30/08/2008

Pityriasis rosé de Gibert

J'ai voulu écrire cet article juste pour le joli nom qui apparait en titre.

Et pourtant, ce n'est ni le nom d'une jolie fleur exotique, ni celui d'une belle libellule ou de tout autre végétal ou animal.
Non, il s'agit du nom d'un virus que ma femme a contracté.

Article 16 - Aspect typique de pityriasis rosé de Gibert avec le médaillon initial bien visible, médian (petit)

Il se caractérise par des sortes de champignons qui apparaissent sur tout le corps. D'abord isolé et plus ou moins gros (3 à 5 cm), le champignon père finit, au bout de quelques jours, par donner naissance à beaucoup d'autres plus petits qui finissent par se généraliser sur tout le corps à l'exception des extrémités (pieds et mollets, mains et avant-bras et surtout visage, au plus grand soulagement de ma femme).
Ils ne sont ni dangereux, ni contagieux, quasiment pas gênants (depuis une bonne semaine que la maladie s'est déclarée chez ma femme, elle a seulement ressenti hier quelques "chatouillis") excepté esthétiquement et après avoir envahis tout le torse, ils finissent par disparaitre tout seul au bout de 4 à 6 semaines.

Commentaires

voila ce qu'il marrive en ce moment

Écrit par : ricardo | 23/10/2012

Les commentaires sont fermés.