12/08/2008

Petite, la fédération belge de football

Décidément, la fédération belge de football (URBSFA) continue de montrer son incompétence.
Alors que Hambourg s'opposait à sa présence au tournoi olympique, Vincent Kompany avait décidé, fort courageusement, de rester, soutenu qu'il était, disait-il, par le CIO, le COIB, la FIFA et l'Union belge.
Il s'opposait ainsi à son employeur, au risque de se voir sanctionner lourdement (amende, suspension, rupture de contrat).

Malheureusement, quelques heures plus tard le joueur faisait volte face et décidait de rentrer quand même. Je trouvais dommage la réaction du joueur jusqu'à ce que j'apprenne la raison.
Alors que d'autres joueurs sont dans son cas, l'Argentin Messi, les Brésiliens Diego et Rafinha et sont soutenus par leur fédération respective, la fédération belge, elle, a tout simplement lâché son joueur en publiant le communiqué suivant: "Le joueur a décidé unilatéralement et de sa propre initiative personnelle de rester...".
Cette phrase m'a "soufflé" car sur 13 mots, ils ont réussis à dire 4 fois c'est pas nous, c'est lui: unilatéralement, propre, iniative et personnelle. De sa propre initiative indiquait déjà qu'il était le seul à avoir décidé, mais y rajouter personnelle... je n'avais jamais entendu cela.
Si cela n'est pas un désaveu en règle !

La Belgique est absente des principales compétitions européennes depuis le mondial 2002 en Corée et au Japon mais avec de tels dirigeants, elle n'est pas prête à retrouver son lustre d'antan.

Si j'avais publié mon blog quelques jours plus tôt, mon premier coup de gueule aurait déjà été sur un sujet similaire: l'élimination sans gloire d'Anderlecht au 2è tour préliminaire de la ligue des champions par Bate Borisov, de modestes biélorusses... élimination qui faisait suite à celle du GBA en coupe Intertoto par le Neftchi Bakou, une équipe d'Azerbaïdjan.

Pauvre football belge.

20:24 Écrit par slumle dans Coup de gueule | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sport, football, kompany, urbsfa |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.