, pas d'apéritif maison mais un cocktail vu le prix démocratique (5 euros, le maison étant à 4). Mon choix, excellent, s'est porté sur le "verre creux" composé, de mémoire, de batida, pisang, porto blanc, jus exotique et citron pressé).

Article 50 - Entrée Maud [320x200]

Pour suivre, ma femme avait commandé en entrée l'assiette Fantasia. Un énorme plat composé de jambon de parme au melon, de carpaccio de viande et de poisson et de différentes crudités.

Article 50 - Entrée Serge [320x200]

Pour ma part, j'avais choisi les scampis du chef. Quel ne fut pas mon étonnement, en recevant mon plat, de constater qu'il était servi avec une timbale de riz (c'est la première fois que je vois cela), ce qui en faisait une entrée très bourrative (mais je ne vais pas me plaindre)... riz merveilleusement cuit, à mon avis, façon risotto.

Une fois les assiettes débarrassées, nous avons eu droit, comme les autres tables, et sans l'avoir demandé, à un sorbet citron, qui plus est 2 boules (habituellement, les resto se contentent d'une seule).

Article 50 - Plat Maud [320x200]

En plat, après beaucoup de tergiversations et de changements d'idée (tellement la carte était fournie et alléchante), ma femme s'était décidée, comme au bulgare, sur l'agneau, cette fois un carré d'agneau, servi avec des pâtes aux 4 fromages (elle avait aussi le choix avec la sauce fiorentina) et elle s'est régalée.

Article 50 - Plat Serge [320x200]

Moi, j'avais choisi pour la 3è fois (sur les 3 derniers restaurants) une escalope car j'avais envie, depuis un certain temps déjà, de manger une escalope milanaise, ou autre, chez un italien. Mon choix s'est porté sur l'escalope Portofino, farcie de saumon avec sauce crème tomate et servie avec des tagliatelles. Je dois dire que des 3, c'était la meilleure, non pas d'un point de vue réalisation (quoique la viande était peut-être de qualité supérieure) mais bien d'un point de vue mélange des saveurs. La aussi très copieuse puisque j'ai eu du mal d'y arriver au bout.

Article 50 - Dessert [320x200]

Au moment du dessert, alors que les autres se limitaient à prendre un café ou un capuccino, je demandais à consulter la carte. Je n'avais pas envie de glace et n'avait plus faim pour manger l'une des 5 ou 6 sortes de crêpes, une mousse au chocolat ou autre tartuffo. Je me tournais alors vers le tableau des suggestions qui en proposait une petite douzaine - pas mal compte tenu du côté imposant de la carte - dont 2 ou 3 entrées, une bonne demi-douzaine de plats et 2 ou 3 desserts. Ne me sentant donc pas capable d'en manger un seul, je choisis d'en prendre un en commun avec ma femme. Et comme elle adore le sabayon, nous nous sommes tournés, non pas vers le classique figurant dans la carte mais la suggestion donc, un sabayon au fruits des bois et au champagne. Divin ! Servi avec un fond de glace, une couche de fruits des bois et le sabayon en lui même.

Au moment de demander l'addition, nous eument droit, comme les 2 dernières fois, au pousse-café. Ici, le meilleur des 3 (mais c'est une question de gout vu que je suis très sucré), un agréable limoncello.
Ces pousses-café offerts qui étaient devenus rares - il y avait longtemps, hormis ces 3 dernières fois que je n'en avait plus bénéficié - sont peut-être du aux effets de la crise qui pousse les restaurateurs à essayer de fidéliser leur clientèle.

En conclusion, restaurant ou l'on peut retourner les yeux fermés sachant que ma soeur le fréquente depuis plusieurs mois et n'a jamais été décue tout en découvrant, à chaque fois, des plats différents vu la richesse de la carte. Je dis souvent que j'y retournerais quand un restaurant me plait et je le fais rarement histoire de découvrir d'autres saveurs, mais ici, je le ferais très certainement en ne prenant cette fois qu'un plat et éventuellement un dessert tellement c'est copieux.

cadre et ambiance: 8/10 (à cause du peu d'espace pour s'asseoir, du moins à la table que nous occupions)
service: 9/10 (personnel charmant et disponible)
qualité: 9/10 (excellente nourriture)
rapport qualité/prix: 9/10

 

Les commentaires sont fermés.