26/11/2008

Saveurs de Bulgaria

Après la sortie ciné décrite dans l'article précédant, nous avons donc continué la soirée au restaurant ou nous ont rejoints Françoise, la meilleure amie de ma femme et son copain Jean-luc. Ils avaient fait l'impasse sur le hors d'oeuvre bondien pour cause d'aversion pour le personnage.

A chaque fois que l'on fait ce genre de sortie, on change et d'établissement et de type de cuisine car en bon éclectique que je suis, j'apprécie beaucoup de chose en cuisine et j'aime aussi en découvrir de nouvelles ce qui est également le cas de Cédric et, dans une moindre mesure, de Maud.

Nous avons ainsi déjà eu l'occasion de gouter ensemble aux cuisines italienne, grecque, tunisienne, indienne, africaine, sud-américaine et je dois en oublier.

Lorsque nous avons décidé de programmer un resto pour ce samedi 22 novembre, je me suis donc tourné vers le site resto.be pour essayer de dénicher un restaurant d'une cuisine que nous n'avions pas encore expérimenté. C'est ainsi que j'ai découvert une nouvelle perle rare puisqu'apparamment, il serait le seul en Belgique: un restaurant bulgare.

Article 48 - Carte de visite Saveurs de Bulgaria

 

 

 

 

 

 

 

Le Saveur de Bulgaria, c'est son nom, qui n'est ouvert que depuis 7 mois, m'a de suite attiré par les critiques positives figurant sur le site resto.be dont une d'un couple belgo-bulgare et une autre d'une personne se plaignant que les plats étaient trop copieux. Sachant que je me défini comme gourmet-gourmand, cela ne pouvait que me plaire.
La lecture de la carte, relativement étoffée, avec choix possibles de salades, potages, entrées froides et chaudes, plats, poissons, escalopes, grillades, m'a conforté dans mon envie de tester ce restaurant car hormis certaines entrées chaudes qui me tentaient moins (tranche de langue de porc, coeur ou foie de poulet, très peu pour moi), de nombreux plats étaient susceptibles de me plaire.

Article 48 - Façade Saveurs de Bulgaria


Dès l'entrée passée, le ton est donné. La salle n'est pas très grande (6 ou 7 tables pour une capacité inférieure à 30 personnes) mais décorée avec gout. Le patron, très sympathique, qui assure le service en salle (sa femme se chargeant de la cuisine), nous accueille avec un grand sourire (... ce qui me changeait de mon dernier restaurant visité). Il prend la peine de discuter avec ses clients, d'expliquer si nécessaire le contenu de la carte, de conseiller. Il passera plusieurs fois pour parler un peu de son pays, nous montrer des billets et pièces de monnaie bulgares ou encore nous laisser feuilleter quelques revues touristiques pour nous donner l'envie de visiter son pays. ... il devrait d'ailleurs se faire sponsoriser par l'office du tourisme bulgare.

Après avoir, comme à mon habitude, choisi l'apéritif maison qui était ici un cocktail comparable au gin fizz, nous avons passé commande. J'avais déjà eu tout le loisir d'étudier la carte sur internet et de faire mon choix.
Sachant qu'aucune entrée chaude ne me tentait, à part éventuellement la rolca ot patladjan (roulade d'aubergine grillée et feta, sauce tomate, oignon, ail) et que, par contre, j'étais tenté par 2 plats, le choux farci et aussi 2 des escalopes proposées, j'avais convenu avec ma femme qu'on pourrait prendre en entrée un choux farçi pour 2 si cela était possible.

Le patron n'y voyant aucune objection, nous avons donc pu déguster un excellent chou farci à la sauce blanche (un choix était possible entre cette sauce et une sauce tomate).
Le choux farci, version bulgare, n'a rien à voir avec ceux que je connaissais version polonaise et encore moins version française ou on vous sert carrément un quart de choux surmonté d'une farce de viande hachée. Ici, cela se rapprochait plus du polonais avec une farce enveloppée dans des feuilles de chou, avec la différence notable que cette farce n'est pas composée de viande hachée mais plutot de petits morceaux de viande, style pitta. Un régal !

Au sujet de l'entrée, une petite anecdote prouvant que les bulgares n'ont rien à envier aux polonais et autres russes. Alors que Cédric aurait aimé avoir du pain pour manger avec sa salade, il fit une demande déguisée. En réponse à sa question demandant si en Bulgarie, ils ne servaient pas du pain avec l'entrée, le patron expliqua que non, l'habitude étant de boire de l'alcool, cela aidant à faire passer la dite salade.

Pour suivre, j'avais finalement préféré l'escalope à la campagnarde (champignon, poivron cuit, oignon, fromage gratiné, ail, vin blanc, sauce tomate) à la Silven (jambon, fromage, cornichon, champignon, sauce au poivre vert) et je n'ai pas regretté mon choix, ayant même du mal à terminer mon assiette.
Maud, elle, avait choisi la grillade de tranche d'agneau. Et la aussi, elle s'est retrouvée avec une assiette copieusement garnie puisque ce n'est pas une mais deux tranches d'agneau qui la composait. Incapable de manger la deuxième, elle se verra proposer spontanément par le patron de l'emballer pour l'emporter.

Enfin, en dessert, le patron nous proposa une suggestion qui n'était pas dans la carte: une préparation à base de feuille de brick, potiron (sucré donc) et noix. Alors que les femmes ne prenaient pas le risque, nous, les  hommes, nous nous laissames tenter. Et nous en fumes ravis car le dessert était excellent. Françoise, elle, choisit les crèpes à la confiture de rose... que l'on pu gouter tous les 5 car elle en avait trop: son assiette étant garnie de 4 crèpes de tailles moyennes.

Et en prime, pour terminer le repas, le patron nous offrit le pousse-café en nous proposant un alcool sec bulgare.

En conclusion, restaurant à recommander pour son cadre, son acceuil et surtour sa cuisine avec les cotes suivantes:
cadre et ambiance: 9/10 (je ne met pas le 10 juste pour pouvoir mettre une cote supérieure dans le cas ou je trouverais encore mieux)
service: 9/10 (pour les mêmes raisons. Peut-être n'y aura-t-il jamais de 10 tellement il est difficile de faire mieux pour ce type de restaurant)
qualité: 8/10 (excellente cuisine familiale)
Rapport qualité/prix: 9/10 (le prix était particulièrement raisonnable comme vous pouvez le voir en consultant les tarifs des plats sur la carte).

Les commentaires sont fermés.