03/11/2008

Strip-tease - Les aventures de la famille De Becker

Quand j'ai décidé de créer ce blog, j'avais dans l'idée de mettre quelques vidéos d'émission qui m'avait marqué. En ce qui concerne l'émission Strip-tease, l'un de mes souvenirs les plus forts étaient celui de la famille De Becker.

Article 38 - Strip-Tease Pour ceux qui sont trop jeunes pour avoir connu l'émission (ou qui ne sont pas des adeptes du petit écran), Strip-tease, est une production RTBF de Jean Libon et Marco Lamensch qui date de 1985 et qui, d'abord seule, puis, en 1992, en co-production avec FR3, nous proposait tous les mois de découvrir 4 reportages d'environ 1/4 d'heure sur des personnages d'une part décalés et qui assumaient leur différence et ne se prenaient pas au sérieux, d'autre part allumés qui eux, pensaient être la norme.

Au début, il était facile au producteur de dénicher ce genre de personnage car ils ne connaissaient pas l'émission. Par la suite, cela devint plus difficile car les gens savaient que l'émission se moquait gentiment d'eux.
Cela n'en rendit que plus savoureux les personnages qui apparurent au fil des années dont ceux-ci, en 1992, La famille De Becker.

Je n'ai donc pas résisté à vous la présenter en utilisant des parties du texte accompagnant la vidéo sur Dailymotion: "Ici, c'est l'éternelle jeunesse. Les enfants (Christelle, Christophe, et Christine, eh oui) sont jeunes, et les parents encore plus. Et quels sont les secrets du bonheur ? La bonne humeur, le chien Teddy, trois poissons rouges, un dessin animé et un flacon de ketchup. Vide."
Pour moi c'est d'ailleurs l'un des moments forts cette bouteille de ketchup, que tour à tour chaque enfant de la famille essaye de vider alors qu'elle est quasiment vide !
Une autre description qui leur correspond bien: "Ceux-là ils ont l'air bien entamés, ça doit être une fin de reveillon. Eh bien non, vous n'y êtes pas du tout, ils sont à jeun, Bruxellois, et toujours comme ça...".

Voici un extrait de 8 minutes qui démarrent quasi directement avec l'épisode de la bouteille de ketchup.

Mais n'hésirez pas, si vous appréciez à regardez l'entièreté de la séquence, soit 14'39" de bonheur avec d'autres moments forts.

Strip-tease nous a donc permit de découvrir beaucoup de "personnages".
Outre des personnes attendrissantes (comme ici), des doux rêveurs, voire complètement allumés (comme ce célibataire habitant encore avec sa maman qui avait construit une soucoupe volante dans son jardin) ou des têtes à claques (comme ce fana de tuning qui faisait passer sa voiture avant sa femme), l'émission montrait aussi les travers de la société comme ce papa qui imposait à son jeune fils (moins de 10 ans) des heures et des heures d'entrainements de moto-cross jusqu'à l'en dégouter et le faire pleurer ou cette gamine à qui un producteur faisait enregistrer un disque en lui faisant inlassablement répéter le titre de la chanson qu'elle n'arrivait pas à dire correctement "Un navre de paix", oubliant le H aspiré, ou encore des personnages attirés par la cause nazies.

Les commentaires sont fermés.